Le Trois –

PSA: des ruptures conventionnelles collectives prévues à partir de février

Le DAEC 2018 ( Dispositif d’adéquation des emplois et des compétences) entrerait en vigueur “courant février”, le projet devant passer devant le comité central d’entreprise le 19 janvier.

Le constructeur automobile PSA souhaite lancer “courant février” son projet de ruptures conventionnelles collectives, en l’intégrant à la politique d’emploi menée depuis plusieurs années, a-t-on appris lundi de sources concordantes.
La direction du groupe PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) réunit mardi les syndicats pour “discuter” de la gestion des emplois en 2018, un dispositif “qui s’inscrit dans la continuité des mesures déjà mises en place en 2017” (mobilités internes, recrutements, départs volontaires, alternance), explique-t-elle dans un communiqué.

“L’objectif est d’anticiper les transformations majeures et de renforcer l’employabilité des salariés à chaque étape de leur vie professionnelle”, soutient l’entreprise qui rappelle que “plus de 6000 mobilités et 1400 parcours de reconversions internes ont été réalisées” l’an passé.
Chez PSA, la gestion des emplois est encadrée par des accords triennaux conclus avec des syndicats: le premier a été signé en 2013 et le second, en 2016. Elle se décline dans un Dispositif d’adéquation des emplois et des compétences (DAEC) qui, en 2017, projetait des mobilités externes sécurisées pour “au moins 1025 salariés”.

A la différence des précédents, le DAEC 2018 contient cependant un projet de ruptures conventionnelles collectives (RCC), dispositif issu des ordonnances réformant le droit du travail. Il doit faire l’objet d’un accord avec des syndicats totalisant au moins 50% des voix.
Le DAEC 2018 entrerait en vigueur “courant février”, le projet devant passer devant le comité central d’entreprise le 19 janvier, selon un document transmis aux syndicats, dont l’AFP a eu copie.
Le volet consacré aux RCC s’adresse en grande majorité aux effectifs dits de “structure”, selon des sources concordantes, c’est-à-dire les postes rattachés à la communication, aux ressources humaines, au département juridique, la direction financière, etc. Ce périmètre rassemble près de 27000 personnes, d’après les chiffres communiqués par PSA.

Les départs volontaires seront ouverts aux métiers “sensibles” (ceux amenés à disparaître) ou à l’équilibre. Pour l’heure, seule la CGT a dénoncé un “plan social déguisé” par le biais des RCC. Dans un communiqué, elle a regretté des départs “de moins en moins volontaires” et une “explosion de la précarité avec en production, près de 8000 travailleurs intérimaires pour moins de 30000 ouvriers CDI en production”.

La chaîne de prêt-à-porter féminin Pimkie (groupe Mulliez) doit également présenter lundi aux syndicats un projet de RCC, dans un contexte différent puisque le groupe fait face à des difficultés économiques régulières.

(AFP)

Nos derniers articles

Stellantis: la rémunération de Carlos Tavares atteindra jusqu’à 36,5 millions d’euros pour 2023

La rémunération de Carlos Tavares, patron du constructeur automobile Stellantis, pourrait atteindre à terme 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 grâce à une prime de performance, au risque de relancer la polémique sur les salaires des patrons.

Fontaine : les voitures banalisées renforcent leurs contrôles sur la zone de l’Aéroparc

En 2023, plus de 40 000 contrôles avec les voitures radars du Territoire de Belfort ont été effectués. Le préfet annonce une vigilance accrue de ces voitures sur la zone de Fontaine, où circulent plusieurs camionnettes de livraison.

« Une délinquance contenue » : cinq infos sur la lutte contre l’insécurité dans le Territoire de Belfort

Vols en baisse, hausse des violences physiques, moins d’accidents de la route…. Le point sur les principales données de la délinquance et de l’insécurité routière dans le Territoire de Belfort après un point presse avec la préfecture du Territoire de Belfort vendredi 16 février.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal