Bastien Faudot co-président de la Gauche républicaine et socialiste

Bastien Faudot a été élu co-président du nouveau parti Gauche républicaine et socialiste (GRS), en compagnie du député européen Emmanuel Maurel, à l’occasion de la création de ce parti, ce week-end, lors d’un congrès organisé à Valence (Drôme). « La Gauche Républicaine et Socialiste (GRS) est née ce week-end au parc des expositions de Valence (Drôme) à l’occasion de ses rencontres fondatrices. Ce nouveau parti procède de la fusion entre le MRC et l’aile gauche qui a quitté le Parti socialiste cet automne autour de Marie-Noelle Lienemann et Emmanuel Maurel », explique la fédération de l’Aire urbaine de ce nouveau parti, dans un communiqué. Les orientations politiques sont les suivantes : la cause républicaine, le combat pour l’égalité, la justice sociale et l’écologie populaire. « Les militants ont également confirmé le choix de converger avec la France Insoumise pour les élections européennes dans le cadre d’un programme de rupture avec les politiques libérales et de remise en question des traités », poursuit le communiqué. La GRS « se fixe pour objectif de bâtir un nouveau Front populaire qui doit réussir l’alliage entre les forces populaires et les organisations politiques qui s’opposent à la révolution libérale d’E. Macron et de son gouvernement. » Le congrès a notamment accueilli Christophe Couderc, figure nationale des Gilets jaunes.

Ceci vous intéressera aussi
EDF : les députés approuvent les crédits de la renationalisation

En réclamant un débat plus large sur l'avenir énergétique du pays, l'Assemblée nationale a soutenu mardi le financement par l'État Lire l'article

Le Gouvernement veut proposer une voiture électrique à 100 euros par mois

Une voiture électrique à 100 euros par mois pour les Français les plus modestes : cette mesure promise par le gouvernement Lire l'article

La renationalisation d’EDF n’est « pas exclue », selon Agnès Pannier-Runacher
La renationalisation d'EDF est une piste envisagée par l'exécutif.

Une renationalisation d'EDF pour lui permettre de construire de nouveaux réacteurs nucléaires n'est pas encore décidée, mais elle "n'est pas Lire l'article

TotalEnergies, EDF et Engie appellent les Français à consommer moins d’énergie

Les dirigeants des trois énergéticiens français TotalEnergies, EDF et Engie appellent ensemble dimanche les Français à réduire "immédiatement" leur consommation Lire l'article

Défilement vers le haut