Vin : nouveau record pour les enchères des Hospices de Beaune

Les enchères des vins des Hospices de Beaune ont marqué un nouveau record, avec 800 000 euros pour la « pièce du président », destinée chaque année à soutenir une grande cause, et 11,7 millions d’euros (hors frais) pour les œuvres hospitalières, selon les chiffres communiqués par Sotheby’s dans la nuit de dimanche à lundi.

(AFP)

Les enchères des vins des Hospices de Beaune ont marqué un nouveau record, avec 800 000 euros pour la « pièce du président », destinée chaque année à soutenir une grande cause, et 11,7 millions d’euros (hors frais) pour les œuvres hospitalières, selon les chiffres communiqués par Sotheby’s dans la nuit de dimanche à lundi.

« L’augmentation moyenne du prix par cuvée a été de 85 %, par rapport à l’année dernière, les cuvées de vins blancs ayant augmenté de 115 % et celles de vins rouges de 56 % », selon la maison Sotheby’s. Le clou des enchères, la « Pièce de Charité », ou « Pièce du Président », un fût de Corton Renardes Grand Cru, est parti à 800 000 euros (hors frais), contre 660 000 l’an dernier.

Cette vente caritative annuelle, la plus ancienne et la plus célèbre du monde, sert de baromètre international pour les prix des vins de Bourgogne, en constante augmentation ces dernières années, du fait notamment de son succès à l’export. Le bénéfice de la « pièce du président » est destiné cette année à « Solidarité Femmes », réseau associatif d’aide aux victimes de violences conjugales, et à l’Institut Curie, pour la recherche contre le cancer du sein. Le reste de la vente va traditionnellement à l’entretien du patrimoine et à la modernisation des équipements hospitaliers de cette institution du cœur de la Bourgogne.

Le millésime 2021 a été compliqué par les aléas climatiques, avec un volume attendu de 900 000 à 950 000 hectolitres, contre 1,56 million en 2020, selon le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB). Aussi, cette année, seulement 349 « pièces » (fûts de 228 litres correspondant à 288 bouteilles) et cinq « feuillettes » (demi-fûts) de primeurs rouge et blanc étaient proposées aux acquéreurs contre 630 fûts l’an dernier. Six pièces de marc de Bourgogne et une de fine ont également été vendues. « La vente de ces 362 lots a atteint un prix moyen par lot de 34 980 euros. En 2020, 638 lots avaient été vendus pour un montant moyen de 21 690 euros », selon Sotheby’s. La maison américaine Sotheby’s a repris cette année les enchères tenues depuis 2005 par sa concurrente britannique Christie’s. Son objectif : développer son marché des vins en France.

Ceci vous intéressera aussi
Coronavirus : des clients d’un hôtel de Beaune brièvement confinés après un décès

Trente touristes ont été placés "par précaution" en confinement dans un hôtel de Beaune (Côte d'Or) suite au décès sans Lire l'article

La vente des Hospices de Beaune finalement reportée
Les hospices de Beaune - Image par Falco de Pixabay

La vente devait avoir lieu ce dimanche 15 novembre 2020. Elle a été reportée d'un commun accord entre les organisateurs Lire l'article

Vin : la vente des Hospices de Beaune reprogrammée le 13 décembre

La vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune (Côte d'Or), vitrine internationale des vins de Bourgogne, a été Lire l'article

Avec l’électricité qui flambe, les industriels peinent à financer leur verdissement

Difficile pour les usines de passer au vert en s'électrifiant, quand les prix de l'électricité flambent : la "décarbonation" censée accompagner Lire l'article

Défilement vers le haut