Le Trois –

David Pan : « Nous avons besoin de ré-acculturer à l’industrie »

David Pan est directeur d’Idéis, dans le pays de Montbéliard. Il partage sa vision singulière des défis de l’industrie, notamment en termes de recrutement et d’image à véhiculer. Entretien.

1/3.- Rendez-vous en Territoire d’industrie*. David Pan est directeur d’Idéis, dans le pays de Montbéliard. Il partage sa vision singulière des défis de l’industrie, notamment en termes de recrutement et d’image à véhiculer. Entretien.

Vous militez pour une nouvelle culture du recrutement et de la formation dans l’industrie. Quelle est-elle ?

C’est une culture de partenariat et de coopération, afin de sortir d’un pessimisme ambiant qui consiste à dire – même si c’est parfois la réalité – que les recrutements sont difficiles et que les compétences sont difficiles à trouver. Il faut sortir de cette logique de sous-traitance qui consiste à divulguer une offre et à proposer des candidats. Au contraire, il faut ré-impliquer l’ensemble des composantes d’un recrutement : l’entreprise, les bénéficiaires, les centres de formation, l’accompagnant. Il faut rechercher plus d’efficacité et plus de compréhension des difficultés de l’autres.

On évoque, en termes d’emplois, un fossé grandissant entre l’offre et la demande. Quel est votre regard ? Comment le limiter pour répondre aux attentes des uns et aux besoins des autres ?

La digitalisation de la société et des entreprises creuse cet écart. Les métiers d’aujourd’hui ne seront pas forcément les métiers de demain. Les modalités pour réduire ces écarts sont multiples. La formation est un moyen de préparer les compétences manquantes quand l’entreprise est dans une niche d’activité. Mais nous pouvons aussi faire appel aux compétences des acteurs de l’insertion par l’activité économique. Ils proposent à des candidats en difficulté dans le territoire de pouvoir s’acculturer à l’emploi et à la pratique professionnelle. On peut aussi développer le tutorat en entreprise. Il est incontournable pour fidéliser, attirer, former et mettre à niveau entre le besoin de l’entreprise et la capacité du candidat.

Les missions d’Idéis

  • Regroupe la maison de l’Emploi et l’espace Jeunes Mission Locale du pays de Montbéliard
  • Accompagne les mutations économiques et les emplois du territoire
  • Propose un appui au grand public, aux entreprises, aux partenaires de l’emploi / formation / insertion, et aux acteurs économiques

Nous connaissons le nord Franche-Comté pour être un territoire d’industrie. Mais c’est aussi un territoire en mutation…

C’était un territoire industriel aux polarités importantes – sur l’automobile et l’énergie principalement – mais qui connaît des mutations dans la gestion de marché, à l’échelle nationale et internationale. Les modèles industriels sont en train d’évoluer et les métiers sont fortement impactés. Aujourd’hui, nous avons besoin de ré-acculturer à l’industrie. Il faut interpeller de nouveau les jeunes et les moins jeunes sur le fait que l’industrie propose de beaux parcours, de beaux métiers et même de belles rémunérations parfois. Il faut sortir de cette période, que l’on a connue avec la crise économique, où l’on disait au public et au candidat que l’industrie était finie. L’industrie n’est pas finie, elle a de l’avenir devant elle. Elle a des marges d’innovation importante, de collaboration et de beaux produits à fabriquer. Surtout, elle est extrêmement dynamique dans le nord Franche-Comté.

« L’industrie n’est pas finie, elle a de l’avenir devant elle. Elle a des marges d’innovation importante, de collaboration et de beaux produits à fabriquer. Surtout, elle est extrêmement dynamique dans le nord Franche-Comté. »
David Pan
Directeur d'Idéis

Qu’attendent les jeunes aujourd’hui du travail ?

Le rapport au travail est en train de changer profondément. Il change notamment dans la place qu’est accordée au travail dans la vie d’un jeune aujourd’hui. Ils sont attentifs aux salaires, bien sûr, mais aussi à l’expérience et à la possibilité de monter des projets quand on est salarié. Ils cherchent l’expérience positive, la collaboration, le sens et ils sont attentifs au cadre de vie, dans lequel ils peuvent avoir des activités extra-professionnelles.

En qualité de professionnel de l’insertion et du recrutement en lien avec les entreprises, quel serait le message que vous pourriez leur adresser ?

Il faut dire aux entreprises, d’abord, que nous sommes à leurs côtés. L’objectif d’un territoire est de se développer avec ses entreprises, avec l’industrie dans le nord Franche-Comté. C’est un moteur, une activité prépondérante pour le territoire. Je leur dirais de venir avec nous s’impliquer au quotidien dans les programmes de formation, dans les programme d’accompagnement, dans le partage à travers les dispositifs de parrainage ou de témoignage pour donner envie. Il faut que l’on sorte de l’image collective d’une industrie exclusivement tournée vers la production, avec des emplois précaires.

  • *Le pôle métropolitain Nord-Franche-Comté a organisé, vendredi 13 septembre, Rendez-vous en territoire d’industrie, dont l’objectif était de rassembler industriels et institutions publiques et para-publiques autour de thématiques comme le recrutement ou l’innovation. Nous proposons une série de trois interviews issues de ces échanges.

Nos derniers articles

Air to Go, l’appli mobilité-santé pour se déplacer

Atmo Bourgogne-Franche-Comté met à disposition des utilisateurs de modes doux (marche, vélo, trottinette...) et pratiquants d’activités en plein air (randonnée, running, cyclisme...) une appli smartphone pour s’informer sur l’état de la qualité de l’air.

À Danjoutin, les habitants entre colère et indifférence après des tags antisémites

Lundi 10 juin, des tags antisémites sont apparus dans la commune de Danjoutin. Pour le moment, on en recense 5, sur des murs communaux, des banques ou encore des maisons. Si certains habitants s’indignent, d’autres ne semblent pas prendre la mesure de ces écrits.

Stellantis va redistribuer 7,7 milliards d’euros à ses actionnaires en 2024

Stellantis va verser 7,7 milliards d'euros de dividendes et de rachat d'actions, a annoncé le constructeur automobile jeudi, juste avant la tenue d'une journée pour les investisseurs à Auburn Hills (Michigan), aux États-Unis.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts