Belfort : 654 675 euros pour REM Isoconex avec France relance

L’entreprise REM Isoconex, basée au Techn’Hom, à Belfort, reçoit 654 675 euros dans le cadre de France relance. « La filière [nucléaire] fait face à des enjeux de mobilisation d’investissements dans sa modernisation et sa recherche et développement pour être en capacité d’engager et réussir ses défis à court et moyen termes », justifie la préfecture du Territoire de Belfort dans un communiqué de presse. Cette dotation s’inscrit dans le fonds de soutien aux investissements du secteur nucléaire et au renforcement des compétence de l’entreprise. REM Isoconex emploie 20 salariés à Belfort. Elle est « spécialisée dans l’isolation et la connexion en cuivre pour les secteurs du ferroviaire et du nucléaire ». Elle compte une quarantaine de clients dans le monde, dont Alstom et l’entité nucléaire de General Electric. La filière nucléaire concerne 3 000 entreprises et 220 000 emplois directs et indirects en France. Le 10 février, depuis Belfort, Emmanuel Macron a relancé la filière en annonçant la construction de 6 nouveaux EPR.

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : les pistes de VTT du Salbert sont fermées jusqu’au 22 juillet
À la suite des intempéries, les pistes de VTT du Salbert sont fermées jusqu’au 22 juillet

Les pistes de VTT du Salbert sont fermées jusqu'au 22 juillet. | ©si_kor from Pixabay Les violents orages, les averses Lire l'article

General Electric : les grévistes laissent sortir une turbine à gaz

Les grévistes de l’entité nucléaire de General Electric ont accepté, ce mercredi après-midi, de laisser partir une turbine à gaz Lire l'article

Belfort, nid d’espions

Entre 1871 et 1940, sur fond de tensions politiques, Belfort a été le théâtre d'affaires d'espionnage. Une époque de méfiance, Lire l'article

Belfort : le blocus de General Electric est levé et l’assignation annulée

Le blocage du site General Electric a été levé ce vendredi matin confirme la CGT par téléphone. Un protocole d’accord Lire l'article

Défilement vers le haut