Le Trois –

PUB

Aux Eurocks, une programmation voulue plus féminine et féministe

L'édition 2023 du festival se tiendra du 29 juin au 2 juillet. | ©Samuel Coulon​
« Une ode féministe » en 2023. Voici le pari fait par les Eurocks pour cette nouvelle édition qui s’annonce du 29 juin au 2 juillet. Une place particulière sera réservée aux projets portés par des femmes, notamment dans l’univers dancehall et shatta. On fait le point.

Pour cette édition des Eurocks 2023, Jean-Paul Rolland, directeur des Eurockéennes, promet une édition dédiée aux artistes féminines. « Cette année, nous voulons qu’elles puissent avoir la part belle », a-t-il annoncé dans son propos liminaire pour annoncer la seconde partie de la programmation de l’édition 2023 des Eurockéennes. 

Il a rappelé qu’il restait encore « beaucoup d’efforts à faire » dans les milieux musicaux sur les questions d’égalité et de parité, explique que les écarts salariaux sont encore massifs, que les femmes ont des contrats plus précaires. Et que les leaders de groupe sont encore majoritairement masculins (86% d’hommes leaders en 2019 dans le monde de la musique). 

Aux Eurocks, il a souhaité, avec le programmateur Kem Lelot, une parfaite parité des groupes. On retrouvera 50% de têtes d’affiche féminines pour cette édition 2023. Et il y en aura pour tous les styles de musique, avec une programmation concoctée comme chaque année par le talentueux Kem Lalot. 

Pomme, Wet Leg, Siouxsie...

Dans les artistes féministes très connues seront présentes l’artiste française Pomme, auteure-compositrice-interprète, nommée aux victoires de la musique et aux victoires de l’artiste interprète féminine en 2020. Le groupe britannique de rock indépendant Wet Leg, composé de deux musiciennes : Rhian Teasdale et Hester Chambers.

 Ainsi que l’incontournable icône des années 80 Siouxsie, considérée comme l’une des artistes britanniques les plus influentes de la scène rock. Ce sera sa seule date en France. « C’est une artiste très engagée, notamment sur la cause animale.» Engagée, tout comme Shygirl, orientée hip-hop, électro. « C’est une personne très militante. Orientée sur les questions de sexualité libération, avec des paroles crues, franches.» 

Pour les amoureux de métal, le groupe ukrainien Jinjer sera présent avec sa leadeuse, la chanteuse Tatiana Shmayluk reconnue selon Kem Lalot comme la « meilleure chanteuse du genre ». Le groupe est connu pour être régulièrement sur la grande scène du Hellfest.

Retrouvez tous les artistes :

52 projets, 12 nationalités : Shaka Ponk, Niska, Jinjer, Skrillex, Foals, Orelsan, Zola, Gojira, Vladimir Cauchemar, Lomepal, Kungs, Dinos, Pogo, Horace Andy, Siouxsie, Indochine. Voici quelques-uns des noms à retrouver. La billetterie est déjà ouverte et accessible ici. Retrouvez-y la liste de tous les artistes. Il ne reste plus aucun pass 4 jours. « C’est un record historique », félicite le directeur du festival. 

« Ode féministe »

Place à la nouveauté, aux Eurockéennes. Un projet nommé Biga Ranx et Woman Hifi réunira tout le « sound system féminin », se réjouit Jean-Paul Rolland. « Nous avons demandé à ce que ce projet soit entièrement féminin, pour mettre en avant leur place dans le reggae et montrer ce que représente le volet féminin de ce type de musique.» On retrouvera Hollie Cook, Sara Lugo ; considérée comme « la meilleure chanteuse reggae » ainsi que Maureen, très connue en tant qu’artiste des nouvelles scènes du dancehall. 

Une place particulière sera réservée à la Martinique et au style de musique shatta avec une scène « World of Shatta ». « C’est une déclinaison du dancehall jamaïcain », et depuis le début des Eurock, ce sera la première fois que le festival accueille des artistes antillais, explique Jean-Paul Roland. « Nous rattrapons le tir avec cinq artistes cette année.» Les artistes féminines Shaydees, Shannon et Natoxie représenteront cet univers, avec une scénographie visuelle conçue par Aïda Bruyère, et des danseuses seront aussi présentes formées par la chorégraphe Aya Level.

« L’idée est de construire une ode féministe, d’affirmer le corps de la femme dans une dimension artistique.» Et d’aller toujours plus loin dans les nouveautés. Pour les billets, rendez-vous en ligne. Ils sont déjà disponibles. 

« Drague me », un show Drag hybride

Pas vraiment un cabaret. Mais plutôt un spectacle hybride entre performance scénique et musique. Le vendredi soir, pour clôturer la seconde soirée, on retrouvera un spectacle Drag. Avec l’idée de « donner de la visibilité aux personnes transgenres et queers.» Les répétitions vont très prochainement démarrer à Paris. On peut s’attendre à « une vraie surprise », nous vendent les organisateurs. 

Un festival 100% consigné

Cette année, la vaisselle sera consignée aux Eurockéennes. Un nouveau défi, après les verres. Elle sera effective sur la place des chefs, renouvelée cette année. « Ils ont tous fait le choix de revenir », se réjouissent les organisateurs. Comme l’année dernière, on retrouvera des focus sur la cuisine du monde. Avec un partenariat avec les Restos du Coeur pour les consignes de vaisselles. Avec le bracelet Cashless, il sera possible de se faire reverser la consigne de 2 euros, ou bien de faire un don à l’association. 

Nos derniers articles

Pays de Montbéliard : une opération « place nette », 11 gardes à vue et 26 000 euros d’avoirs criminels

Pour endiguer le trafic de drogue, le gouvernement a lancé une vaste opération nommée « place nette XXL ». L’une de ses opérations s’est déroulée dans le pays de Montbéliard du 8 au 10 avril.

Belfort : l’ultimatum de Damien Meslot envers l’Education nationale

Damien Meslot annonce quitter un dispositif commun avec l’Éducation nationale et l’État qui permet de mettre des moyens supplémentaires dans les quartiers prioritaires. La raison : la fermeture de 9 classes à Belfort. Une annonce qui agace profondément certains élus.

Des élus RN brandissent des affiches anti-immigrés en plein conseil régional

La présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts