Le Trois –

PUB

SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté surveille ses voies avec des drones [photos]

SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté surveille le réseau avec des drones
SNCF Réseau s'appuie sur la société altametris, filiale de la SNCF, pour surveiller son réseau ferré grâce à des drones.

Mercredi, SNCF Réseau Bourgogne-Franche a organisé une présentation de l’utilisation des drones dans la surveillance et la maintenance du patrimoine ferré. Une visite effectuée en Côte-d’Or. Des solutions qui doivent être de plus en plus utilisées.

Mercredi, SNCF Réseau Bourgogne-Franche a organisé une présentation de l’utilisation des drones dans la surveillance et la maintenance du patrimoine ferré. Une visite effectuée en Côte-d’Or. Des solutions qui doivent être de plus en plus utilisées.

SNCF réseau doit surveiller plus de 3 100 km de voies en Bourgogne-Franche-Comté et 3 600 ouvrages d’art. Cette surveillance vise à s’assurer « que ce patrimoine est en bon état pour garantir la sécurité et la régularité des circulations ferroviaires », précise le communiqué. Altametris est une filiale du groupe SNCF Réseau. Depuis 2017, l’entreprise déploie des solutions associant drone et intelligence artificielle pour surveiller son patrimoine. Mercredi, pour l’une des premières fois, cette société a déployé sa technologie en Bourgogne-Franche-Comté. 

L’objectif de l’utilisation des drone ? « Limiter l’exposition des agents au travail en hauteur ou en zone dangereuse et améliorer la connaissance de ce patrimoine pour garantir un réseau ferroviaire haute performance », répond SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté, dans un communiqué, diffusé à la suite d’une présentation de cette technologie en Côte-d’Or, au viaduc de Mâlain. « Le drone est un outil qui vient compléter, augmenter, faciliter le travail des agents SNCF : il s’agit vraiment d’aider les agents à faire mieux avec moins, dans un contexte aux fondamentaux industriels exigeants », explique Victor Mehl, directeur commercial d’Altametris. « L’utilisation des drones est essentielle sur des ouvrages difficiles d’accès : viaducs, parois rocheuses, têtes de tunnel, déblais d’envergure, ect, relève pour sa part SNCF Réseau. Les défauts sont détectés en temps réel, les avaries relevées et l’ouvrage numérisé. Le report de détails est de l’ordre du 200e à une précision centimétrique. L’ensemble d’un ouvrage est inspecté en une demi-journée. »

[ En images ]

Photos prises par SNCF Réseau

Jumeau numérique

En moins de 10 minutes de vol, le drone, équipé de caméras HD, peut faire jusqu’à 1 000 photos. De ces images, on peut concevoir un jumeau numérique. « C’est sur la base de ce jumeau digital que l’expert métier pourra réaliser sa pré visite de l’ouvrage depuis son bureau et non depuis une nacelle suspendue dans le vide », remarque SNCF Réseau. Les drones permettent donc de réaliser des relevés topographiques et cartographiques, d’inspecter le réseau, d’effectuer des recensements environnementaux (faune, flore) et assurer des missions de sureté et de sécurité.

« Les gains pour SNCF et surtout pour nos clients sont directs : grâce à ces technologies nous pouvons aller dans des zones compliquées d’accès avec des gains de performance fort, donc plus de sécurtié pour nos agents et pour nos clients, mais surtout un réseau plus disponible, donc plus performance : c’est ce dernier point qui va intéresser nos clients », apprécie Jérôme Grand, directeur territoire Bourgogne-Franche-Comté de SNCF Réseau.

Nos derniers articles

Belfort : l’ultimatum de Damien Meslot envers l’Education nationale

Damien Meslot annonce quitter un dispositif commun avec l’Éducation nationale et l’État qui permet de mettre des moyens supplémentaires dans les quartiers prioritaires. La raison : la fermeture de 9 classes à Belfort. Une annonce qui agace profondément certains élus.

Des élus RN brandissent des affiches anti-immigrés en plein conseil régional

La présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

FCSM : « Le bouclage financier de la saison 24/25 ne posera aucun problème »

Pierre Wantiez, président délégué du FCSM était invité au conseil communautaire de Pays de Montbéliard Agglomération mercredi 10 avril. Les élus ont acté un soutien d’un million d’euros afin d’entrer dans la société coopérative d'intérêt collectif, en faveur du centre de formation et de la section féminine. L’occasion de refaire un point sur la santé du club.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts