Alstom bien noté à l’index de l’égalité femmes-hommes 2018

Les entreprises de plus de 1 000 salariés ont dorénavant l’obligation de publier leur index de l’égalité femmes-hommes. Cette obligation sera la même au 1er septembre pour les entreprises de plus de 250 salariés. L’index repose sur cinq indicateurs, dont l’écart de salaire entre les femmes et les hommes, la chance d’avoir une augmentation ou une promotion. Alstom obtient 95 points sur 100 à cet index. « Cet excellent résultat est le fruit d’une politique d’égalité salariale mise en œuvre depuis des années et qui fait partie intégrante de la stratégie, des valeurs et de la culture de l’entreprise », se réjouit le groupe dans un communiqué de presse. Alstom obtient le maximum de points sur 4 des 5 indicateurs : écart de rémunération entre les femmes et les hommes ; écart de taux d’augmentations individuelles entre les femmes et les hommes ; écart de taux de promotions entre les femmes et les hommes ; et pourcentage de salariées revenues de congé maternité ayant bénéficié d’une augmentation à leur retour. Alstom n’obtient que 5 points sur 10 dans l’indicateur concernant la représentation d’au moins 4 femmes ou hommes dans les 10 salariés ayant les plus hautes rémunérations.

« Chez Alstom, l’égalité femmes-hommes s’inscrit plus largement dans un programme de Diversité et d’Inclusion qui est l’un des piliers de la stratégie des Ressources Humaines de l’entreprise. Ces résultats sont une vraie reconnaissance du travail accompli. Parce que la diversité, notamment des genres, est source d’enrichissement et de création de valeur pour l’entreprise, nous allons poursuivre nos efforts pour valoriser et promouvoir la place et le rôle des femmes dans notre groupe », déclare Maud Liévin, vice-présidente Ressources Humaines France. À ce jour en France, 22 % de femmes occupent des rôles de managers, d’ingénieurs et cadres. L’objectif reste d’atteindre 25 % en 2020.

En 2017-2018, Alstom a réalisé un chiffre d’affaires de 7,3 milliards d’euros et enregistré pour 7,2 milliards d’euros de commandes. Alstom, dont le siège est basé en France, est présent dans plus de 60 pays et emploie actuellement 34 500 collaborateurs. Plus de 25000 emplois sont générés en France auprès de ses 4 500 fournisseurs français.

Ceci vous intéressera aussi
EDF : les députés approuvent les crédits de la renationalisation

En réclamant un débat plus large sur l'avenir énergétique du pays, l'Assemblée nationale a soutenu mardi le financement par l'État Lire l'article

Le Gouvernement veut proposer une voiture électrique à 100 euros par mois

Une voiture électrique à 100 euros par mois pour les Français les plus modestes : cette mesure promise par le gouvernement Lire l'article

La renationalisation d’EDF n’est « pas exclue », selon Agnès Pannier-Runacher
La renationalisation d'EDF est une piste envisagée par l'exécutif.

Une renationalisation d'EDF pour lui permettre de construire de nouveaux réacteurs nucléaires n'est pas encore décidée, mais elle "n'est pas Lire l'article

TotalEnergies, EDF et Engie appellent les Français à consommer moins d’énergie

Les dirigeants des trois énergéticiens français TotalEnergies, EDF et Engie appellent ensemble dimanche les Français à réduire "immédiatement" leur consommation Lire l'article

Défilement vers le haut