Territoire de Belfort : les commerces d’alimentation générale fermés de 20 h à 6 h

La préfecture du Territoire de Belfort a pris un arrêté obligeant la fermeture des commerces alimentaires de 20h à 6h.

Le préfet du Territoire de Belfort, David Philot, a pris un arrêté interdisant l’ouverture des commerces alimentaires de détails, y compris les commerces de nuit ainsi que les restaurants et débits de boissons qui auraient développé une activité de vente à emporter, entre 20 h et 6 h. L’arrêté s’étend du 10 au 15 avril. « Les forces de l’ordre constatant des phénomènes de regroupements aux abords des commerces alimentaires en période nocturne », justifie la préfecture dans son communiqué. Le préfet enjoint également les exploitants de commerces alimentaires « à limiter le nombre de clients présents simultanément dans leur établissement pour permettre le respect des mesures barrières, notamment le respect d’une distance d’au moins un mètre entre les personnes ». Un arrêté a été pris en ce sens. Il « appartient à chaque responsable d’établissement de déterminer les moyens appropriés pour assurer du respect des règles de distanciation sociale : gestion des files d’attentes, schéma de circulation, règles de passage en caisse, files prioritaires, modalités de livraison au véhicule… » En dehors des sanctions pénales si les exploitants ne respectent pas l’arrêté, le préfet ne s’interdit pas de mettre en demeure, voire d’ordonner des fermetures administratives des établissements qui ne mettraient pas tout en œuvre. Et la préfecture de conclure : « Respecter le confinement et les mesures de distanciation sociale, c’est sauver des vies. »

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : des températures de 3,45 °C au-dessus des normales à l’été 2022

Le comité interdépartemental de la ressource en eau du bassin de l’Allan a tiré le bilan de la sécheresse de Lire l’article

Des pochettes de pain pour interpeller sur les violences faites aux femmes

À l’occasion de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, le 25 novembre, la préfecture du Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal