TEDxBelfort : un  « pas de côté » pour la huitième édition

Un pas de côté : c’est le thème du TEDxBelfort cette année. Il se tiendra au gymnase du Phare, le 25 novembre. Cette année, seulement 1000 places sont en vente contre 1400 l’an passé : un choix assumé. Les préventes sont ouvertes jusqu’au 24 octobre sur le site internet. 

Un pas de côté : c’est le thème du TEDxBelfort cette année. Il se tiendra au gymnase du Phare, le 25 novembre. Cette année, seulement 1 000 places sont en vente contre 1 400 l’an passé : un choix assumé. Les préventes sont ouvertes jusqu’au 24 octobre sur le site internet. 

« Après la prise de confiance, l’envie, le Covid, c’est le temps du pas de côté », se réjouit Christian Arbez, co-fondateur du TEDx à Belfort. Un temps pour regarder les choses différemment, prendre du recul. Pour susciter des réflexions dans les entreprises, les faire croître. 

Et cette année, le lieu qui hébergera cet événement est le gymnase du Phare. Pour mettre en avant la ville de  Belfort au niveau « national voire international », insiste Christian Arbez. Cela va nécessiter de transformer complètement le lieu, mais c’est un beau défi, se réjouissent les organisateurs. Dans cette configuration, 1 000 places seront en vente. Contre 1 400 l’an passé. C’est bien assez, confient les organisateurs. « A  3 000, le partage ne se fait pas. A 1 000, c’est déjà un défi.» Le TEDx doit rester un moment d’échanges entre les maîtres de conférences, dit « speakers »  et les personnes présentes, pour susciter des vocations, permettre la discussion. D’ailleurs, les organisateurs ont choisi cette année d’allonger le temps d’entracte :  le but étant de favoriser la rencontre d’acteurs du coin. 

« Montrer qu’on peut le faire à Belfort »

Les organisateurs sont très fiers du succès de cette événement, qui a fait salle comble sept fois, déjà. Un TEDx à Belfort, pour eux, c’est l’occasion de faire venir des personnes de tous les horizons et de montrer que ce qu’on peut faire ailleurs, « on peut le faire à Belfort » et qu’il « n’y a pas besoin d’aller jusqu’à Miami », plaisantent les organisateurs. L’essence du TEDx est de motiver les futurs entrepreneurs, les chefs d’entreprises à monter des projets, créer de l’emploi. Faire germer une petite graine grâce à l’une des conférences, ou plusieurs. Faire rayonner la région. « Chaque année, on nous remonte de belles choses. Des projets qui prennent vie, des embauches, des partenariats. Des étudiants bénévoles au TEDx embauchés par des entreprises présentes par la suite », raconte Christian Arbez. 

L’idée est d’ailleurs aussi « d’attraper » les plus jeunes. « Si on me demande si on peut emmener les ados, c’est un grand oui », expose Christian Arbez.  Le format du TEDx, avec des prestations de 12 à 15 minutes, se meut dans la dynamique des vidéos courtes que l’on retrouve sur les réseaux sociaux. Les conférences, rapides, permettent de créer une ambiance favorable à cela : « C’est un format qui plaît aux jeunes », analyse Frédéric Tholomier, co-fondateur,  lui aussi, du TEDxBelfort. Pour les faire venir, ils ont d’ailleurs conçu un prix pour les étudiants : 30 euros. Pour les autres, le prix est de 60 euros jusqu’au 24 octobre (il passera ensuite à 70). 

Des parcours pour inspirer

En tout, ce sont 13, peut-être 14 « speakers » qui seront présents. Autant de femmes que d’hommes. Et des parcours bien différents, allant de Dominique Bellos, première femme à avoir évoqué le plafond de verre et l’une des premières femmes à avoir été à la tête d’une entreprise du CAC40, à Alexia Guilbert, qui propose des sessions de coaching pour libérer « la Michèle Obama qui est en vous ». Passant par Gilles André, créateur de la radio Airzen,  à Arturo Vittori, architecte, qui a créé un système de tour capable de capter l’humidité pour récolter l’eau, notamment en Afrique. Eric Alard, ancien sportif, Jean-Luc Kister, ancien officier de la DGSE,  ou encore Isabelle Fromentin, infirmière chercheuse et Alexandre Gerland, championne du monde de pole-dance seront aussi de la partie. 

Billet en vente exclusivement sur internet sur le site du TEDxBelfort : à retrouver ici. Encore 900 places annoncées comme disponible sur le site. Évènement le 25 novembre. Prévente jusqu’au 24 octobre au tarif de 30 euros pour les étudiants et 60 euros tarif classique. Passe à 70 euros après la période de prévente. 

Ceci vous intéressera aussi
Les Fake news : la construction d’une autre réalité [vidéo]

Les Fake news inondent nos réseaux à une échelle jamais vu et avec une rapidité qu’il est très difficile de Lire l’article

40 communes du nord Franche-Comté ont un fort potentiel radon dans leur habitat

Le pôle métropolitain, après une étude de l’institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, propose aux communes potentiellement soumises à Lire l’article

338 armes récupérées dans le Territoire de Belfort

L’opération d’abandon d’armes à l’État a été fructueuse dans le Territoire de Belfort. Plus de 300 armes et près de Lire l’article

En 1906, à Belfort, la « résurrection » d’un mort fait le tour du monde !

En ce mois de janvier 1906, des médias du monde entier évoquent une affaire extraordinaire survenue au tribunal de Belfort. Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal