Bastien Faudot co-président de la Gauche républicaine et socialiste

Bastien Faudot a été élu co-président du nouveau parti Gauche républicaine et socialiste (GRS), en compagnie du député européen Emmanuel Maurel, à l’occasion de la création de ce parti, ce week-end, lors d’un congrès organisé à Valence (Drôme). « La Gauche Républicaine et Socialiste (GRS) est née ce week-end au parc des expositions de Valence (Drôme) à l’occasion de ses rencontres fondatrices. Ce nouveau parti procède de la fusion entre le MRC et l’aile gauche qui a quitté le Parti socialiste cet automne autour de Marie-Noelle Lienemann et Emmanuel Maurel », explique la fédération de l’Aire urbaine de ce nouveau parti, dans un communiqué. Les orientations politiques sont les suivantes : la cause républicaine, le combat pour l’égalité, la justice sociale et l’écologie populaire. « Les militants ont également confirmé le choix de converger avec la France Insoumise pour les élections européennes dans le cadre d’un programme de rupture avec les politiques libérales et de remise en question des traités », poursuit le communiqué. La GRS « se fixe pour objectif de bâtir un nouveau Front populaire qui doit réussir l’alliage entre les forces populaires et les organisations politiques qui s’opposent à la révolution libérale d’E. Macron et de son gouvernement. » Le congrès a notamment accueilli Christophe Couderc, figure nationale des Gilets jaunes.

Ceci vous intéressera aussi
Covid-19 : rebond des décès en France depuis début septembre, selon l’Insee

Le nombre de décès, toutes causes confondues, connaît en France un léger rebond depuis début septembre par rapport aux mêmes Lire l'article

Télétravail : « Une marge de progression considérable » estime le sociologue Bruno Marzloff
Le sociologue Bruno Marzloff.

"La marge de progression du télétravail est considérable", affirme le sociologue Bruno Marzloff, spécialiste des mobilités et auteur de "Sans Lire l'article

Automobile : le marché de l’occasion a explosé, mais le reconfinement le fragilise

Le marché des voitures d'occasion s'était très bien repris depuis le printemps, revenant presque au niveau exceptionnel de l'année 2019, Lire l'article

Hausse de 16% des victimes de violences conjugales en 2019, le Doubs particulièrement touché
Les services de police et de gendarmerie ont enregistré une hausse de 16% des violences conjugales qui ont concerné 142.310 personnes tous sexes confondus en 2019, a annoncé lundi le service statistiques du ministère de l'Intérieur.

Les services de police et de gendarmerie ont enregistré une hausse de 16% des violences conjugales qui ont concerné 142 Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut