Le Trois –

Opération escargot des artisans ce vendredi sur l’A36

Francis Voelin, président de la Capeb Bourgogne-Franche-Comté. | ©Le Trois – Éva Chibane
Les artisans organisent ce vendredi 9 février, de 13 h à 16 h, une opération escargot sur l’A36, dans le sens Montbéliard-Belfort, pour faire entendre leurs revendications. Ils partiront de la Roselière, à Montbéliard, pour se rendre jusqu’à la préfecture de Belfort.

Clara Janssen

« On ne veut pas être les oubliés » s’insurge Francis Voelin, président de la délégation régionale Bourgogne-Franche-Comté de la confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb). À travers cette mobilisation, les artisans souhaitent montrer leur mécontentement sur trois points principaux. D’abord, sur la complexité administrative à laquelle ils font face. « Ce qui nous dérange, c’est la charge administrative », dénonce Francis Voelin. Ensuite, ce sont les nouvelles conditions du dispositif « Ma prime Rénov ». « On oblige à faire un bouquet de travaux », regrette-t-il. Pour être éligible à cette aide, dorénavant, les propriétaires de logement doivent engager simultanément plusieurs types de travaux de rénovation énergétique : isolation (fenêtre, toiture, murs) ; changement du mode de chauffage ; production d’eau chaude sanitaire… Il est donc demandé de faire différents travaux qui résultent de différents métiers. Et l’accès à la prime en devient plus difficile. Ce qui fait craindre une chute des travaux. 

Dernier élément de mécontentement, le gasoil non routier. Les artisans demandent à bénéficier du même tarif que les agriculteurs. “Nous ne pouvons pas accepter la suppression progressive du gazole non routier (GNR), alors qu’il n’existe aucune solution alternative pour les engins de chantier, et alors que les entreprises de travaux agricoles, qui nous concurrencent sur nos marchés, ne sont pas soumises aux mêmes contraintes que les entreprises du BTP, et viennent de se voir exonérer de la suppression du GNR”, replace le président, cité dans un communiqué du syndicat. 

« On ne veut plus de cette vie là »

Ils partiront de la Roselière, à Montbéliard, vers 13 h, et se dirigeront vers la préfecture de Belfort, en passant par l’A36. « On pense bloquer une seule voie », explique le président de la Capeb. Cette opération devrait se terminer aux alentours de 16 h. Une fois arrivés à la préfecture, les artisans seront accueillis par Ian Boucard, député Les Républicains de la 1re  circonscription du Territoire de Belfort.  

« Les artisans sont fatigués, ils en ont marre, cela ne peut plus fonctionner comme ça », souffle Francis Voelin. Il attend que des mesures concrètes soient mises en place. « On ne veut plus de cette vie-là », renchérit-il, rappelant que toutes ces contraintes menacent “la pérennité” des petites entreprises. 

L’organisation professionnelle a été reçue par le ministère de l’Économie, à Bercy, il y a une semaine. Des promesses ont été formulées verbalement. « Nous, on les veut par écrit », défend Francis Voelin, pour justifier la mobilisation. Le syndicat patronal mènera également une opération à Lure, en Haute-Saône, ce vendredi matin. Ces opérations interviennent comme des avertissements. Mais aussi pour tester la capacité de mobilisation. Et si elles sont concluantes, elles seront reproduites dans d’autres territoires en France. 

Nos derniers articles

Un tremblement de terre de magnitude 3,5 ressenti à la frontière suisse

Le Bureau central et sismologique français - Réseau national de surveillance sismique a enregistré un séisme de magnitude 3,5 sur l'échelle de Richter, dans la nuit de lundi à mardi, à proximité de la frontière franco-suisse.

Belfort : l’appel de la CGT pour finaliser l’achat des turbines Arabelle par EDF

La CGT a organisé à Belfort un rassemblement ce mardi devant General Electric pour appeler à la finalisation du rachat de la partie nucléaire de General Electric par EDF. Et elle attend des réponses du gouvernement sur les modalités.

Montbéliard : l’école de la Combe-aux-Biches s’agrandit pour accueillir les élèves du Parc

Il n’était plus question de rénover l’école maternelle des Batteries du Parc. Elle sera démolie et les élèves seront accueillis à l’école maternelle de la Combe-aux-Biches, dès 2025, après des travaux d’agrandissement et de rénovation.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal