PMA – Ville de Montbéliard : débat sur un dossier commun pour le label capitale française de la culture

Jeudi 30 septembre a eu lieu la séance plénière conseil communautaire du Pays de Montbéliard. Pendant plus de six heures, les élus ont débattu sur les dossiers de PMA. L’un deux, dans le volet culture a particulièrement retenu l’attention. Un dossier doit être déposé avant décembre 2022 pour le label capitale française de la culture. La Ville de Montbéliard et Pays de Montbéliard Agglomération veulent tout deux déposer un dossier.

Jeudi 30 septembre a eu lieu la séance plénière conseil communautaire du Pays de Montbéliard. Pendant plus de six heures, les élus ont débattu sur les dossiers de PMA. L’un deux, dans le volet culture, a particulièrement retenu l’attention. Le label « capitale française de la culture ». La Ville de Montbéliard et Pays de Montbéliard Agglomération veulent tout deux déposer un dossier.

C’est l’élu communautaire Claude Perrot qui a relevé le problème en expliquant : « L’agglomération s’est engagé sur le projet de candidature pour être reconnu capital française de la culture ». Un crédit a été fait de 60 000 euros pour une étude par un cabinet. « La Ville de Montbéliard a elle aussi candidaté. Elle en a tout à fait le droit, mais comprenez bien que si les membres du jury voient ça, ils vont mettre les dossiers sous la pile. Si ville et agglo ne peuvent s’entendre, c’est clairement pas terrible comme image ».  Eric Lançon, élu communautaire a renchéri : « Il faut jouer gagnant gagnant ». Le dossier doit être déposé avant décembre 2020.

Aucun accord commun n'a pour le moment été trouvé

Marie-Noëlle Biguinet, maire de Montbéliard a exprimé ses réserves : « Nous avons pris la décision de transformer le site de Château en un équipement culturel et touristique pour renforcer l’attractivité. La richesse économique irradiera tout le territoire et on le sait. On a aussi mené une étude avec le temple Saint-Martin qui va avoir des travaux conséquents en tant que plus vieux temple de France, il attire beaucoup de monde et en attirera bientôt beaucoup plus. Il est certain que les deux dossiers vont compliquer les choses. L’agglomération sans le château de la Ville de Montbéliard aura du mal à obtenir le label. Un dossier unique devra tenir compte de la Ville centre et de l’opportunité que peut rapporter le Château de Montbéliard. Le château est la clef de voûte de la culture et du tourisme pour PMA. Si nous arrivons à nous entendre pour faire un dossier unique, il faudra que les propositions de l’agglomération favorisent le développement du Château. »

 Elle poursuit : « Les 3 millions que PMA a donné pour les travaux du château ne suffisent pas quand on voit les sommes à investir dans le château. L’agglo doit comprendre qu’un dossier unique devra permettre que PMA finance le château en partie. » Martial Bourquin a proposé qu’un dossier unique soit déposé avec au cœur du dossier le château, mais aussi d’autres atouts comme le musée Peugeot. Après presque une heure de débat, il a été impossible de se mettre d’accord sur un dossier commun. Alors que certains élus ont insisté pour que la maire de Montbéliard prenne une décision de suite, la maire a préféré mettre le holà pour en rediscuter avec le conseil municipal. Jean Fried, élu du conseil communautaire a déploré les relations entre la Ville et l’agglomération : « On traîne les reliquats des problèmes entre la Ville et l’Agglo. Il n’y a pas de sentiment de confiance entre ces deux structures. »

Ceci vous intéressera aussi
Dampjoux bientôt intégrée à Pays de Montbéliard Agglomération

Si tout se passe comme prévu, le 1er janvier, la commune de Dampjoux rejoindra la communauté de communes de Pays Lire l’article

Belfort : le maire annonce des mesures énergétiques pour économiser 1 million d’euros par an

1 million d’euros par an. C’est la somme que le maire de Belfort compte faire économiser à la Ville et Lire l’article

PMA reste en délégation de service public pour les transports jusqu’en 2029 

Le vote s’est déroulé jeudi soir lors du conseil communautaire. Après une étude d’un cabinet privé, l’Agglomération a fait le Lire l’article

Emmanuel Macron propose de nommer Luc Rémont à la tête d’EDF

Emmanuel Macron a choisi Luc Rémont, actuel dirigeant de Schneider Electric, pour remplacer Jean-Bernard Lévy à la tête d'EDF, le Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal