Doubs : les vaccinations reprennent en flèche

vaccination covid-19 Phare avril 2021 (TQ) 16

La campagne de vaccination a repris en flèche dans le Doubs, si l’on en croit le communiqué publié ce mercredi par la préfecture : « Du 12 au 18 juillet, 24 225 injections ont été réalisées dans l’ensemble des centres de vaccination du Doubs. Un résultat en forte progression par rapport aux semaines précédentes, particulièrement en raison de l’augmentation de 31,5 % des primo-injections (+ 2327 par rapport à la semaine du 5 au 11 juillet) ».
Le communiqué cité également les chiffres du centre « de grande capacité » mis en place à Micropolis à Besançon : « Entre le vendredi 9 et le mardi 13 juillet, le nombre journalier de patients vaccinés au centre de vaccination de grande capacité de Micropolis a augmenté de 91 % (passant de 995 à 1902) et de 439 % pour les primo-injections sans rendez-vous (de 98 à 529). »
La préfecture du Doubs se réjouit de cette forte reprise : « Ce rebond, s’il se poursuit au cours de l’été, laisse espérer parvenir à une couverture vaccinale suffisante pour atténuer la vague d’hospitalisations liées à la diffusion exponentielle du variant delta. »
Elle se veut également rassurante quant à l’approvisionnement en doses et affirme que les centres de vaccination seront alimentés en flux tendu : « Il n’y aura pas d’interruption des primo-injections dans les centres de vaccination du Doubs. Cette forte accélération de la campagne vaccinale a conduit à la résorption des stocks de vaccins accumulés lors des semaines de sous-consommation des livraisons. Pour l’ensemble de la région Bourgogne-Franche-Comté, ce stock de doses est ainsi monté jusqu’à 300 000 doses. En l’absence de ces stocks, le système d’allocation de doses à flux tendu par centres de vaccination, qui prévalait jusqu’alors, est de nouveau instauré : les doses reçues lors de chaque livraison hebdomadaire sont consommées dans la semaine suivant leur réception.
Les primo-injections en centres de vaccination ne sont donc pas suspendues : des créneaux s’ouvriront et se fermeront sur Doctolib et sur les autres plateformes de réservation tout au long de l’été, ils s’inscriront simplement dans le cadre strict des quotas alloués à chaque centre. Par ailleurs, l’accès à la vaccination est toujours assuré par les professionnels de santé de la médecine de ville, alimentés par un portail de commandes dédié, qui compléteront les disponibilités offertes en centres de vaccination. »

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

L’ARS constate une reprise de l’épidémie de covid en Bourgogne-Franche-Comté
Les gestes-barrière et, en complément, le port du masque, doivent ralentir la propagation du virus.

Les gestes-barrières redeviennent d'actualité et sont fortement conseillés.| © Archives LeTrois L'ARS (agence régionale de santé) indique dans son communiqué Lire l’article

Belfort: le centre de dépistage du covid à nouveau dans les anciens locaux de la chambre de métiers
Centre de dépistage covid-19 BioAllans, installés dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l'artisanat, à Danjoutin.

Le centre belfortain de dépistage du covid revient dans les anciens locaux e la chambre des métiers dès ce samedi Lire l’article

Lachapelle-sous-Rougemont retrouve sa poste relais

Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal