Le Trois –

Reprise de Bombardier: le patron d’Alstom attend “avec confiance” la décision de Bruxelles

Habitacle d'un train fabriqué par Alstom.

Le patron d’Alstom, Henri Poupart-Lafarge, a déclaré vendredi qu’il attendait “avec confiance” la décision de Bruxelles sur le projet de rachat de Bombardier Transport, attendue dans la journée, estimant avoir eu un “dialogue fluide” avec la Commission européenne.

(AFP)

Le patron d’Alstom, Henri Poupart-Lafarge, a déclaré vendredi qu’il attendait “avec confiance” la décision de Bruxelles sur le projet de rachat de Bombardier Transport, attendue dans la journée, estimant avoir eu un “dialogue fluide” avec la Commission européenne.

“Nous attendons avec confiance la décision de la Commission européenne qui doit intervenir dans la journée”, a dit Henri Poupart-Lafarge sur France Inter. 

Alstom souhaite racheter Bombardier Transport pour former un leader mondial du transport ferroviaire.  L’an dernier, un projet de fusion avec Siemens avait été bloqué par la Commission européenne qui craignait une position trop dominante en Europe dans la signalisation ferroviaire et les trains à grande vitesse. Cette fois, “le dialogue avec Bruxelles a été extrêmement fluide, extrêmement rapide puisque nous avons annoncé la transaction avec Bombardier au mois de février, donc cinq mois après nous avons la décision”, a souligné le patron d’Alstom.  “Je crois qu’il y a un dialogue de confiance qui a pu se nouer. Est-ce que c’est la conséquence des difficultés du précédent dossier ou pas ? Je n’en sais rien”, a-t-il ajouté.

Inquiétude face à la vente de Reichshoffen

Henri Poupart-Lafarge a affirmé qu’il n’y aurait “pas de casse” sociale dans le cadre de cette fusion. “Le rapprochement s’inscrit dans une dynamique positive. Le carnet de commandes de Bombardier a plus de 30 milliards, notre carnet de commande est à plus de 40 milliards. Nous avons l’un et l’autre de nombreux contrats à exécuter. Nous aurons besoin de tout le monde”, a-t-il dit.

Pour convaincre la Commission européenne, gardienne de la concurrence en Europe, Alstom a proposé plusieurs mesures, notamment la cession des trains Coradia Polyvalent produits par Alstom pour le marché français – appelés Regiolis par la SNCF – ainsi que son site de production de Reichshoffen, situé en Alsace.

Ce projet a suscité une vive inquiétude parmi les salariés de l’usine. Le patron d’Alstom assure que leur activité ne sera pas menacée. “Nous allons faire en sorte que le repreneur de ce site donne un avenir positif à tous les salariés de Reichshoffen”, a-t-il promis. “C’est logique. Quelqu’un qui va racheter le site de Reichshoffen, c’est pour en faire sa porte d’entrée pour le marché français et autour, ce n’est pas pour le détruire”, a encore affirmé Henri Poupart-Lafarge.

“Nous avons des marques d’intérêt d’un certain nombre d’acteurs ferroviaires”, a-t-il dit, interrogé sur des repreneurs potentiels. “Je suis très confiant que nous allons trouver un repreneur qui puisse donner à tous les salariés de Reichshoffen l’avenir qu’ils méritent”.

Nos derniers articles

France 2030 : l’État soutient Neext Engineering à hauteur de 7,3 millions d’euros

La start-up belfortaine Neext Engineering, qui veut repenser la conception et l’usage des centrales thermiques, est lauréate d’un appel à projets de France 2030, « i-Démo 3 ». Son programme de recherche et développement Sparta reçoit un soutien de près de 10 millions d’euros, dont 7,3 millions d’euros sont fléchés vers la start-up.

Voitures neuves: la part des électriques a reculé en Europe au premier semestre

La part des modèles électriques dans les voitures neuves a diminué en Europe au premier semestre 2024, marquant un coup d'arrêt à l'envolée de ces motorisations, selon les chiffres publiés jeudi par les constructeurs.

Chaux : des dizaines d’animaux maltraités et des chatons dans le congélateur d’une maison

Vingt chats morts, dont 14 chatons conservés dans un congélateur, et plus d'une trentaine d'autres animaux de compagnie vivant dans l'obscurité et les excréments ont été découverts dans une maison du Territoire de Belfort, a indiqué jeudi le parquet.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts