Bethoncourt: quatre autres adolescents mis en examen suite à la rixe devant le lycée

Âgés de 14 à 16 ans, ils ont été présentés au juge des enfants et mis en examen pour « intrusion dans un établissement scolaire » et « délit d’embuscade ».

Quatre adolescents suspectés d’être impliqués dans une rixe qui avait fait un blessé par arme blanche en septembre devant un lycée à Bethoncourt, ont été mis en examen mardi, a-t-on appris aujourd’hui jeudi de source judiciaire.
Âgés de 14 à 16 ans, ils ont été présentés au juge des enfants et mis en examen pour « intrusion dans un établissement scolaire » et « délit d’embuscade », a indiqué le parquet de Montbéliard. Ils sont soupçonnés par les enquêteurs de la gendarmerie d’avoir attendu le 5 septembre dernier un élève de 16 ans à la sortie du lycée des Huisselets de Bethoncourt, pour en découdre.

L’élève agressé aurait riposté avec un couteau ou un tournevis, blessant au bras l’un des quatre adolescents. Il avait été mis en examen en septembre dernier pour « violences volontaires aggravées avec arme et en réunion » et placé sous contrôle judiciaire. Cette rixe s’était produite pour « un motif obscur », sur fond « d’hostilité entre deux groupes », avait précisé le procureur de la République de Montbéliard, Carine Greff, à l’époque des faits.
Un dispositif de sécurité renforcé avait été mis en place aux abords du lycée.

(AFP)

Ceci vous intéressera aussi
Depuis Plancher-Bas, Romain Chatton s’organise pour traverser l’Atlantique en voilier

Romain Chatton, 52 ans, vit à Plancher-Bas. En 2017, après un infarctus, il se lance le défi de traverser l’Atlantique Lire l’article

L’international malien Yatabaré (Sochaux) incarcéré à Besançon

L'international malien de Sochaux (L2) Sambou Yatabaré a été incarcéré après une condamnation à de la prison ferme dans une Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté parvient à maintenir le service du Samu en journée

L’une des deux lignes de la structure mobile d’urgence et de réanimation (Smur) de l’hôpital Nord Franche-Comté était menacée de Lire l’article

La pénurie de médecins fragilise le Samu de l’hôpital Nord Franche-Comté

Une des deux lignes de la structure mobile d’urgence et de réanimation (Smur) de l’hôpital Nord Franche-Comté sera peut-être suspendue Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal