Covid-19 : priorisation des tests dans le Doubs

Dépistage du SARS-CoV-2, responsable de la covid-19. Les tests PCR (nasopharyngés).

La priorisation des tests de dépistage du virus SARS-CoV-2, responsable de la covid-19, est renforcée dans le Doubs. En date du 31 octobre, le taux d’incidence était de 478,5 pour 100 000 habitants. Dans le Territoire de Belfort, ce taux est de 418,1 et en Haute-Saône de 334,1. Le 25 octobre, il était de 382,8 pour 100 000 habitants dans le Doubs. L’objectif est pouvoir rendre les résultats dans les 24 heures. La première priorité, ce sont les examens « à visée diagnostique ». Il est destiné aux personnes ayant une prescription médicale, aux personnes ayant été contactées par l’assurance maladie ou l’agence régionale de santé en que contacts à risque d’une personne testée positive à la covid-19 et aux professionnels de santé ou assimilés intervenant à domicile. « Les personnes devant réaliser un test avant une intervention chirurgicale sont invitées à se rendre dans le laboratoire de biologie médicale le plus proche leur domicile après prise de rendez-vous », complète l’ARS. Pour les examens à visée de dépistage, les personnes « peuvent se faire dépister mais ne sont pas prioritaires », indique l’ARS. « Le rendu des résultats est fonction de la capacité́ du laboratoire à traiter dans les délais impartis les indications prioritaires », prévient l’ARS. « Ce cas de figure recouvre toute autre situation non citée précédemment, notamment les personnes souhaitant disposer d’un test dans le cadre d’un voyage, ou des dépistages préventifs organisés dans des établissements scolaires, des services publics ou des entreprises, sans lien avec un risque précisément identifié », insiste l’ARS. Puis de terminer : « Il est rappelé́ que les professionnels de l’enseignement, ou les salariés des entreprises doivent répondre à ces mêmes critères de priorisation, et qu’il n’est pas exigé d’eux la production d’un test négatif pour la reprise de leur activité́. De même, une personne testée positive ne doit pas être testée une nouvelle fois à l’issue de son isolement ; en l’absence de symptôme à l’issue des 7 jours, elle peut reprendre son activité́. »

Ceci vous intéressera aussi
Des vers luisants dans la nuit

Les habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté sont invités à participer à une enquête en ligne pour recenser les vers luisants Lire l'article

Condamnation « inédite » d’une fromagerie du Doubs pour avoir pollué un ruisseau

Une fruitière à comté de Doubs a été condamnée vendredi par le tribunal correctionnel de Besançon à 70.000 euros d'amende, Lire l'article

Météo : l’Est de la France passe en vigilance orange canicule

Le pic de chaleur s’intensifie sur l’Hexagone. Les températures grimpent encore. Et encore. Alors que la façade Atlantique est placée Lire l'article

Les 4 infos à retenir sur la natalité en Bourgogne Franche-Comté

L'INSEE a publié son bilan démographique pour 2021 dans la région. Au-delà de la crise sanitaire, le recul de la Lire l'article

Défilement vers le haut