Le Trois –

PUB

Thierry Tournier, cadre d’Alstom, nouveau président du pôle Véhicule du Futur

Thierry Tournier et Marc Becker, nouveau et ancien président du Pôle véhicule du futur. | ©PVF
Portrait
Un Belfortain devient président du Pôle Véhicule du Futur. Le cadre d’Alstom, Thierry Tournier, succède à l’Alsacien Marc Becker. Chez l’industriel ferroviaire, Thierry Tournier travaille notamment le dossier hydrogène, une filière qui se structure dans le nord Franche-Comté, où est implanté le siège du pôle.
Thierry Tournier a été élu, ce mardi 20 juin 2023, président du pôle Véhicule du Futur. Il devient le 5e président du pôle de compétitivité, lancé en 2005. Il succède à Marc Becker, en poste depuis 3 ans. Il travaillait à Schaeffer, un équipementier, notamment de l’industrie automobile. Le pôle Véhicule du futur accompagne les filières des mobilités dans leur dynamique d’innovation ; il porte notamment le forum Hydrogen business for climate, organisé à l’automne dans le nord Franche-Comté (la prochaine édition est organisée à Belfort les 3 et 4 octobre).

Thierry Tournier est un cadre dirigeant d’Alstom, né à Belfort en 1971 ; il a rejoint le constructeur ferroviaire en 1993. Il travaille aujourd’hui à Saint-Ouen, au siège d’Alstom, où il dirige « le développement commercial d’une solution hydrogène innovante », indique le communiqué de presse du pôle véhicule du futur. Cette solution sera produite à Belfort poursuit le document. Des équipes belfortaines travaillent sur le déploiement de la technologie hydrogène pour les locomotives de fret, comme l’avait présenté Le Trois à l’automne 2022 et comme l’a confirmé le lancement du projet avec Nestlé (notre article). Cela doit contribuer « à la décarbonation des transports en Europe », insiste le pôle. La filière hydrogène se structure considérablement actuellement dans le nord Franche-Comté.

« Le rôle du Pôle est aujourd’hui plus que jamais essentiel pour accompagner ses adhérents, dans un contexte de rupture technologique, d’augmentation du coût des énergies et de fragilité́ des chaines d’approvisionnement des composants », remarque le nouveau président, cité par le communiqué. Le pôle « est une association qui favorise la synergies des entreprises, de l’enseignement et de la recherche dans le domaine des véhicules et des mobilités du futur », rappelle-t-il sur son site Internet, avec des réflexions menées sur le long terme. C’est également une courroie de transmission. Son siège est à Étupes (Doubs), mais il dispose d’antennes à Mulhouse (Haut-Rhin) et à Magny-Cours (Nièvre). Son écosystème compte 500 membres, répartis en région Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté.

Thierry Tournier a managé les activités d’essai des TGV à Belfort, avant d’être nommé directeur Garantie en 2010. Il intègre alors le comité de direction du site belfortain. « Il prendra successivement les responsabilités de Directeur Test et Mise en service, Directeur de l’Ingénierie avec le management du bureau d’étude durant trois années, puis Directeur Innovation avec, à son actif, le montage de plusieurs programmes d’Innovation dans le domaine des trains autonomes et des solutions hydrogène pour le Fret », détaille le communiqué.

Sur la question hydrogène, le pôle à un caractère pionnier, dans la mesure où il a continué de travailler la question, même quand la France a arrêté de se pencher dessus, dans la même dynamique que le FC Lab. En 2020, il a lancé le H2 BFC, une structuration de la filière à l’échelle de la région.

Nos derniers articles

Sophie Rollet, dix ans de combat contre Goodyear

"Dix ans sur ce dossier": entre "soulagement" et "frustration", Sophie Rollet, lanceuse d'alerte, a "enfin" passé la main à la justice dans son enquête sur l'éclatement des pneus Goodyear à l'origine de la mort de son mari.

Fimu : « Ce festival est fou et les gens qui en sont fiers ont raison »

Le Fimu se termine doucement ce dimanche soir. C’est l’heure d’un pré-bilan, avec Julian Catusse, directeur du festival et Delphine Mentré, adjointe à la Ville en charge de la culture.

Fimu : les confidences et anecdotes d’une hébergeuse d’artistes

Comme de nombreux musiciens à Belfort pour le Festival international de musique universitaire (Fimu), le duo Mastella-Sorchiotti séjourne chez l’habitant jusqu’à la fin du festival. Une tradition pour ce festival qui permet de lier de belles amitiés. Rencontre avec leur hébergeuse.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts