Un immeuble de Territoire Habitat chauffé grâce à l’hydrogène

Territoire Habitat s’inscrit dans la dynamique industrielle du nord Franche-Comté. Notamment celle de l’hydrogène. En 2020, un immeuble sort de terre et sera chauffé grâce à de l’hydrogène décarboné.

Territoire Habitat s’inscrit dans la dynamique industrielle du nord Franche-Comté. Notamment celle de l’hydrogène. En 2020, un immeuble sort de terre et sera chauffé grâce à de l’hydrogène décarboné.

En 2020, Territoire Habitat, le bailleur social public du Territoire de Belfort, va construire 30 nouveaux logements, le long de la Savoureuse et de la promenade François-Mitterrand. 30 logements, répartis dans deux immeubles. Les deux répondront aux normes RT 2012. Les deux immeubles auront la même exposition et la même isolation. Mais ils auront une différence de taille : l’un sera chauffé de manière traditionnelle ; l’autre sera chauffé grâce à un système de chauffage à l’hydrogène stationnaire. Un projet qui fait partie des 29 actions inscrites dans le projet Territoire d’innovation – transformation d’un territoire industriel, sélectionné par l’État pour recevoir un soutien financier important.

« J’ai souhaité que Territoire Habitat fasse acte de candidature sur l’hydrogène stationnaire », a relevé Florian Bouquet, président du conseil départemental du Territoire de Belfort et président de Territoire Habitat, à l’occasion de sa conférence de presse de rentrée. L’immeuble sera équipé « d’un système de production, stockage et utilisation d’Hydrogène pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire », précise le dossier compilant l’ensemble des actions de Territoire d’innovation. Des panneaux photovoltaïques vont être installés sur la toiture du bâtiment, alimentant une pompe à chaleur, chargée de répondre aux besoins énergétiques du bâtiment. Les surplus seront dirigés vers un électrolyseur, qui permet de générer de l’hydrogène, qui sera stocké. L’hydrogène sera ensuite transformé en électricité, par l’intermédiaire d’une pile à combustible, alimentant à son tour la pompe à chaleur. L’énergie thermique dégagée par la pile à hydrogène contribue également à la couverture des besoins énergétiques du bâtiment.

281 nouveaux logements

En 2020, Territoire Habitat doit livrer 281 logements, à Essert, Châtenois-les-Forges, Argiésans, Beaucourt et Belfort. Le budget s’élève à 15 millions d’euros. Du 1er janvier 2018 au 30 septembre 2019, le bailleur social aura livré 353 logements, soit 21 millions d’euros en prix de revient. Et 306 logements ont été détruits.

Préfigurer demain

Les deux bâtiments permettront de mener des études comparatives, avec le soutien du laboratoire FEMTO-ST.  « L’objectif est de préfigurer les bâtiments de demain, non émetteurs de CO2 et d’obtenir une réduction des charges locatives au bénéfice des locataires de ces logements sociaux, précise le dossier Territoire d’innovation – transformation d’un territoire industriel. Cette action permet par ailleurs de renforcer l’expertise du territoire dans le domaine de l’Hydrogène Energie et participe à la création de la filière industrielle correspondante. »
Pour Florian Bouquet, ce projet est important. « Nous avons la capacité d’innover », insiste-t-il, même si le budget des collectivités est de plus en plus contraint. « La transition énergétique, on en parle et on la mesure », insiste-t-il.

Ceci vous intéressera aussi
La pénurie de médecins fragilise le Samu de l’hôpital Nord Franche-Comté

Une des deux lignes de la structure mobile d’urgence et de réanimation (Smur) de l’hôpital Nord Franche-Comté sera peut-être suspendue Lire l’article

Mulhouse va se raccorder à ses usines pour se chauffer

L'agglomération de Mulhouse (Haut-Rhin) va se doter d'ici à trois ans d'un nouveau réseau de chaleur ayant la particularité de Lire l’article

Montbéliard : la mobilisation contre la réforme des retraites booste les syndicats

Cette nouvelle journée de mobilisation a été à la hauteur des espérances des syndicats. Même si moins importante que la Lire l’article

Réforme des retraites : quelle est la position des députés du nord Franche-Comté ? 

Quatre des cinq députés du nord Franche-Comté sont formellement opposés à la réforme des retraites, qui souhaite reculer l’âge légal Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal