Le Trois –

PUB

Automobile: le gouvernement prépare un nouveau plan pour les équipementiers

French Economy and Finance Minister Bruno Le Maire reacts as he leaves the Elysee Presidential Palace after a weekly cabinet meeting on November 3, 2021 in Paris. (Photo by GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel |

(AFP)

Le gouvernement annoncera “dans les prochaines semaines” un nouveau plan pour “accompagner” les équipementiers automobiles, pénalisés par l’accélération de la transition électrique de cette industrie, a annoncé mercredi le ministre de l’Economie Bruno le Maire.

 “La transformation technologique de l’industrie automobile va beaucoup plus vite que prévu. On est en train de basculer vers l’électrique à un rythme beaucoup plus rapide que prévu”, pénalisant les équipementiers spécialisés dans les composants pour les moteurs thermiques, diesel en particulier, a justifié M. Le Maire devant la commission des affaires économiques du Sénat. 

“A cela s’ajoute l’augmentation des prix de l’énergie et du coût des intrants”, ce qui met des entreprises en “grandes difficultés, a-t-il souligné. “Nous proposerons avec le président de la République et le Premier ministre un nouveau plan automobile dans les prochaines semaines visant à accompagner justement les équipementiers”, a-t-il donc annoncé.  Le ministre a indiqué avoir reçu, avec Jean Castex, les dirigeants de Renault Luca de Meo et de Stellantis (ex-PSA) Carlos Tavares, pour évoquer ce sujet. 

De nombreux industriels du secteur automobile français sont confrontés à la révolution électrique, mais aussi aux répercussions de la crise sanitaire et aux pénuries de composants qui ont mis de nombreuses usines à l’arrêt.  La fabrication des véhicules électriques nécessitant moins de main-d’œuvre que les thermiques, la transition énergétique pourrait faire perdre 65.000 emplois à la filière, selon la Plateforme automobile (PFA), association représentant le secteur.  Après la mise en œuvre, en mai 2020, d’un plan de relance automobile doté de huit milliards d’euros, la filière estime à 17 milliards d’euros les investissements à localiser en France dans les cinq ans. La PFA évalue le besoin de soutien public à 30%.  L’Etat a accordé début octobre deux milliards d’euros supplémentaires, dont la ventilation doit encore être précisée.  Certains équipementiers sont en grande difficulté depuis plusieurs années. La fonderie SAM dans l’Aveyron est actuellement menacée de cessation d’activité sans offre de reprise à court terme, tandis que les Fonderies du Poitou alu, dans la Vienne, sont en redressement judiciaire depuis avril. 

Nos derniers articles

Franck Robine : « Belfort et Montbéliard jouent un rôle essentiel dans l’hydrogène »

Le forum Hydrogen business for climate se tient à Belfort ce mardi 3 et mercredi 4 octobre. Le nord Franche-Comté développe une stratégie singulière, se positionnant comme un acteur majeur de la filière industrielle, en accueillant de nombreuses entreprises fournissant des équipements. Une dynamique qui pose la problématique des compétences, saisie par la Région qui postule pour recevoir le label école nationale de l’hydrogène.

Hydrogène : Le moteur à combustion interne ronronne encore

L’Union européenne a signé la fin du moteur thermique en 2035. De nombreux acteurs industriels se penchent pourtant sur sa survie. À côté des recherches autour des carburants de synthèse, des projets prorogent la vie du moteur à combustion, en l’alimentant avec de l’hydrogène. Rendement, rapidité de mise en place et faible coût font partie de ses atouts. Et sont largement débattus au forum hydrogen business for climate, qui se tient à Belfort.

Trévenans : de nouveaux outils pour accueillir les enfants victimes de violence à l’hôpital

L’hôpital Nord Franche-Comté a inauguré une unité d’accueil pédiatrique enfants en danger (UAPED). Cette unité propose une salle d’audition adaptée et regroupe des professionnels spécialisés en santé de l’enfant. Surtout, elle fédère tous les acteurs du Doubs, du Territoire de Belfort et de la Haute-Saône susceptibles d’intervenir dans ces dossiers, qu’ils soient liés aux soins, à l’accompagnement de la victime, à l’enquête judiciaire ou à la procédure pénale.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

PUB

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Nouveau

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Aller au contenu principal