Le Trois –

PUB

What’s the Craic : la nouvelle création du Moloco qui célèbre l’Irlande

Répétition du Moloco avec le conservatoire pour le projet What's the Craic ?

Le Moloco annonce une nouvelle création en collaboration avec le conservatoire du Pays de Montbéliard pour célébrer la musique irlandaise sous toutes ses coutures. L’équipe du Moloco espère que cette date sera l’occasion pour le public de remettre les pieds dans les concerts. Car la fréquentation est en berne pour le moment. 

Le Moloco annonce une nouvelle création en collaboration avec le conservatoire du Pays de Montbéliard pour célébrer la musique irlandaise sous toutes ses coutures. L’équipe du Moloco espère que cette date sera l’occasion pour le public de remettre les pieds dans les concerts. Car la fréquentation est en berne pour le moment. 

What’s the Craic : C’est la dixième création du Moloco en collaboration avec le conservatoire du Pays de Montbéliard. À cette occasion, le groupe The Moorings, réputé pour exécuter avec brio un folk celtic mélangé à du rock alternatif, collaborera avec plus de 100 élèves pour un spectacle sur l’histoire des musiques irlandaises anciennes,  punk, baroques. Le projet artistique mêle musique et mise en scène avec un conte autour de l’histoire d’un américain d’origine irlandaise, qui n’a pas connu son pays d’origine à cause de la grande famine. Il s’embarque alors dans un grand périple vers l’Irlande pour connaître ses origines. « Le metteur en scène du conservatoire a fait un travail remarquable sur l’histoire », explique l’attachée de presse du Moloco.

A l’entrée, les chœurs des classes à horaires aménagés musicales (classes CHAM) du Petit Chênois de Montbéliard chanteront des airs marins pour mettre dans l’ambiance. Et à la sortie du spectacle, d’un durée d’environ 1h, un bal musette animé par un accordéoniste, Sébastien Lagrange, est prévu. Au programme : musique traditionnelle irlandaise. 

Besoin du public, plus que jamais

Le concert se déroulera à la Maison des Arts et des Loisirs de Sochaux, à 20h, le 26 mars. 1 000 places sont à vendre et pour le moment, seulement 10% des places en pré-vente ont été vendues. L’équipe espère que le public sera au rendez-vous pour cet événement et pour les suivants dans les murs du Moloco. Car la reprise est dure. Depuis le retour des concerts debout, le 16 février, le public a du mal à retrouver le chemin des salles; 

Le Moloco dispose d’une salle capable d’accueillir jusqu’à 600 personnes. Mais sur les dernières dates, la fréquentation a plutôt tourné autour de 150-200 personnes. « Nous sommes obligés de tirer des rideaux pour réduire la salle et ne pas donner l’impression de salle trop vide », expose l’attachée de presse du Moloco. Espérant un rebond de participation avec la levée du passe prévue le 14 mars, le Moloco se dit tout de même inquiet du changement d’habitude des français depuis la crise sanitaire. 

D’ici la fin du mois d’avril, une vingtaine de dates sont prévues. Parmi celles-ci, un grand concert ce samedi 12 mars pour fêter la Saint-Patrick, du rap à gogo avec Cabadzi le 18 mars et Disiz le 9 avril. Sans oublier Pihpoh, invité avec des guests le 15 avril. Avant d’enchaîner sur une programmation un peu plus rock/métal fin avril avec Helmet, Dark Tranquility ou encore Mayhem. 

Nos derniers articles

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Le marché automobile européen se contracte en mars, la part des électriques aussi

Les immatriculations européennes de voitures neuves ont connu leur premier repli de l'année en mars, tandis que la part de marché des automobiles électriques est restée inférieure à celle de toute l'année 2023, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

Le designer du TGV, Jacques Cooper, est mort

Le designer du tout premier TGV, Jacques Cooper, est mort, a appris l'AFP mercredi auprès du constructeur de trains Alstom, où il a travaillé dans les années 1970 et 1980. Il restera comme l'homme qui a donné au TGV sa silhouette distinctive, avec son nez effilé et aérodynamique et sa première livrée orange, devenue mythique dans l'univers ferroviaire français.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts