Belfort : réorganisation des acteurs de lutte contre les violences conjugales

« La crise sanitaire exceptionnelle que nous traversons, indique la préfecture du Territoire de Belfort dans un communiqué, et le confinement lié à domicile peuvent malheureusement favoriser une exposition plus importante des personnes aux violences conjugales et intrafamiliales. Aussi, les acteurs terrifortains compétents s’organisent pour maintenir leur accompagnement et soutien, comme suit :

• CIDFF 90 : Accès aux droits et accompagnement vers l’emploi des femmes et des familles Association fermée au public depuis le 16 mars 2020
Information juridique : 06. 02. 04. 33.92 par la juriste
Toutes autres demandes : 03 84 28 00 24

Consultations par mail assurées également : cidf-belfort@orange.fr

• Solidarité Femmes : Accueil de jour et lieu d’écoute, d’accompagnement et d’orientation des femmes, et notamment des victimes de violences conjugales – Centre d’hébergement insertion

Association fermée au public depuis le 17 mars et permanences extérieures annulées.
Accueil de jour assuré par téléphone par un travailleur social les lundi, mardi, jeudi et vendredi matin de 9h à 12 h au : 07.67.22.87.06
Consultations par mail assurées également : solidarite-femmes@wanadoo.fr
CHRS Insertion : ligne téléphonique dédiée pour les résidentes et les diférents partenaires.

France Victimes 90 :
Accueil du public fermé.
Juriste disponible au 09 70 19 52 52
Consultations par mail assurées également : contact@aiavi.fr
Consultations psychologiques possibles également par téléphone, si urgence.

• Intervenante sociale en commissariat et gendarmerie :
Écoute des victimes de violences conjugales.
Intervenante sociale disponible au 06.10.30.71.79 et par courriel à celine.degermann@territoiredebelfort.fr

• Police/Gendarmerie/Justice :
L’accueil des victimes est toujours possible en brigades de gendarmerie comme au commissariat de police, ainsi que le dépôt de plainte. Un avis Parquet est fait systématiquement. Les juridictions sont fermées mais assurent le traitement des contentieux essentiels et notamment les afaires de violences conjugales (ordonnances de protection, audiences correctionnelles pour les mesures de détention provisoire et de contrôle judiciaire, présentations devant le juge d’instruction et le juge de la liberté et de la détention, permanences du parquet, procédures d’urgence devant le juge civil notamment pour l’éviction du conjoint violent…).

• SIAO/115 :
Maintien des demandes d’hébergements et de logements adaptés pendant la période de confnement. Saisine dématérialisée de la commission. Coordinatrice SIAO (Laure Barbier) disponible au 06.16.28.15.03

• Fondation Armée du Salut : logement d’urgence et dispositif « auteurs » Maintien du logement d’urgence dédié aux femmes victimes de violences conjugales.
La victime est orientée sous 24h vers un autre hébergement pour libérer le logement d’urgence. Le dispositif « auteurs » est maintenu également (pour rappel 3 places en expérimentation).

• Hôpital Nord-Franche-Comté:
Maintien habituel de la prise en charge des femmes victimes de violences pendant la période de confnement (accueil et prise en charge aux urgences et service du pôle femme/mère/enfant).
Convention pour le dépôt de plainte des femmes victimes de violences toujours en vigueur.
Service social ouvert.

• Conseil départemental :
Ouverture des PAS/ESC Carré Liberté de Belfort et de Delle sans accueil du public.
Les usagers des PAS/ESD fermés peuvent contacter le PAS Carré Liberté / ESD Belfort Ouest par téléphone et le matin uniquement de 09h00 à 12h00 au 03 84 57 38 38.
Maintien de la protection maternelle et infantile, pour les consultations d’enfants et les visite à domicile, entre autres ; le Foyer de l’enfance : présence de 4 professionnels pour un accueil 7/7j et 24/24h de 11 enfants et 2 mères.

• Centre de prévention et d’éducation familial Simone Veil :
Fonctionnement réduit mais permanences téléphoniques assurées au 03.84.28.17.12. RDV en urgence assurés pour les IVG et victimes de violences, si besoin.

• Fonctionnement des outils nationaux
◦ n°3919 joignable de 9 h à 19 h du lundi au samedi
◦ Plateforme de signalement des violences sexistes et sexuelles https://arretonslesviolences.gouv.fr/ »

(Source : communiqué de presse de la préfecture du Territoire de Belfort).

Ceci vous intéressera aussi
La plateforme emploi90.fr poursuit sa montée en puissance
Le conseil départemental a lancé la plateforme de recherche d'emplois emplois.90fr.

Le 30 juin, le conseil départemental du Territoire de Belfort lance la plateforme dédiée à l’emploi, emplois90.fr. C’est un outil Lire l'article

Les demandes du fonds de solidarité pour octobre ouvertes
Les demandes du fonds de solidarité pour octobre ouvertes

Depuis le 20 octobre, les entreprises peuvent accéder au formulaire de demande d’aides au titre du fonds de solidarité, à Lire l'article

General Electric : « Tourner la page à Belfort », dit Christophe Grudler
Christophe Grudler salue le plan de soutien à l’aéronautique

Christophe Grudler, député européen MoDem. | ©Le Trois – archives General Electric prévoit un nouveau plan social d’envergure en France, dans Lire l'article

General Electric : le PCF demande « un moratoire » sur tous les plans sociaux
Le parti communiste français du Territoire de Belfort réagit aux annonces de nouveaux plans chez GE

Le Parti communiste réclame de reprendre la main sur la filière énergie française. | ©DR L’entité Steam « abrite la fabrication Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut