Le Trois –

PUB

Alstom et Engie s’allient pour développer le fret ferroviaire à l’hydrogène

H3 – Hybrid Locomotive – Stendal site – September 2014. View from the rear of the locomotive which is stationary in front of an impressive red brick building. The Alstom logo is clearly visible at the rear of the train. Clear blue sky up above (©Alstom / B. Rosenthal).

Alstom et Engie ont annoncé mercredi la signature d’un partenariat pour développer de puissantes locomotives de fret propulsées par une pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène.

(AFP)

Alstom et Engie ont annoncé mercredi la signature d’un partenariat pour développer de puissantes locomotives de fret propulsées par une pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène.

Le constructeur ferroviaire Alstom “conçoit une solution hydrogène à partir d’un système de piles à combustible de forte puissance pouvant alimenter des locomotives électriques dans des secteurs non électrifiés”, ont indiqué les deux groupes dans un communiqué. L’énergéticien Engie doit fournir de son côté l’hydrogène renouvelable pour alimenter ces locomotives chargées de tirer des trains de 2 000 tonnes.

Alstom commercialise déjà des trains de passagers à hydrogène : 41 rames ont été commandées par deux Länder allemands et des expérimentations ont eu lieu en Autriche, aux Pays-Bas (avec Engie), en Pologne, en Suède et en France. “L’idée est d’optimiser l’utilisation des locomotives électriques existantes, et quelque part de tuer le diesel, évitant de consommer des millions de litres par an pour le fret”, a déclaré à l’AFP Raphaël Bernardelli, vice-président d’Alstom. “Il y une volonté de doubler la part du ferroviaire: il faut accompagner ça par une décarbonation totale”, a-t-il souligné.

Avec quelques centaines de kilomètres d’autonomie, les piles à combustible auront pour mission de remplacer le diesel sur les voies non électrifiées, soit 15 à 20 % d’un trajet selon les études d’Alstom et de ses partenaires. L’entreprise vise une mise en service pour la fin de l’année 2025, alors que la SNCF promet la fin du diesel pour 2035, et la Deutsche Bahn pour 2040. Des opérateurs nord-américains et australien travaillent également sur des solutions semblables pour le fret. Le développement de cette solution sera principalement confié à des sites français, tels Belfort, Tarbes ou Aix-en-Provence.

Alstom fait partie des 15 industriels présélectionnés par le gouvernement français pour bénéficier d’une aide publique au titre des programmes européens PIIEC de soutien aux technologies de rupture (comme l’hydrogène) et à la recherche. Engie compte de son côté sur cette nouvelle application pour renforcer la place de hydrogène dans les transports lourds, qu’il développe par exemple avec les camions du secteur minier. “On a mis en place des capacités renouvelables importantes. Demain, la demande va être tirée par les usages de façon plus importante et corrélée”, a souligné Sébastien Arbola, directeur général adjoint d’Engie chargé des activités de production thermique, hydrogène et de fourniture d’énergie.

Nos derniers articles

Fesches-le-Châtel : Cristel, la revanche de l’inox face à la menace PFAS

Numéro un des fabricants d’articles culinaires en inox, l’entreprise Cristel, localisée à Fesches-le-Châtel dans le Doubs, ne cesse de grandir depuis 2020. Rencontre.

Peugeot passe au volant rectangulaire à partir de 2026

Peugeot va équiper un premier modèle de voiture d'un volant rectangulaire en 2026 avant de l'étendre à toute la gamme, a indiqué vendredi le chef de produit du constructeur, Jérôme Micheron.

Le tribunal reconnaît le “caractère professionnel” du burn-out d’un ancien salarié de Segula

Nordine El Mir a dénoncé ses conditions de travail à Segula Technologies, entreprise qu’il a quitté en 2020. Cette situation l’a conduit, alors, à se mettre en arrêt, pour burn-out. Celui-ci n’a pas été reconnu par la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) au titre de la législation professionnelle. Le tribunal judiciaire de Montbéliard vient d’invalider cette décision.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts