Professionnels de plus de 55 ans: des rendez-vous dédiés dans les centres de vaccination

vaccination covid-19 Phare avril 2021 (TQ) 16

Enseignants, conducteurs de taxis ou de bus, policiers ou encore caissiers et caissières : la vaccination s’élargit à certaines professions pour les plus de 55 ans.

Enseignants, conducteurs de taxis ou de bus, policiers ou encore caissiers et caissières : la vaccination s’élargit à certaines professions pour les plus de 55 ans.

Certains professionnels, de 55 ans et plus, considérés comme plus exposés au virus, peuvent désormais se faire vacciner en centre de vaccination grâce à des créneaux dédiés. Les professionnels concernés sont les suivants :

Secteur public:

  • les professeurs des écoles, collèges, lycées
  • les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM)
  • les agents au contact des élèves en école, collège, lycée accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH)
  • les professionnels de la petite enfance (dont les assistants maternels)
  • les professionnels de la protection judiciaire de la jeunesse et les professionnels de la protection de l’enfance
  • les professionnels de l’hébergement d’urgence
  • les policiers nationaux et municipaux
  • les gendarmes
  • les surveillants pénitentiaires
  • les douaniers de la branche surveillance

Secteur privé :

  • Conducteurs de véhicule : conducteurs de bus, de ferry et de navette fluviale, conducteurs et livreurs sur courte distance, conducteurs routiers
  • Chauffeurs Taxi
  • Chauffeurs VTC
  • Contrôleurs des transports publics
  • Agents d’entretien : agents de nettoyage, agents de ramassage de déchets, agents de centre de tri des déchets
  • Agents de gardiennage et de sécurité
  • Commerces d’alimentation : caissiers, employés de libre-service, vendeurs de produits alimentaires dont bouchers, charcutiers, traiteurs, boulangers, pâtissiers (chefs d’entreprise inclus)
  • Professionnels des pompes funèbres
  • Ouvriers non qualifiés de l’industrie agroalimentaire : salariés des abattoirs, salariés des entreprises de transformation des viandes.

Dans le Territoire de Belfort, la vaccination de ces professionnels s’effectuera à l’Hôpital Nord Franche-Comté avec le vaccin AstraZeneca, indique la préfecture. Les personnes intéressées par ces créneaux dédiés peuvent, dès à présent, prendre rendez-vous directement auprès de l’HNFC par téléphone en composant le 03 84 98 36 90. Ils devront se munir d’une pièce justificative (carte professionnelle, bulletin de salaire…), d’une pièce d’identité ainsi que de leur carte vitale ou d’une attestation de droits. Parallèlement, ces professionnels pourront également faire le choix de se faire vacciner en ville, grâce à la mobilisation des médecins et des pharmaciens. Les plus de 60 ans pourront également accéder à la vaccination en centres de vaccination par Pfizer et Moderna.

Dans le Doubs, les créneaux sont résumés dans ce tableau :

La liste des centres éligibles et des horaires d’ouverture concernant ces créneaux réservés dans le Doubs.
La liste des centres éligibles et des horaires d’ouverture concernant ces créneaux réservés dans le Doubs.

Les professionnels concernés peuvent se présenter sur l’un des créneaux qui leur est réservé et se faire vacciner sur présentation d’un justificatif d’éligibilité (carte professionnelle ou déclaration sur l’honneur ou bulletin de salaire). Parallèlement, ces professionnels peuvent bien évidemment continuer à se faire vacciner en ville, grâce à la mobilisation des médecins et des pharmaciens.
Lorsqu’ils ont plus de 60 ans, ils sont également éligibles à la vaccination en centres par les vaccins Pfizer et Moderna. Enfin, l’ARS précise que l’ensemble des informations sur la vaccination des professionnels est accessible sur le site internet de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté :
https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/vaccination-covid19-creneaux-dedies-professionnels-exposes

Ceci vous intéressera aussi
Les bailleurs sociaux subissent de plein fouet la crise de l’énergie 

Les bailleurs sociaux mettent en place des plans de « sobriété » pour essayer de limiter la casse. | ©Le Trois - Lire l’article

Eau potable : « Il faut raisonner à l’échelle du nord Franche-Comté »

La sécheresse estivale et les déficits pluviométriques fragilisent les capacités d’alimentation en eau potable. Les crises se multiplient. Les restrictions Lire l’article

Un séisme de magnitude 4,8 près de Bâle, ressenti jusque dans la nord Franche-Comté
La carte des séismes sur le site Renass

Un tremblement de terre a été ressenti peu avant 18 h ce samedi, 10 septembre, jusque dans le nord Franche-Comté. Lire l’article

Transports : l’abonnement Campus, des économies pour les étudiants
Une étude est lancée pour étudier la faisabilité de construire une autorité organisatrice des mobilités à l'échelle du nord Franche-Comté.

Depuis le 1er septembre, l'abonnement Campus est disponible à 18€ au lieu de 38€ pour les étudiants de l'Aire urbaine

Défilement vers le haut Aller au contenu principal