Le Trois –

PUB

Sochaux : l’usine Stellantis arrête son équipe de nuit 

Après un ralentissement de la production au mois de novembre, avec le second confinement, le rythme reprend à l’usine PSA de Sochaux. Le planning initialement prévu est confirmé pour le mois de décembre
L'équipe de nuit sera stoppée dès avril. | ©Press kit Stellantis ​
La direction de l’usine Stellantis de Sochaux a annoncé, le 30 janvier, l’arrêt de l’équipe de nuit à partir du mois d’avril, pour s’adapter « au programme de production ». 750 personnes sont concernées par cet arrêt.

Éva Chibane et Thibault Quartier

« Nous avons annoncé lundi en CSE (comité social et économique, NDLR), que nous ne conservions que deux équipes à partir du mois d’avril », relève une porte-parole de l’usine Stellantis de Sochaux. Concrètement, l’usine arrête l’équipe de nuit, confirmant ainsi une information publiée par France bleu Belfort-Montbéliard. « Nous nous adaptons au programme de production », ajoute cette même source.

750 personnes sont concernées par cet arrêt. Les salariés vont être rebasculés vers les deux équipes de journée.  Une petite partie d’entre eux pourrait être transférée temporairement à Mulhouse, selon Benoît Vernier, délégué syndical de la CFDT. Quant aux intérimaires, « ils iront au bout de leur contrat », indique la porte-parole de l’usine. Elle ajoute qu’un « volant d’intérimaires » sera gardé. Selon Jérôme Boussard, délégué syndical de la CGT, la direction a annoncé garder seulement « une petite partie » d’entre eux. 

Pour les intérimaires, c’est un nouveau coup dur. Cela inquiète Éric Peultier, du syndicat Force ouvrière, qui se questionne aussi sur les conséquences pour les « sous-traitants ». « Un emploi perdu chez PSA, ce sont trois emplois perdus chez les sous-traitants », complète Jérôme Boussard.

Ce sera aussi une période compliquée pour les salariés, tance le délégué syndical de la CGT. « Certains salariés travaillent de nuit par choix, pour être avec leurs enfants la journée. Pour éviter d’avoir à mettre en place des modes de garde, aussi. » Les syndicats attendent de la direction qu’elle réagisse rapidement et précise sa stratégie « pour que les salariés puissent s’organiser rapidement », complète Éric Peultier, délégué syndical FO.

Une baisse « normale »

Benoît Vernier appréhende aussi un peu le basculement de l’équipe de nuit sur les deux équipes de journée. La dernière fois que cela a eu lieu, il y a eu de nombreuses tensions entre les employés qui ont parfois dû être basculés d’un poste à un autre. « Ca a été un moment social compliqué. J’espère que la direction va mieux gérer les transferts que la dernière fois. »

Pour autant, malgré les inquiétudes qui entourent cette suppression, les syndicats ne sont pas étonnés de cette baisse de production. « On pressentait cette chute, convient Laurent Oechsel, délégué syndical central de la CFE-CGC. Nous l’évoquions depuis plusieurs CSE. » Pour les syndicats, la suppression allait intervenir, par contre, un peu plus tard. « Nous pensions que l’équipe de nuit tiendrait jusqu’aux vacances d’été », confie Benoît Vernier.  

Il n’y a pas d’inquiétude outre mesure. « Le marché a une tendance à la baisse en ce moment », confirment les différents syndicats. « Ce qui est gênant, c’est la précarité que cela engendre pour les intérimaires. Pour le reste, ces baisses de commande sont normales. Ce sont des cycles classiques de production », rassure Laurent Oechsel. Le lancement d’un nouveau Peugeot 3008 est attendu dans quelques mois. 

Six années d'équipe de nuit

L’équipe de nuit avait été mise en place en mars 2017, peu de temps après le lancement de la Peugeot 3008, qui rencontrait déjà un vif succès. Une équipe de week-end avait même été instaurée, supprimée avec le covid-19, en 2020 ; si son retour avait été envisagé, elle n’a jamais été réinstaurée ensuite, notamment à cause du second confinement en novembre 2020. L’équipe de nuit avait été suspendue pendant trois mois à l’automne 2021, à cause de la pénurie de semi-conducteurs.

Nos derniers articles

Le Fimu lutte contre le harcèlement sexuel avec l’application Safer

Pour sa 37e édition, le festival international de musique universitaire (Fimu) a mis en place un dispositif afin de prévenir les violences sexistes et sexuelles. Les festivaliers peuvent installer l'application Safer ou la trouver sur l’application du Fimu. Le principe est simple : si une personne est victime ou témoin d’une agression, il lui suffit de lancer l’alerte via l’application.

Vers un renforcement du protocole de sécurité des établissements scolaires dans le Territoire de Belfort

Travaux de sécurisation des entrées des établissements scolaires, renforcement du lien avec les forces de l’ordre, travail pour aider les victimes de violences au sein des écoles… Le Territoire de Belfort signe une convention ce 17 mai en ce sens, qui est en fait un protocole pour les années à venir.

De Belfort à Nevers à la force des bras pour sensibiliser au handicap

Le top départ est donné mardi 21 mai à 12 h. Jérôme Guidet, Mélanie Decrind et Hervé Lenfant, tous les trois en situation de handicap, se lanceront dans une course de 500 km reliant Belfort à Nevers. L’objectif de ce périple en vélo à main, sensibiliser les habitants de la Bourgogne-Franche-Comté au handisport.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts