Tremblement de terre près de la frontière franco-suisse pendant la nuit de Noël

Les infos sur le site web géré par le Réseau National de Surveillance Sismique (RéNaSS) | copie d'écran

Plus de peur que de mal dans la nord Franche-Comté, où un séisme a été ressenti dans la nuit de vendredi à samedi. Son épicentre est situé en Suisse.

Plus de peur que de mal dans la nord Franche-Comté, où un séisme a été ressenti dans la nuit de vendredi à samedi. Son épicentre est situé en Suisse.

Un séisme de 4,1 sur l’échelle de Richter, a été ressenti aux environs de 1 h dans la nuit du vendredi 24 au samedi 25 décembre dans la région de  Montbéliard et Belfort, et en Suisse voisine. Il a été suivi de plusieurs petites répliques dans la journée. Selon le site renass.unistra.fr,  son épicentre est situé en Suisse, à proximité de Damvant, à un jet de la frontière franco-suisse et à 12 km de Valentigney.

La site de la RTS (Radio-Télé Suisse) indique  que « la secousse principale, d’une ampleur plus ressentie depuis 100 ans dans la région, s’est produite à 00h59 à une profondeur de 5,9 kilomètres. Elle a été estimée de degré 3, soit le niveau de danger marqué sur l’échelle de la Confédération qui en compte 5, indique le SED. Le tremblement a été ressenti dans tout le Jura, mais aussi jusqu’à Lausanne, Berne, Lucerne et l’ouest du canton de Zurich. Sur son site internet, le SED a recensé de nombreux témoignages de personnes ayant ressenti la secousse loin à la ronde. Certaines se trouvaient à bien plus de 100 kilomètres de l’épicentre.3. »

De nombreux témoignages ont été recueillis par les médias suisses et français, mais ce séisme ne semble pas avoir provoqué de dégâts importants.

En début de semaine, un séisme de 3,1 a été enregistré dans le haut Doubs ; l’épicentre se trouvait aux Fins.

Ceci vous intéressera aussi
Trévenans : à l’hôpital, les soignants réaffirment le droit à tous d’être soigné

Mardi 11 janvier, une soixantaine de soignants, étudiants et retraités ont manifesté devant l’hôpital Nord Franche-Comté pour affirmer leur mécontentement Lire l'article

Belfort : pour le corps enseignant, “la coupe est pleine”

Les enseignants étaient en grève ce jeudi 13 janvier. Près de 300 personnes ont manifesté leur colère à Belfort face Lire l'article

Belfort : les 3 principaux projets portés par la Ville en 2022

Lors de ses vœux à la presse en ce début d’année, le maire a rappelé les projets qui allaient marquer Lire l'article

Le frère du baron de la drogue français interpellé par hasard dans le Doubs

En fuite depuis 20 ans, le frère de Sofiane Hambli, un des plus gros trafiquants de drogue français, a été Lire l'article

Défilement vers le haut