Le Trois –

Belfort : une extension à la donation Maurice-Jardot pour créer un pôle muséal

1_Entree Parvis Sud

Un « pôle muséal » pour agrandir la donation Maurice-Jardot et regrouper les collections, voici l’ambition de la Ville. Le défi : répondre aux contraintes qu’impose la demeure historique et ne pas dénaturer le site. Après un concours d’architecte en début d’année 2021, c’est le projet de l’architecte Adelfo Scaranello de Besançon qui a été retenu.

Un « pôle muséal » pour agrandir la donation Maurice-Jardot et regrouper les collections, voici l’ambition de la Ville. Le défi : répondre aux contraintes qu’impose la demeure historique et ne pas dénaturer le site. Après un concours d’architecte en début d’année 2021, c’est le projet de l’architecte Adelfo Scaranello, de Besançon, qui a été retenu.

Le 17 mars, le conseil municipal validera, ou non, le projet architectural de l’extension du musée d’art moderne donation Maurice-Jardot. Si la proposition est acceptée, le projet devrait voir le jour en septembre 2024.

Aujourd’hui, le musée d’art moderne – donation Maurice-Jardot regroupe 150 peintures, sculptures et dessins du XXe siècle. Dont certaines que l’on ne voit jamais, par manque de place ou souci de conservation. « Pour le moment, de nombreuses œuvres sont encore dispersées dans plusieurs endroits de la ville. Nous allons pouvoir tout regrouper », expose le maire Les Républicains (LR) de Belfort, Damien Meslot. Jusqu’à ce jour, les collections Beaux-Arts étaient exposées à la tour 41 et les expositions temporaires étaient installées à la tour 46. Le pari : regrouper et mêler art ancien et art contemporain, avec des collections présentées à tour de rôle au rythme des expositions.

Pour le maire, ce nouveau pôle muséal viendra compléter la création d’un nouveau quartier moderne en adéquation avec l’extension de 1 000 m2 du square Lechten, la création d’une résidence sénior et d’une résidence nommée « Les Jardins du square ». 

950 m² d’extension

Le projet retenu est celui du maître d’œuvre Adelfo Scaranello à Besançon qui a proposé de créer une extension de plain-pied du musée de 950 m². Le défi était de ne pas dénaturer la donation Maurice-Jardot. Il a donc proposé un projet qui garantissait une autonomie visuelle entre les deux bâtisses. Pour autant, elles conserveront un lien fort avec une galerie souterraine, par laquelle les visiteurs passeront obligatoirement. L’architecte expose avoir travaillé sur les volumes pour obtenir un « dialogue volumétrique » entre les deux édifices et obtenir une cohérence d’ensemble. 

« Ce bâtiment est dans un parc, c’était un élément très important. Pour fondre cette nouvelle structure dans le square, nous avons décidé d’utiliser un béton teinté de vert qui rappelle les statues et leur socle », narre Adelfo Scaranello. « Ce sera également un matériau qui pourra vieillir dignement avec l’humidité du parc », expose le professionnel. 

La toiture sera végétalisée, avec un hall en transparence qui deviendra l’entrée principale. « Le visiteur pourra y pénétrer depuis la rue de Mulhouse et le square Letchen », précise l’architecte. Le bâtiment a aussi été conçu comme énergétiquement performant, bas carbone et utilisant la géothermie du sous-sol couplée à des pompes à chaleur pour le chauffage et le rafraîchissement des espaces muséographiques.

3 grands espaces d’exposition

En tout, trois espaces seront déclinés : une salle d’exposition temporaire donnant sur rue, une salle d’exposition permanente donnant sur le square, avec un espace dédié aux  beaux-arts, aux arts graphiques et au donateur Camille Lefèvre. « Jusqu’ici, les collections d’art graphique ne pouvaient pas être exposées car les conditions de conservation ne le permettaient pas », souligne Marc Verdure, conservateur des musées de la Ville de Belfort. Dans ce nouveau projet, une salle en bois, adaptée en termes d’humidité et de lumière, sera conçue. Ensuite, la galerie enterrée reliant les deux bâtisses servira aussi de hall d’exposition. « Le futur musée misera sur une certaine abondance, avec plusieurs niveaux d’accrochage de tableaux sur les cimaises, et sur un parcours chronologique », résume Delphine Mentré.

Parmi les collections qui intégreront le musée : quelque 6 900 œuvres dont les gravures d’Albrecht Dürer, des œuvres de Frédéric Auguste Bartholdi, une salle sur le paysage après l’impressionnisme, représentant l’orientalisme, le portrait et l’intime… Des estampes, des sculptures contemporaines et une salle sur le régionalisme. De quoi contenter les amateurs d’arts et initier les plus frileux. « Un espace pédagogique pour les scolaires sera décliné avec une terrasse contrôlée pour dessiner dehors ». Coût des travaux : 5 325 229 euros. Nous bénéficions de soutiens et de subventions pour ce projet qui représentent environ 70 % du budget », précise Damien Meslot. 

Nos derniers articles

Stellantis est dans une “période de transition très chahutée”, concède Carlos Tavares

Stellantis passe par une "période de transition très chahutée" mais compte se rétablir dès le second semestre, a indiqué jeudi le directeur général du constructeur Carlos Tavares.

Un gros coup de frein pour Stellantis au premier semestre

Le constructeur automobile Stellantis a publié jeudi des résultats en forte chute au premier semestre, freiné par une baisse des ventes en Europe comme en Amérique du Nord.

Les sorties immanquables de l’autrice du Cartoville du pays de Montbéliard

Depuis le mois de mai, le pays de Montbéliard peut s'enorgueillir d’avoir un guide touristique prestigieux qui présente ses richesses : la célèbre collection Cartoville. Une collection de guides, qui présentent ses bons plans sous formes de cartes. Pauline Moiret, l’autrice du Cartoville du pays de Montbéliard, originaire du nord Franche-Comté, glisse ses incontournables pour réussir son mois d’août et (re)découvrir le pays de Montbéliard. Ses trois bons plans.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts