Le Trois –

PUB

Héricourt : Gaussin enregistre un chiffre d’affaires en hausse de 30 %

Véhicule APM de Gaussin dédié à l'activité portuaire.

Le groupe Gaussin a publié des résultats financiers très encourageants pour 2021. Son chiffre d’affaires bondit de 30 % en un an. Les perspectives sont « excellentes », assises sur un carnet de commandes en forte croissance.

Le groupe Gaussin a publié des résultats financiers très encourageants pour 2021. Son chiffre d’affaires bondit de 30 % en un an. Les perspectives sont « excellentes », assises sur un carnet de commandes en forte croissance.

Après la victoire symbolique du camion hydrogène sur les pistes du Dakar, en Arabie saoudite, Gaussin publie ce mardi 25 janvier, d’excellents résultats financiers pour l’année 2021. Le chiffre d’affaires s’établit à 52,8 millions d’euros, en hausse de 30,05 % par rapport à 2020 ; il était alors de 40,6 millions d’euros. 2020 « qui avait déjà vu un doublement des ventes par rapport à 2019 », rappelle Gaussin dans un communiqué de presse, publié ce mardi 25 janvier. Le chiffre d’affaires consolidé de 2021 atteint même 41,1 millions d’euros, en hausse de 99,1 % par rapport à 2020.

Sur les 52,8 millions d’euros de chiffre d’affaires, 11,7 millions d’euros (22,16 %) sont générés par les produits de licence, en recul par rapport à 2020 (- 41,3 %). Ces revenus de licence comprennent notamment la signature avec l’opérateur néo-zélandais Nextport, pour 20 ans, pour qu’il assemble et fournisse localement des véhicules zéro-émission en Australie et en Nouvelle-Zélande. Aujourd’hui, Gaussin a signé une douzaine de licences dans le monde et en vise une quarantaine dans deux ans. Le groupe « met en oeuvre une stratégie de déploiement de sa technologie à l’échelle mondiale fondée sur le programme Global Licensing et le développement de partenariats stratégiques avec de grands acteurs internationaux », détaille-t-il.

Un carnet de commandes garnis

Sur les 41 millions d’euros de chiffre d’affaires générés directement par Gaussin, la partie Logistique pèse 9,9 millions d’euros en 2021 (24,1 % du chiffre d’affaires des activités directes de Gaussin) ; elle a plus que doublé entre 2020 et 2021. Au mois de mars, l’entreprise a présenté le « zero-emission yard automation », un tracteur autonome, à hydrogène, équipé d’un bras robotisé, destiné aux acteurs de la logistique et du e-commerce. Gaussin a aussi vendu 18 ATM (automotive trailer mover) pour déplacer les semi-remorques sur les sites logistiques, totalement électriques, pour Michelin, Leroy Merlin, Decathlon ou Renault.

L’activité portuaire génère 3,2 millions de chiffre d’affaires (7,8 %), en recul par rapport à 2020 (- 44,3 %). Le groupe a livré des véhicules en Nouvelle-Zélande et au Qatar. Si l’activité est en recul, 2021 a quand même été l’année où le groupe a enregistré une commande historique pour l’APM 75 T (à retrouver ici). « Gaussin a reçu une commande ferme de CIT Abidjan, terminal portuaire opéré conjointement par Bolloré Ports et APM Terminals, filiale du groupe Maersk, pour 36 tracteurs électriques APM® 75T HE, 24 Powerpacks et 6 stations de charge 36 voies », détaille Gaussin. Cette commande s’élève à 9,9 millions d’euros.

Les résultats du groupe sont également portés par la dynamique de Metalliance, entreprise achetée à l’été 2020. Le chiffre d’affaires de cette entité s’élève à 27,3 millions d’euros, contre 10,3 en 2020 (+ 163,83 %). 16 engins mobiles souterrains ont notamment été commandés en 2021 en Grande-Bretagne, pour construire la section sud du projet High speed 2 en Grande-Bretagne.

Le carnet de commandes de Gaussin, au 31 décembre 2021, s’établissait à 77,1 millions d’euros, en hausse de 13,6 % par rapport à décembre 2020. 45 % de l’activité concerne des commandes dans le secteur de la logistique et 32 % des produits de Metalliance. Cette hausse « ouvre des perspectives très prometteuses », observe le communiqué de presse de l’entreprise. « Son avance dans le domaine des technologies électriques et à hydrogène lui permet d’émerger comme un acteur innovant de la mobilité propre et intelligente au niveau global », indique-t-il.

Gaussin a lancé à l’automne 2021 deux lignes d’assemblage à Saint-Valliers (Saône-et-Loire), à côté de son usine Metalliance, pour construire les véhicules ATM (logistique) et APM (portuaire).

Aramco à une option d'achat sur 20% des actions

Sur le Dakar, le camion hydrogène de Gaussin était parrainé par Aramco, la compagnie nationale saoudienne d’hydrocarbure. C’est la première compagnie mondiale de pétrole, en termes de production. Les deux entreprises ont signé au mois de décembre (notre article), un partenariat. Gaussin doit construire une usine de fabrication de véhicules à hydrogène en Arabie saoudite. « Les deux sociétés ont également convenu que le nouveau centre d’innovation avancée d’Aramco (LAB7) sera étroitement impliqué dans le développement des véhicules à hydrogène de Gaussin et dans le développement d’un camion de course à hydrogène télécommandé/autonome. LAB7 vise à intégrer les matériaux composites d’Aramco dans la gamme de produits existants de Gaussin afin de réduire le poids, la consommation d’énergie et le coût de ces véhicules », détaille le communiqué. Dans cet accord, Aramco dispose d’une option d’achat pour souscrire jusqu’à 20 % des actions de Gaussin.

Nos derniers articles

Montbéliard : l’usine d’incinération fait sa mue

L'usine d'incinération du pays de Montbéliard est en travaux pour 18 mois afin d'arrêter un des deux fours existants et de remplacer le deuxième. Avec trois objectifs : répondre aux nouvelles normes écologiques et énergétiques, produire un réseau de chaleur pour une partie de la Petite-Hollande et que l’usine soit autosuffisante en électricité.

Stellantis : le salaire de Carlos Tavares pourrait atteindre 36,5 millions d’euros

Les actionnaires du constructeur automobile Stellantis ont validé mardi à 70,2% des voix la rémunération du directeur général du groupe, Carlos Tavares, qui pourrait atteindre 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 - un vote purement consultatif.

Dupont de Ligonnès: le signalement dans le Doubs ne correspond pas

L'ADN analysé dans le Doubs après un signalement en mars ne correspond pas à celui de Xavier Dupont de Ligonnès, recherché pour un quintuple homicide en 2011, a indiqué lundi le parquet de Nantes.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts