Sécheresse : passage en état de crise dans les 3 départements du nord Franche-Comté

Le Doubs vendredi 5 août. La Haute-Saône ce lundi et le Territoire de Belfort ce mardi 9 août. Les trois préfectures des départements se sont succédé dans leur annonce de passage en crise sécheresse, le plus haut niveau. Pour le Doubs et le Territoire de Belfort, la mesure s’applique à partir du mercredi 10 août.

Le Doubs vendredi 5 août. La Haute-Saône ce lundi et le Territoire de Belfort ce mardi 9 août. Les trois préfectures des départements se sont succédé dans leur annonce de passage en crise sécheresse, le plus haut niveau. Pour le Doubs et le Territoire de Belfort, la mesure s’applique à partir du mercredi 10 août. Pour la Haute-Saône, la mesure est déjà effective.

La préfecture du Territoire de Belfort vient de l’annoncer. Le sous-préfet le soufflait déjà la semaine passée lors de contrôle de l’eau à Giromagny (voir notre article). À partir du mercredi 10 août, le département passe au niveau crise. Une réunion est prévue le même jour avec le comité interdépartemental de ressource en eau pour renforcer le niveau des principales restrictions réglementaires suivie d’une conférence de presse dans la foulée.

Dans le Doubs, la situation est similaire. Le département passe aussi le 10 août au niveau crise. Une situation qu’elle avait anticipée, en organisant le 5 août une réunion avec le comité de ressources eau, réunissant  les collectivités, syndicats d’eau potables, exploitants, gestionnaires et représentants d’usagers pour informer de la situation liée à la sécheresse. 

Dans son communiqué, la préfecture indique une situation « mettant en évidence une dégradation continue des niveaux des cours d’eau qui connaissent de nombreux assecs, et des nappes qui atteignent pour certaines des niveaux historiquement bas.» Une situation qui ne va pas s’améliorer avec la chaleur prévue cette semaine. « Plusieurs communes du Doubs sont déjà en forte tension pour l’alimentation en eau potable et quelques-unes sont alimentées par des camions-citernes », explique la préfecture du Doubs.

Situation similaire en Haute-Saône

« Les prévisions météorologiques n’annoncent pas de précipitations dans les 15 jours à venir et les températures resteront élevées », prévient la préfecture de Haute-Saône précisant qu’en termes de sécheresse, « le mois de juillet 2022 a battu tous les records en Haute-Saône.» Elle est donc passée en état de crise ce lundi 8 août sur l’ensemble du département et applique les mêmes règles que dans les autres départements au même stade.

Les restrictions, sur les trois départements, imposent de limiter les usages de l’eau à l’eau potable, la sécurité et la salubrité. Et visent toutes les catégories d’usagers : entreprises, agricultures, collectivités et particuliers. Dans le communiqué de la préfecture de Haute-Saône, il est rappelé que les maires peuvent prendre par arrêté municipal des mesures de restriction encore plus contraignantes s’ils le souhaitent, en s’adaptant à la situation locale. 

© Préfecture de Haute-Saône
Ceci vous intéressera aussi
Feux : le nord Franche-Comté en alerte, les interdictions pleuvent

Les trois départements du nord Franche-Comté alertent sur l’état de sécheresse des sols. Après les feux dans le Jura, ils Lire l’article

Eau potable : « Il faut raisonner à l’échelle du nord Franche-Comté »

La sécheresse estivale et les déficits pluviométriques fragilisent les capacités d’alimentation en eau potable. Les crises se multiplient. Les restrictions Lire l’article

Un séisme de magnitude 4,8 près de Bâle, ressenti jusque dans la nord Franche-Comté
La carte des séismes sur le site Renass

Un tremblement de terre a été ressenti peu avant 18 h ce samedi, 10 septembre, jusque dans le nord Franche-Comté. Lire l’article

Transports : l’abonnement Campus, des économies pour les étudiants
Une étude est lancée pour étudier la faisabilité de construire une autorité organisatrice des mobilités à l'échelle du nord Franche-Comté.

Depuis le 1er septembre, l'abonnement Campus est disponible à 18€ au lieu de 38€ pour les étudiants de l'Aire urbaine

Défilement vers le haut Aller au contenu principal