Le Trois –

PUB

Delle : la réhabilitation de la friche industrielle d’Isola Composite sur les rails

Le site d'Isola Composite France, à Delle, s'étend sur 3 ha entre le faubourg de Belfort et l'Allaine. | ©Google street view
La communauté de communes Sud Territoire a acquis les 3 ha du site d’Isola Composite, à Delle, pour un montant de 179 000 euros. L’opération doit mener à une requalification de la friche industrielle et à une réhabilitation immobilière des bâtis de l’entreprise, pour accompagner son développement, plus de 2 ans après le départ de Von Roll.

« Pour qu’Isola Composite se concentre sur la production, il fallait que quelqu’un reprenne l’aspect immobilier. » En quelques mots, Christian Rayot, président de la communauté de communes Sud Territoire (CCST), a replacé les enjeux de l’acquisition de ce terrain de 3 ha, cédé par l’entreprise Isola Composite France, faubourg de Belfort, à Delle. « C’est le dernier acte d’une affaire qui aurait pu mal tourner », ajoute-t-il.

D’abord, rembobinons. 28 mai 2020. La douche froide. Les deux entités du Suisse Von Roll à Delle sont placées en redressement judiciaire : Delle Fil SAS et Von Roll Isola. En mars 2021, une salariée reprend Von Roll Isola, Cécile Allemann. À cette époque, le chiffre d’affaires de l’entreprise est de 9,8 millions d’euros. En mars 2023, à la fin de son second exercice comptable, il est de 16,3 millions d’euros. La reprise est fulgurante et témoigne aussi de l’abandon des précédents propriétaires.

Plan de restructuration de la friche d'Isola Composite France, à Delle. | ©CCST

84,9 % du chiffre d’affaires à l’export

Cette friche est l’un des plus vieux sites industriels de Delle, créé dans les années 1920. « Il y a eu jusqu’à 1 300 salariés », rappelle Christian Rayot. Delle, qui a compté jusqu’à 5 000 habitants et 5 000 emplois industriels, a subi de plein fouet la désindustrialisation. « Le Sud Territoire a été terriblement touché », replace-t-il.

 

Von Roll n’a pas investi, n’avait pas d’ambition pour le site et a délocalisé des activités déplore également Christian Rayot. Pour soutenir la reprise de l’activité, la collectivité va donc porter la réhabilitation de la friche. « Avant d’aller chercher des entreprises ailleurs, il faut déjà s’occuper des entreprises ici », justifie-t-il pour expliquer le choix de porter le défi immobilier ; depuis plus de 10 ans, la CCST porte des programmes de réhabilitation de friches, à Delle et Grandvillars ou encore Beaucourt, pour accompagner l’implantation d’entreprises, à l’instar de Lisi.

Le site sera dépollué, des bâtiments seront détruits, d’autres construits et enfin certains seront réhabilités. « Aujourd’hui, nous travaillons dans des conditions qui sont difficiles », convient Cécile Allemann. Des bâtiments prennent l’eau, d’autres ne sont plus adaptés à la production ou aux méthodes de travail. En termes de performances énergétiques, ils ne sont pas non plus aux normes actuelles ni économes. Le futur site sera construit autour de 4 pôles : préparation de la matière ; production des plaques d’isolants ; production des pièces longues ; et pôle administratif. Une activité d’usinage sera aussi proposée, pour répondre aux besoins spécifiques des clients. Une « fonction que Von roll avait abandonné alors qu’elle permet une forte augmentation de la valeur ajoutée et de prendre place comme fournisseur de premier rang », indique la délibération du conseil communautaire de la CCST, en date du 29 juin.

L'Allaine n'est pas oubliée

Les travaux de réhabilitation de la friche vont permettre de libérer un terrain en rive droite de l’Allaine. Un remblais pourra alors être démonté, sur lesquels ont été édifiés des bâtiments qui n’ont plus d’utilité. Le lit moyen de la rivière sera alors étendu.

[ En images ]

Le marché de conception-réalisation pour porter le chantier a été publié. Les offres seront étudiées fin septembre. En termes de calendrier, l’idée est « d’aller le plus vite possible », note Christian Rayot. D’ici 2026, les parties prenantes espèrent que l’opération soit terminée. La nouvelle usine va permettre « de renouveler les équipements » et « d’élargir les capacités de production », indique la présidente d’Isola Composite. 

L’entreprise, dont 84,9 % du chiffre d’affaires est à l’export, travaille beaucoup pour le secteur de l’énergie et du transport de l’énergie. Aujourd’hui, elle compte 65 salariés. Ils étaient 41 lors de la reprise. Un témoignage supplémentaire de son redressement spectaculaire depuis sa reprise au printemps 2021. « Nous voulons porter Isola Composite à la place où elle doit être », conclut Cécile Allemann, qui n’oublie pas de remercier collectivités, État, agences économiques ou encore banques dans ce projet de reprise. Aujourd’hui, Isola Composite renoue avec le succès passé de ce site industriel séculaire. Qui continue de se réinventer.

Nos derniers articles

Le FC Sochaux classé meilleur centre de formation de national

La fédération française de football a dévoilé le 21 juin le classement annuel des centres de formation. Le FC Sochaux-Montbéliard domine le classement de national.

Montbéliard : au coeur des derniers réglages du prototype Sbarro

L’école Sbarro de Montbéliard a dévoilé son second prototype de l’année samedi 22 juin. Elle rend hommage aux 25 ans de l’université de technologie Belfort-Montbéliard. Et au 15 ans de l’intégration de la formation Sbarro à l'université. La veille, tout n’était pas encore prêt. Reportage au cœur de l’atelier.

Retrouvez les lieux de baignade dans le nord Franche-Comté

Alors que la saison estivale vient d’ouvrir, Le Trois vous propose une carte interactive pour repérer tous les lieux de baignade dans le nord Franche-Comté (piscines, sites naturels et surveillés de baignade).

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts