Le Trois –

PUB

General Electric en tête des dépôts de brevet sur l’impression 3D

General Electric demande à ses sous-traitants de baisser leurs prix de 20% pour faire face à la crise consécutive au covid-19.
Les Américains General Electric, RTX (ex-Raytheon Technologies) et HP arrivent en tête des déposants de brevets dans le monde sur l'impression 3D. | ©Le Trois – illustration
En bref
Les demandes de brevets dans le domaine de l'impression 3D ont explosé ces dernières années dans le monde, les Américains suivis des Européens étant particulièrement en pointe sur ce qui n'est "plus une technologie de niche", selon un rapport de l'Office européen des brevets.

(AFP)

Pour ce procédé également appelé “fabrication additive”, les demandes de brevets “ont augmenté à un taux annuel de 26,3% entre 2013 et 2020, soit près de huit fois plus vite que pour l’ensemble des domaines technologiques combinés au cours de la même période (3,3%)”, relève le rapport publié mardi.

Et “comme les brevets sont déposés des mois, voire des années, avant que les produits n’apparaissent sur le marché, les informations sur les brevets peuvent indiquer la direction que prennent les technologies”, met en avant l’Office européen. Il estime ainsi qu’“il ne s’agit plus d’une technologie de niche mais d’une technologie qui transforme la fabrication dans un nombre croissant de secteurs industriels”.

L’Office européen des brevets rappelle que ce marché de l’impression 3D pourrait dépasser les 50 milliards de dollars d’ici à 2028, contre 18 milliards de dollars en 2022, selon les estimations de Wohlers Associates, rapport de référence pour le secteur.

Dans cette “course mondiale à l’innovation”, les États-Unis occupent la première place, avec 39,8% de toutes les “familles” de brevets (une “famille” est un ensemble de brevets déposés auprès d’offices de plusieurs pays pour protéger une invention unique, NDLR) liées à l’impression 3D entre 2001 et 2020, talonnés par l’Europe avec 32,9 %. Suivent le Japon, la Chine et la Corée du Sud. En Europe, l’Allemagne domine nettement, avec 41% des demandes de brevets faites pour ce continent, et la France est deuxième avec 12 %.

Côté entreprises, les américains General Electric, RTX (ex-Raytheon Technologies) et HP arrivent en tête des déposants de brevets, le géant industriel allemand Siemens se classant 4e et le premier groupe français, Safran, au 12e rang.

Depuis 2010, “les secteurs de la santé, de la médecine et des transports ont attiré la plupart des applications d’impression 3D”, mais une “croissance rapide” est également observée dans l’outillage, l’énergie, la mode, l’électronique, la construction et “même l’alimentation”, selon le rapport.

Si les grandes sociétés d’ingénierie prédominent, universités et organismes publics de recherche “contribuent également de manière significative à l’innovation dans le domaine de l’impression 3D” à hauteur de 12%, “une famille de brevets sur trois concernant le développement de biomatériaux et une sur deux, l’impression d’organes et de tissus artificiels”.

Nos derniers articles

Le Fimu lutte contre le harcèlement sexuel avec l’application Safer

Pour sa 37e édition, le festival international de musique universitaire (Fimu) a mis en place un dispositif afin de prévenir les violences sexistes et sexuelles. Les festivaliers peuvent installer l'application Safer ou la trouver sur l’application du Fimu. Le principe est simple : si une personne est victime ou témoin d’une agression, il lui suffit de lancer l’alerte via l’application.

Vers un renforcement du protocole de sécurité des établissements scolaires dans le Territoire de Belfort

Travaux de sécurisation des entrées des établissements scolaires, renforcement du lien avec les forces de l’ordre, travail pour aider les victimes de violences au sein des écoles… Le Territoire de Belfort signe une convention ce 17 mai en ce sens, qui est en fait un protocole pour les années à venir.

De Belfort à Nevers à la force des bras pour sensibiliser au handicap

Le top départ est donné mardi 21 mai à 12 h. Jérôme Guidet, Mélanie Decrind et Hervé Lenfant, tous les trois en situation de handicap, se lanceront dans une course de 500 km reliant Belfort à Nevers. L’objectif de ce périple en vélo à main, sensibiliser les habitants de la Bourgogne-Franche-Comté au handisport.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts