Le Trois –

PUB

Stellantis : la fermeture de l’usine d’Eisenach ne signe pas le retour d’une équipe de nuit à Sochaux

Entrée de l'usine Stellantis de Sochaux, depuis Montbéliard.

Face à la crise des semi-conducteurs, le groupe Stellantis a décidé de fermer pour trois mois l’usine d’Eisenach et de transférer les activités Opel Grandland à Sochaux pour trois mois minimum. Face à cette décision, les syndicats et la direction de Sochaux sont mitigés. Les syndicats espèrent que cela permettra la remise en place d’une équipe de nuit.

Face à la crise des semi-conducteurs, le groupe Stellantis a décidé de fermer pour trois mois l’usine d’Eisenach et de transférer les activités Opel Grandland à Sochaux pour trois mois minimum. Face à cette décision, les syndicats et la direction de Sochaux sont mitigés. Les syndicats espèrent que cela permettra la remise en place d’une équipe de nuit.

« Le véhicule qu’on nous transfère a déjà été produit à Sochaux. Il a même été lancé chez nous.  Nous produisions ce type de véhicule jusqu’en avril dernier et on savait que l’on allait peut-être reprendre à un moment », explique la direction du groupe Stellantis à Sochaux. « On est capable de prendre le relai rapidement car c’est quelque chose qu’on sait faire. Pour autant, on ne se réjouit pas de cette fermeture », poursuit la direction.

« Aujourd’hui, c’est eux. Mais demain, ça pourrait très bien être nous »

Jérôme Boussard, délégué du syndicat des cégétistes ne trouve pas de point positif quant à cette fermeture du côté de leurs voisins allemands. « Si le groupe Stellantis est capable de fermer trois mois en Allemagne, ça pourrait être la même chose de notre côté un jour. On pense à nos amis allemands. On a des liens très étroits avec Eisenach, ce sont les copains qui se retrouvent au chômage partiel », déplore Jérôme Boussard. « D’autres solutions étaient possibles. Un lissage aurait été une solution pour que chaque usine ait du travail », renchérit-il.

Benoit Vernier, délégué syndical de la CFDT, semble plus positif quant à la densité de travail qu’amène cette fermeture : « On pense aux collègues, on sait ce que c’est. De notre côté, on va avoir un volume de fabrication plus important. Ça redonne du travail chez nous. C’est plutôt positif, mais nous allons devoir faire beaucoup d’heures supplémentaires. Sans parler des week-ends. » Il poursuit : « Cette fermeture, ça laisse à réfléchir. L’arbitrage est compliqué et il y a un équilibre social à respecter. Ce qui nous est favorable à un moment pourra nous être défavorable d’ici quelque temps. »  Eric Peultier, délégué syndical Force Ouvrière (FO) demeure lui aussi inquiet : « C’est une crise sans précédent. Je n’ai jamais connu ça, c’est du jamais-vu. Ça fait peur pour l’emploi. D’un côté, ça permettra de limiter l’activité partielle chez nous, mais attention au sur-boulot. »

Pas d’équipe de nuit ni d'intérimaires

L’UNSA a partagé dans un communiqué que « cette annonce pourrait préserver Sochaux de nouvelles semaines de fermeture. C’est aussi une reconnaissance indéniable de la compétence, du dévouement et de l’agilité des salariés de Sochaux. L’UNSA craint cependant que cette reprise d’activité soit insuffisante pour relancer une équipe de nuit. » Crainte qui semble partagée par les autres syndicats. Benoit Vernier espère que cette densification du volume permettra de remettre en route l’équipe de nuit, suspendue début septembre. « Avec le volume de travail qu’on va avoir, ça ne peut aller que dans ce sens-là », argue-t-il.

« À aucun moment, la direction ne nous parle d’intérimaires ou d’équipes de nuit pour contrer cette charge en plus », s’inquiète Jérome Boussard, président de la CGT à Sochaux. Interrogée, la direction de Stellantis Sochaux préfère ne pas aller trop vite en besogne. « Pour le moment, de ce que l’on voit, les volumes sont bons. Ce ne serait pas justifiable que de faire reprendre une équipe de nuit. Ce qui pourrait faire reprendre l’équipe de nuit, c’est le retour de pièces (de semi-conducteurs, NDLR). »

Nos derniers articles

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Le marché automobile européen se contracte en mars, la part des électriques aussi

Les immatriculations européennes de voitures neuves ont connu leur premier repli de l'année en mars, tandis que la part de marché des automobiles électriques est restée inférieure à celle de toute l'année 2023, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

Le designer du TGV, Jacques Cooper, est mort

Le designer du tout premier TGV, Jacques Cooper, est mort, a appris l'AFP mercredi auprès du constructeur de trains Alstom, où il a travaillé dans les années 1970 et 1980. Il restera comme l'homme qui a donné au TGV sa silhouette distinctive, avec son nez effilé et aérodynamique et sa première livrée orange, devenue mythique dans l'univers ferroviaire français.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts