Doubs : les vaccinations reprennent en flèche

vaccination covid-19 Phare avril 2021 (TQ) 16

La campagne de vaccination a repris en flèche dans le Doubs, si l’on en croit le communiqué publié ce mercredi par la préfecture : « Du 12 au 18 juillet, 24 225 injections ont été réalisées dans l’ensemble des centres de vaccination du Doubs. Un résultat en forte progression par rapport aux semaines précédentes, particulièrement en raison de l’augmentation de 31,5 % des primo-injections (+ 2327 par rapport à la semaine du 5 au 11 juillet) ».
Le communiqué cité également les chiffres du centre « de grande capacité » mis en place à Micropolis à Besançon : « Entre le vendredi 9 et le mardi 13 juillet, le nombre journalier de patients vaccinés au centre de vaccination de grande capacité de Micropolis a augmenté de 91 % (passant de 995 à 1902) et de 439 % pour les primo-injections sans rendez-vous (de 98 à 529). »
La préfecture du Doubs se réjouit de cette forte reprise : « Ce rebond, s’il se poursuit au cours de l’été, laisse espérer parvenir à une couverture vaccinale suffisante pour atténuer la vague d’hospitalisations liées à la diffusion exponentielle du variant delta. »
Elle se veut également rassurante quant à l’approvisionnement en doses et affirme que les centres de vaccination seront alimentés en flux tendu : « Il n’y aura pas d’interruption des primo-injections dans les centres de vaccination du Doubs. Cette forte accélération de la campagne vaccinale a conduit à la résorption des stocks de vaccins accumulés lors des semaines de sous-consommation des livraisons. Pour l’ensemble de la région Bourgogne-Franche-Comté, ce stock de doses est ainsi monté jusqu’à 300 000 doses. En l’absence de ces stocks, le système d’allocation de doses à flux tendu par centres de vaccination, qui prévalait jusqu’alors, est de nouveau instauré : les doses reçues lors de chaque livraison hebdomadaire sont consommées dans la semaine suivant leur réception.
Les primo-injections en centres de vaccination ne sont donc pas suspendues : des créneaux s’ouvriront et se fermeront sur Doctolib et sur les autres plateformes de réservation tout au long de l’été, ils s’inscriront simplement dans le cadre strict des quotas alloués à chaque centre. Par ailleurs, l’accès à la vaccination est toujours assuré par les professionnels de santé de la médecine de ville, alimentés par un portail de commandes dédié, qui compléteront les disponibilités offertes en centres de vaccination. »

Ceci vous intéressera aussi
L’ARS constate une reprise de l’épidémie de covid en Bourgogne-Franche-Comté
Les gestes-barrière et, en complément, le port du masque, doivent ralentir la propagation du virus.

Les gestes-barrières redeviennent d'actualité et sont fortement conseillés.| © Archives LeTrois L'ARS (agence régionale de santé) indique dans son communiqué Lire l’article

Belfort: le centre de dépistage du covid à nouveau dans les anciens locaux de la chambre de métiers
Centre de dépistage covid-19 BioAllans, installés dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l'artisanat, à Danjoutin.

Le centre belfortain de dépistage du covid revient dans les anciens locaux e la chambre des métiers dès ce samedi Lire l’article

Lachapelle-sous-Rougemont retrouve sa poste relais

Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum Lire l’article

CRRI 2000 renouvelle son comité directeur

Le fédérateur d'entreprises locales Crri 2000 a un nouveau comité directeur. | ©DR Bruno Selli a été élu président du Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal