Le Trois –

PUB

Belfort : 8 chiffres à retenir sur la conjoncture économique

L'énergie et l'alimentation sont des données très volatiles de l'inflation. | ©Pixabay
Décryptage
La croissance est de retour et l’inflation plutôt maintenue estime la Banque de France, qui invite à un coup de frein sévère pour éviter qu’elle ne s’installe longuement dans le quotidien. Par ailleurs, elle glisse que la réalité est bien différente des ressentis sur l’inflation. Entretien avec Marie-Claire Staquet, directrice de la Banque de France du Territoire de Belfort.

0,7% de croissance

La croissance sera faible en 2023, de 0,7 %, prévisionne la Banque de France. Mais la dynamique est meilleure qu’à la fin du 1er trimestre ; la zone euro sera plutôt autour d’une croissance nulle. La croissance reprendra de l’épaisseur en 2024 (1 %), puis 2025 (1,5 %). En 2021, elle avait atteint 6,4 % après la crise sanitaire et 2,5 % en 2022. L’inflation devrait se situer aux alentours de 5,6 % ; elle est de 4,4 % si l’on isole les coûts de l’énergie et de l’alimentation, « les plus volatiles », explique Marie-Claire Staquet, directrice de la Banque de France du Territoire de Belfort. Et ces deux données représentent, peu ou prou, « un quart » du panier moyen replace la cadre de l’institution financière.

+ 193 000 emplois

193 000 emplois nets seront créés en France en 2023, selon la Banque de France, ce qui porte la croissance. « Plus d’une entreprise sur deux veut recruter », indique également Marie-Claire Staquet. Le marché du travail s’est inversé et l’inflation a pu être reportée sur les salaires. Le taux de chômage s’établit à 7,1 % contre 8,5 % en 2019, avant le covid. Il devrait augmenter de quelques dixièmes de point dans les années futures.

4% d'inflation

La banque de France a déclaré la guerre à l’inflation. Dans sa lettre au président de la République, le Gouverneur de la Banque de France a donné les directives pour vaincre l’inflation à l’échelle française et européenne. Selon l’institution financière, le pic inflationniste a été observé au 1er semestre 2023. À la fin d’année, elle envisage qu’elle se situe autour de 4 %. « En 2024, l’inflation totale reculerait plus fortement autour de 2,5 %, avant de converger vers la cible de 2 % fin 2024 à fin 2025 », indique la Banque de France. Ce n’est pas une situation de déflation, mais de désinflation, c’est-à-dire que la hausse des prix est, globalement, moins rapide. Sur l’alimentation, un reflux est attendu au 3e trimestre. Cette inflation est l’héritage de la crise sanitaire et de la guerre en Ukraine indique Marie-Claire Staquet ; cela a eu des conséquences sur les prix de l’énergie et de l’alimentation, moteurs de l’inflation. À titre de comparaison, fin 2022, l’inflation était de 10 % dans la zone euro.

-0,1%

Malgré l’inflation, en moyenne, le pouvoir d’achat des Français a été préservé en 2022 et devrait l’être en 2023, indique la Banque de France. Mais c’est une moyenne, qui cache inévitablement des disparités. « Face à une inflation qui touche davantage certains achats du quotidien, l’inflation ressentie dépasse l’inflation moyenne effectivement mesurée », convient la Banque de France. Et les zones rurales ont plus subies l’inflation que les grandes villes par exemple.

50 milliards

C’est le coût du bouclier tarifaire pour l’État en 2022 et 2023, détaille la Banque de France. Qui met en garde. Aujourd’hui, l’inflation n’est plus liée à des problèmes exogènes. Il ne faut surtout pas, avertit-elle, que la hausse des prix soient transposées aux services et aux produits manufacturés. Les institutions financières (Banque de France et Banque centrale européenne) invitent à réduire l’endettement, en maîtrisant mieux les dépenses courantes de fonctionnement et en priorisant les dépenses d’avenir. Elle invite aussi à stabiliser la fiscalité́ en arrêtant les baisses d’impôt non financées. Les taux directeurs ont été augmentés afin de « freiner » drastiquement la dynamique inflationniste, à hauteur de 3 %. États-Unis et Canada dépassent les 4 % pour le taux directeur. « On change de braquet », image Marie-Claire Staquet, qui rappelle qu’une augmentation de 0,75 point du taux directeur n’est du jamais vu. Le but est déviter que l’inflation « s’ancre dans l’économie et la durée ».

65%

L’endettement des ménages représentent 65 % du PIB en France contre à peine 60 % à l’échelle de la zone euro. On observe aussi une croissance des encours de crédit (+5,1 % en février 2023 pour l’habitat et +6,9 % pour les entreprises). « Le crédit est logiquement moins accommodant », acquiesce la Banque de France. Avant de modérer : « Mais l’accès y reste plus large en France qu’ailleurs en Europe. »

31

Fin avril, 31 défaillances d’entreprises avaient été enregistrées dans le Territoire de Belfort depuis le début de l’année, contre 23 à pareil période en 2022. « Ce n’est pas le mur qu’on attendait », observe soulagé, la directrice de la Banque de France du Territoire de Belfort. La dynamique est similaire sur les dépôts de dossiers de surendettement, pour les particuliers. À fin avril, 112 dossiers, pour 100 000 habitants avaient été déposés depuis le début de l’année, comme en 2022, contre 140 en 2021. Le cumul des découverts n’a pas non plus explosé sur les comptes en banque des Terrifortains (+0,4 % en 2023). Et le flux d’inscription au fichier central des chèques, pour défaut de paiement n’a augmenté que de 2 % entre mai 2022 et mai 2023. « Les gens trouvent des solutions », estime Marie-Claire Staquet : économies ; Restos du Cœur ; Services sociaux.

4,5 milliards d'euros

C’est le surplus d’épargne bancaire des particuliers en Bourgogne-Franche-Comté, fin 2022. L’épargne de la population régionale dépasse les 10 milliards d’euros. Et ce surplus s’est accéléré depuis la crise sanitaire.

Nos derniers articles

Belfort : Neext engineering explore la technologie quantique

Neext Engineering annonce une collaboration avec Quobly et Colibritd à l'occasion du salon Vivatech, pour mettre la technologie quantique au service de l’énergie et de la décarbonation.

Audincourt : un festival « unik » pour Capitale française de la culture

Rendez-vous le 27 juin. Le deuxième temps fort de Capitale française de la culture se déroulera à Audincourt, sur le site Japy, à la veille du festival Rencontres & Racines. Le festival « Unik », gratuit, accueille des têtes d’affiches comme Morcheeba ou Etienne de Crecy.

Belfort : le 35e RI expérimente un nouveau dispositif de recrutement

Le 35e régiment d’infanterie (35e RI) de Belfort expérimente, à partir de ce lundi 27 mai, un nouveau programme de recrutement : volontaire découverte de l’armée de terre (VDAT). Il est le seul en France. 120 jeunes sont incorporés pendant 4 mois. Ils défileront le 14 juillet à Paris et participeront à la sécurisation des Jeux paralympiques.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts