Belfort : 41% de bénéficiaires supplémentaires au Secours Populaire pendant le confinement

Secours populaire

Le Secours Populaire de Belfort tire la sonnette d’alarme en constatant la venue de personnes fragilisées par les mesures de confinement et lance un appel aux dons via un communiqué.
« Le Secours Populaire du Territoire de Belfort a fait le choix de ne pas fermer une seule journée, afin de poursuivre l’aide alimentaire pendant la période de confinement, rappelle le communiqué du Secours Populaire. Nous nous sommes organisés, nous concentrant exclusivement sur la distribution de colis et les ramasses de denrées.
Au bout de huit semaines, 2 503 colis ont été distribués gratuitement et 200 colis ont été livrés à domicile pour des personnes malades ou fragiles. Le passage hebdomadaire au point de distribution est aujourd’hui de 531 familles. Parmi ces dernières, on compte 242 enfants dont 124 ont moins de 6 ans.
Le 7 mai, nous comptions 41 % de bénéficiaires supplémentaires que nous n’avions jamais vues avant la crise sanitaire, avec une forte augmentation d’étudiants, d’intérimaires, de chômeurs et même d’artisans… Combien seront-ils la semaine prochaine ? Le mois prochain ?
Nous tirons aujourd’hui une sonnette d’alarme, car nous observons l’installation d’une grande précarité chez une nouvelle frange de la population qui n’avait pas besoin de nous jusque-là.
Nous y répondrons, mais jusqu’à quand ? Nous avons lancé un appel aux différents pouvoir publics pour obtenir une aide supplémentaire.
Dès la semaine prochaine nous redemanderons aux bénéficiaires des colis une participation financière, interrompue durant le confinement. Nous allons également travailler à la restructuration de notre boutique solidaire pour pouvoir y accueillir les personnes dans de bonnes conditions de sécurité. Les revenus de cette boutique correspondent à 80 % de nos dépenses de fonctionnement.
Mais n’oubliez pas que sans dons il n’y a pas de solidarité et que nous comptons sur chacun. »

Ceci vous intéressera aussi
General Electric : « Nationaliser pour mettre fin au carnage », affirme Belfort en Grand
Les élus d'opposition au conseil municipal de Belfort, de Belfort en Grand.

Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Bastien Faudot, de Belfort en Grand. | ©Le Trois x 3 Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Lire l'article

General Electric : « Bruno Le Maire joue les pompiers pyromanes », dénonce la CGT
Manifestation GE Belfort octobre 2019 diaporama (3)

La CGT réagit au nouveau plan social de General Electric chez Steam Power | ©Le Trois – archives « Après Gaz et Hydro, Lire l'article

General Electric : En commun pour Belfort demande aux collectivités de porter plainte
Un accord a été signé pour éviter la délocalisation d'heure de travail à General Electric à Belfort.

En commun pour Belfort demande aux collectivités d'attaquer en justice. | ©Le Trois – archives « Tout le monde politique local, départemental et Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut