L’université de Franche-Comté se mobilise contre la précarité étudiante

Le retour à une situation sanitaire plus stable ne signe pas la fin de la précarité pour les étudiants. Les étudiants de l’université de Franche-Comté l’ont bien compris et continuent de se mobiliser avec la continuité de la ligne d’écoute-info. Ainsi que la création d’une épicerie solidaire à Montbéliard. 

Le retour à une situation sanitaire plus stable ne signe pas la fin de la précarité pour les étudiants. Les étudiants de l’université de Franche-Comté l’ont bien compris et continuent de se mobiliser avec la continuité de la ligne d’écoute-info. Ainsi qu’avec la création d’une épicerie solidaire à Montbéliard. 

Les périodes de confinement ont coûté leurs emplois à de nombreux jeunes. Murielle Ruffier, chargée de la mission précarité depuis janvier 2021 à l’UFR STGI Belfort Montbéliard témoigne : « A la prise de mes fonctions, je me suis rendu compte que le mal-être des étudiants était extrêmement présent pendant la période covid. La précarité, qui ne date pas d’aujourd’hui, était grandissante avec la perte de postes étudiants. » De nombreuses aides ont été débloquées pour l’année scolaire 2020-2021 : prêts d’ordinateurs, connexion internet payée pour les étudiants les plus précaires, distributions alimentaires, collectes de produits d’hygiène, de vêtements.

Des aides qui, pour la plupart, ont pris fin. Mais la chargée de mission précarité met en garde : « Même si les conditions sanitaires s’améliorent, la précarité est loin d’avoir disparu. » C’est pourquoi la ligne d’écoute info – qui avait été créée en mars dernier pour les étudiants – a été remise en place à la rentrée. Gérée par des étudiants en master de psychologie, la ligne d’écoute est ouverte du lundi au vendredi de 12h à 14h et de 18h à 20h. Les étudiants en charge de la ligne relaient une soixantaine d’aides possibles et renvoient vers des structures associatives, selon les besoins. Destinée à être fermée le 29 octobre, la ligne a finalement été renouvelée jusqu’au 17 décembre. 

La mise en place d’une épicerie solidaire permanente est en route

« La période a fait émerger un grand élan de solidarité de la part des étudiants », confie Murielle Ruffier. Après avoir participée activement à la distribution alimentaire pendant le confinement, l’association MeMO (maison des étudiants de Montbéliard) a pris pour modèle l’initiative des étudiants de l’université de Besançon en créant une épicerie solidaire sur le campus. Une initiative qui a aussi été mise en oeuvre à l’UTBM, au printemps, sur le campus de Sevenans.

Nommé l’agorae, ce lieu permettra aux étudiants de faire leurs courses en divisant le prix par 10 par rapport à un supermarché classique. « Beaucoup d’étudiants nous expliquaient qu’ils avaient honte de demander de l’aide. Ce nouveau projet, porté par les étudiants, permettra aux plus précaires de manger à leur faim tout en payant à hauteur de leurs moyens », constate Murielle Ruffier. Une antenne est en création à Montbéliard pour 2022. Les étudiants du campus de Belfort y songe aussi désormais. « Avec la crise sanitaire, on a été les premiers à trinquer. Ca nous a permis de réfléchir à cette initiative », rapporte Noélie Gehin, présidente de l’association MeMO. La reprise des cours et les problèmes d’organisation retardent la mise en route du projet initialement prévu pour début 2022. Deux salles ont d’ores et déjà été mises à disposition sur le campus, prêtées par Pays de Montbéliard Agglomération. « Pour le moment, on ne sait pas quand est-ce que l’épicerie pourra ouvrir. Nous sommes dans la phase de recrutement, pour lancer l’épicerie courant 2022 », explique la présidente de l’association. 

Les relais en cas de besoin :

  • Possibilité de se rendre au CROUS pour faire un bilan et engranger une procédure d’urgence pour des aides humaines ou financières
  • Prêts d’ordinateurs auprès des bibliothèques de l’UFR STGI
  • Possibilité d’emporter deux repas les midis dans les restaurants universitaires pour le repas du soir
  • Ligne écoute info : du lundi au vendredi de 12h à 14h et de 18h à 20h au numéro suivant : 03.81.66.55.66.
Ceci vous intéressera aussi
Montbéliard : le chercheur Navi Radjou grand témoin du forum hydrogène

Navi Radjou, lors d'une conférence TED, en 2014, à Rio de Janeiro. | ©CC BY-NC 2.0 James Duncan Davidson/TED Le Lire l’article

Le pays de Montbéliard finaliste pour être capitale française de la culture 2024

Trois agglomérations, Alès, Bourg-en-Bresse et Montbéliard, sont finalistes pour devenir en 2024 la deuxième "capitale française de la culture", a Lire l’article

Montbéliard : festoyer avant la rentrée au festival des Mômes 

Le festival des Mômes revient dans son format originel du 25 au 28 août. Pour se repérer, les 5 infos Lire l’article

La plainte de l’athlète Ophélie Claude-Boxberger pour viol aggravé classée sans suite
Dans l'affaire Claude-Boxberger, l'audience pour "empoisonnement" aura lieu le 17 décembre

La plainte de l'athlète Ophélie Claude-Boxberger pour "viol aggravé" lorsqu'elle était mineure, contre son ex-entraîneur et ex-beau-père Alain Flaccus, a Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal