Le Trois –

Comment une professeure belfortaine a propulsé la question de l’éducation sexuelle dans les écoles

Extrait du reportage de Franck Cuveillier diffusé sur France Télévisions nommé « Un baiser, un tract et tout craque ». | ©Capture d'écran
L’affaire Mercier a secoué Belfort il y a de ça 50 ans. Un réalisateur revient, avec une classe du lycée Courbet, sur cet événement fondateur de l’éducation sexuelle dans un documentaire de 52 minutes. Visionnage en avant-première.

C’est par le biais de Cinémas d’Aujourd’hui que remonte ce pan étonnant de  l’histoire de Belfort. Dans un communiqué, l’association annonce que, le 12 janvier prochain, le réalisateur Franck Cuveillier diffusera à l’espace Louis-Jouvet son documentaire de 52 minutes intitulé« Un baiser, un tract et tout craque » sur « l’affaire Mercier », lors d’une séance gratuite, suivie d’une rencontre avec le réalisateur. 

Diffusé sur France Télévisions en avant-première, le documentaire, filmé à Belfort avec une classe du lycée Courbet et d’anciens témoins, revient sur cette affaire vieille de cinquante ans, qui résonne peut-être encore pour certains Belfortains. Et peut-être au-delà de Belfort, car elle a eu un écho national.

L’affaire Mercier doit son nom à celui de la professeure de philosophie Nicole Mercier, exerçant au “lycée de jeunes filles” (comme on l’appelait à l’époque) à Belfort.

En 1972, Jean Carpentier, médecin exerçant à Corbeil, souhaite aider les jeunes après que deux adolescents ont subi des remontrances pour s’être embrassés au lycée. Il publie un tract intitulé « Apprenons à faire l’amour ». Le tract parle de sexualité sous toutes ses coutures : le sexe masculin, féminin, le coït, la masturbation, la place du plaisir. Pour cela, il sera interdit d’exercice par le conseil de l’ordre, puis condamné par la justice pour « outrage aux bonnes mœurs ». 

Alors que le tract se diffuse partout en France, Nicole Mercier le fait lire en cours, à la demande de ses élèves, et leur permet de le commenter lors d’une séance. 

Évenement fondateur

Dans le documentaire, des images d’archives de l’institut national de l’audiovisuel (INA) et des témoignages rendent compte de la déflagration qu’a causée cette lecture. Un parent d’élève, lieutenant-colonel dans l’armée, porte plainte. Nicole Mercier est inculpée pour outrage aux bonnes mœurs. Dans Belfort, les réactions pleuvent. Véhémentes, d’abord. Les courriers pullulent, tout comme les menaces et les injures, raconte le mari de Nicole Mercier dans le reportage. Positives, aussi. Des lettres de soutien affluent de Chine, d’Amérique du Nord et du Sud. Au total, trois lycées ferment à Belfort, 6 000 élèves sont dans les rues. Des sit-in sont organisés devant le tribunal. Jean-Marie Baertschi, curé belfortain, soutient la professeure et fait lire le tract dans le “lycée de garçons” (aujourd’hui le lycée Condorcet). 

Quelques jours plus tard, l’affaire débouche sur un non-lieu. Cette même année, avec cet événement fondateur, le gouvernement prend la décision d’intégrer des cours d’éducation sexuelle dans les écoles. Les Unes des journaux sur le sujet, se multiplient : « L’éducation sexuelle à l’école, reconnue par le tribunal de Belfort » ; « La leçon de Belfort a servi : les professeurs de sciences naturelles assureront l’information sexuelle. » C’est aussi cette polémique qui a précipité l’avènement de deux figures de la gauche belfortaine : Raymond Forni et Jean-Pierre Chevènement. Avocat, le premier nommé défend même l’enseignante.

  • Pour en savoir plus, et en discuter avec le  réalisateur : 

Nos derniers articles

Stellantis: la rémunération de Carlos Tavares atteindra jusqu’à 36,5 millions d’euros pour 2023

La rémunération de Carlos Tavares, patron du constructeur automobile Stellantis, pourrait atteindre à terme 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 grâce à une prime de performance, au risque de relancer la polémique sur les salaires des patrons.

Fontaine : les voitures banalisées renforcent leurs contrôles sur la zone de l’Aéroparc

En 2023, plus de 40 000 contrôles avec les voitures radars du Territoire de Belfort ont été effectués. Le préfet annonce une vigilance accrue de ces voitures sur la zone de Fontaine, où circulent plusieurs camionnettes de livraison.

« Une délinquance contenue » : cinq infos sur la lutte contre l’insécurité dans le Territoire de Belfort

Vols en baisse, hausse des violences physiques, moins d’accidents de la route…. Le point sur les principales données de la délinquance et de l’insécurité routière dans le Territoire de Belfort après un point presse avec la préfecture du Territoire de Belfort vendredi 16 février.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal