Le Trois –

PUB

Alstom : un coup d’arrêt dans les pays de l’ex Union soviétique

La locomotive passagers KZ4AT fabriquée par Alstom, pour le Kazakhstan. | ©Alstom

Alstom a annoncé ce jeudi qu’il suspendait ses livraisons vers la Russie et tous ses investissements dans le pays. Le contrat ukrainien est aussi « suspendu ». Cette situation géopolitique enraye une politique de développement ; depuis dix ans, Alstom était particulièrement présent sur ces marchés de l’ex Union soviétique pour vendre des locomotives.

Alstom a annoncé ce jeudi qu’il suspendait ses livraisons vers la Russie et tous ses investissements dans le pays. Le contrat ukrainien de 130 locomotives double est aussi « suspendu ». Cette situation géopolitique enraye une politique de développement ; depuis dix ans, Alstom était particulièrement présent sur ces marchés de l’ex Union soviétique pour vendre des locomotives.

La crise ukrainienne fragilise particulièrement l’industriel Alstom. Le groupe a annoncé dans un communiqué de presse, publié ce mercredi, qu’il suspendait ses livraisons vers la Russie et stoppait ses investissements. “Le groupe se conformera évidemment à toutes les sanctions et à toutes les lois applicables et a décidé de suspendre toute livraison vers la Russie”, a précisé Alstom.

Le chiffre d’affaires d’Alstom en Russie représentait moins de 0,5 % du chiffre d’affaires consolidé du groupe (qui atteignait 14 milliards d’euros pro forma en 2020/21), selon un porte-parole cité par l’AFP. Concernant la participation de 20 % d’Alstom dans le groupe russe Transmashholding (TMH), sa valeur “sera réévaluée dans le cadre de la clôture de l’exercice financier 2021/22” (qui s’achève fin mars), annonce le groupe. Et Alstom de préciser : “Il n’y avait aucun lien commercial ni opérationnel entre Alstom et TMH. »

Dans ce contexte, Alstom a indiqué que les discussions autour de la vente de 130 locomotives aux chemins de fer ukrainiens UZ, pour 880 millions d’euros – et 2,4 milliards en ajoutant la maintenance sur quarante ans – étaient « suspendues » (lire notre article). Pas annulées. Mais l’arrêt de ce contrat est surtout dommageable pour l’usine de Belfort, dont des problèmes de charges vont se faire sentir à partir du début de l’année 2023.

Compétences spécifiques

Depuis près de 10 ans, l’usine belfortaine avait étoffé un savoir-faire sur ces marchés de l’ex Union soviétique, la communauté des États indépendants (CEI), où l’écartement des voie est de 1 520 mm, contre 1 435 pour les écartements standards. En 2012, Alstom avait fourni la première des locomotives (fret et passagers) commandées par le Kazakhstan. Les premières séries étaient faites à Belfort, avant de transférer la fabrication localement, à Astana. En 2017, l’industriel avait livré la première locomotive commandée par l’Azerbaïdjan.

« Ces pays avaient l’habitude d’utiliser des locomotives soviétiques d’un âge canonique – rudimentaires, mais fiables – et qui avaient connu peu d’évolutions », relève André Fages, délégué syndical CFE-CGC. Pour répondre aux exigences environnementales extrême de la région,  Alstom avaient développé des trains capables de résister à des grands froids, allant jusqu’à – 50 °C. Ils pouvaient transporter jusqu’à 9 000 tonnes et rouler à 120 km/h. « Nous avions acquis une expérience à Belfort, sur la Chine, à la fin des années 2000 », raconte André Fages, pour expliquer cette évolution. Ensuite, l’usine avait façonné son savoir-faire avec les contrats kazakh et azéri.

Le besoin de renouvellement des flottes de trains dans ces pays ouvrait des perspectives « prometteuses » convient André Fages, que le contrat ukrainien confirmait ; l’Ukraine achetait pour la première fois du matériel roulant à Alstom. Alstom avait mis « plus d’efforts sur ces [marchés] », observe le délégué syndical. Des portes avaient par exemple été entre-ouvertes dans d’anciens pays de la CEI, comme la Lituanie et la Géorgie, mais le contexte géopolitique de la région fragilise aussi les opportunités. « Il va falloir démarcher ailleurs », note André Fages. Ce conflit est un vrai coup dur pour Alstom Belfort.

Nos derniers articles

FCSM : Jean-Claude Plessis va quitter la présidence d’ici l’automne

Le président du football-club Sochaux-Montbéliard, Jean-Claude Plessis, figure du sauvetage l’été dernier, a annoncé qu’il quitterait son poste avant l’automne. L’annonce a été faite lors du conseil d’administration de Sociochaux.

La maire de Besançon harcelée en ligne après sa plainte contre les pancartes anti-migrants

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé vendredi porter plainte après avoir été la cible d'un cyber-harcèlement "d'une extrême violence" faisant suite à une première plainte de l'élue contre des pancartes anti-migrants brandies dimanche lors du carnaval de sa ville.

Pays de Montbéliard : une opération « place nette », 11 gardes à vue et 26 000 euros d’avoirs criminels

Pour endiguer le trafic de drogue, le gouvernement a lancé une vaste opération nommée « place nette XXL ». L’une de ses opérations s’est déroulée dans le pays de Montbéliard du 8 au 10 avril.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts