Pays de Montbéliard : la construction du conservatoire se poursuit

Ce lundi 13 décembre a eu lieu la pose des poutres de la structure du plafond de l’auditorium. Une étape délicate, mais l’une des plus importantes pour une fin de chantier prévue à la fin de l’année 2022. Quelques chiffres.

Ce lundi 13 décembre a eu lieu la pose des poutres de la structure du plafond de l’auditorium. Une étape délicate, mais l’une des plus importantes pour une fin de chantier prévue à la fin de l’année 2022. Quelques chiffres liés au projet.

22 poutres posées

Ce lundi, le beau temps est au rendez-vous pour une opération jugée « complexe » par Thomas Boucland, ingénieur projet. Mais c’est l’une des étapes charnières du projet : la pose de 22 poutres en béton pour soutenir la toiture de l’auditorium du futur conservatoire qui se construit dans la zone des Blancheries à Montbéliard. Pour l’occasion, l’une des voies de circulation a été bloquée et une grue mobile exceptionnelle a été sollicitée. Chaque poutre pèse entre 8 et 9 tonnes et doit être soulevée à presque 10 mètres de hauteur pour atteindre le plafond de l’auditorium.

22 poutres charnières viennent d'être posées pour le plancher haut de l'auditorium du conservatoire de PMA.

2023

Le conservatoire devrait ouvrir ses portes début 2023. Alors que la fin des travaux était initialement prévu pour septembre 2022,  elle est désormais annoncée pour la « fin d’année » 2022. En cause : du retard en septembre dernier lié aux intempéries, au manque de matières premières. Mais désormais, il ne devrait plus y avoir de retard. « Les travaux de gros œuvre se déroulent sans problème et sans souci de pénurie de matériaux », confirme le directeur des services techniques, Denis Vuillemeirey.

15.3

Les travaux pour le conservatoire s’élèvent à 11 350 000 euros hors taxe. Coût total de l’opération : 15,3 millions. Dans les investisseurs, on retrouve la Région et le Département qui ont investi 2 millions d’euros chacun. La Ville de Montbéliard a, elle, investi 4 millions. Tandis que PMA a débloqué 4,8 millions d’euros. « Il ne devrait pas y avoir de coût supplémentaire, nous restons dans l’enveloppe globale prévue pour les travaux », confirme Emmanuel Rho, directeur régi bâtiment et patrimoine.

1 500

A terme, ce sont 1 500 élèves et cent enseignants qui sont attendus dans le conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique. « La bâtisse a été conçue en concertation avec les enseignants », explique le directeur régi. Résultat : un bâtiment de 6 000 m², sur 4 niveaux, avec des salles de différentes tailles, pensées selon les besoins des professeurs en fonction de la pratique et de l’instrument enseignés.

La conception architecturale a été réalisée par le cabinet Jacques Ripault Architecture, basé à Paris. PMA, dans son communiqué, pointe que ce conservatoire est la « pierre angulaire » de la politique culturelle de l’Agglomération. Ce chantier est le plus important que PMA réalise cette année.

Ceci vous intéressera aussi
Renaud Fouché : «Les états généraux de la santé vont permettre de créer du lien dans le Pays de Montbéliard »

Renaud Fouché, vice-président PMA en charge de la politique de santé analyse la dynamique et le projet autour des états Lire l'article

PMA développe de nouveaux projets pour la transition numérique du territoire

A la suite de l’appel à projet « Territoire intelligent et durable », la région a octroyé des aides financières à Pays Lire l'article

Cristel, une histoire comme un roman
La couverture du livre "La Force d'y croire" écrit par Bernadette Donade.

L'entreprise de Fesches-le-Châtel est aujourd'hui identifiée comme étant l'un des fleurons du nord Franche-Comté. Mais qui connaît par le menu Lire l'article

Montbéliard : le conservatoire ouvre une filière autour des métiers de la création

Le conservatoire de Montbéliard s’est associé à l’école supérieure de musique dans le but d’ouvrir une filière d’enseignement supérieur autour Lire l'article

Défilement vers le haut