Covid-19 : fermeture des bars, restaurants et cafés à 22 h dans le Jura suisse

Fermeture des bars, restaurants et cafés à 22 h dans le Jura suisse

Le gouvernement de la République et Canton du Jura renforce les mesures de restriction pour lutter contre la pandémie de la covid-19. Le port du masque est étendu, des activités et des rassemblements sont interdits. Et les bars et restaurants doivent fermés à 22 h.

Le gouvernement de la République et Canton du Jura renforce les mesures de restriction pour lutter contre la pandémie de la covid-19. Le port du masque est étendu, des activités et des rassemblements sont interdits. Et les bars et restaurants doivent fermés à 22 h.

Le gouvernement de la République et Canton du Jura vient de prendre de nouvelles mesures pour endiguer la nouvelle vague de la pandémie de la covid-19. La situation s’est particulièrement dégradées ces derniers jours. « Sur le plan sanitaire, le nombre de patients hospitalisés a presque été multiplié par cinq en une semaine passant de 11 vendredi dernier à 50 aujourd’hui, soit le chiffre le plus élevé depuis l’apparition de la pandémie au printemps, annonce le gouvernement cantonal dans un communiqué de presse diffusé ce vendredi matin. L’Hôpital du Jura est au bord de la saturation. Par ailleurs, six personnes sont malheureusement décédées lors de sept derniers jours (contre sept durant les mois de mars à mai). »

Plus de sports collectifs

Les mesures sont applicables dès ce vendredi à 17 h. Les bars, les cafés et les restaurants doivent être fermés tous les jours, à partir de 22 h. Le gouvernement acte également la « fermeture complète des établissements de divertissement, soit les bars de nuit, boîtes de nuit, discothèques, clubs érotiques et autres lieux assimilés », peut-on lire dans le communiqué. Il a aussi été décidé d’interdire les sports d’équipe et les sports de contact (football, basketball, hockey sur glace, volleyball, sports de combats, etc.), « à l’exception de la pratique à huis-clos à titre professionnel et de l’entraînement à titre individuel », note le communiqué.

Le port du masque est obligatoire pour les élèves et étudiants dans les écoles secondaires (lycée) et les universités, quand ils ne sont pas assis. Le port du masque est obligatoire en permanence sur les lieux de travail clos. Et les rassemblements, manifestations et rencontres de plus de 15 personnes sont interdits dans l’espace public et privé, à l’exception des cérémonies funéraires et religieuses « sous réserve d’un plan de protection adéquat ». Des restrictions sont aussi appliquées aux visites dans les établissements de santé, médico-sociaux et les unités de vie psycho-gériatriques.

En Suisse, la gestion quotidienne de la crise est assurée par les autorités cantonales. Le conseil fédéral avait déjà mis en place un renforcement des mesures en début de semaine.

Ceci vous intéressera aussi
Héricourt : au centre Bretegnier, une plateforme novatrice pour réapprendre l’équilibre

La fondation Arc-en-Ciel vient d’investir dans son centre de médecine physique et de réadaptation Bretegnier, situé à Héricourt. Elle y Lire l’article

Boncourt : 118 Français concernés par la fermeture de British American Tobacco

Le cigarettier British American Tobacco (BAT) a annoncé fin octobre son intention de fermer son usine de Boncourt, en République Lire l’article

Belfort : la prime de la discorde au comité inter-entreprises des Trois-Chênes

Un mouvement de grève a été engagé au CIE des Trois-Chênes, qui gère les œuvres sociales des salariés de General Lire l’article

Le Belfortain Olivier Nasti élu chef de l’année de Gault et Millau

Olivier Nasti, chef du Chambard, en Alsace, a été élu cuisinier de l'année du guide gastronomique Gault et Millau, tandis Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal