Neige, verglas : tout savoir sur l’état des routes cet hiver dans le Territoire de Belfort

Ce vendredi 10 décembre, la neige a fait son apparition. A cette occasion, quelques chiffres sur la viabilité hivernale, qui maintient les conditions de circulation sur les routes en cas de neige ou de phénomènes glissants sur la chaussée.

Ce vendredi 10 décembre, la neige a fait son apparition.  À cette occasion, quelques chiffres sur la viabilité hivernale, qui maintient les conditions de circulation sur les routes en cas de neige ou de phénomènes glissants sur la chaussée.

535

C’est le nombre de kilomètres de routes départementales à déneiger. En tout, 14 circuits sont déneigés. 13 en plaine, plus la route vers le Ballon d’Alsace. Le réseau est composé de deux réseaux. Un réseau principal de 278 km et un réseau secondaire de 243 km. Seuls 15 kilomètres de routes sont traités en différé car très peu fréquentés.

Ces circuits sont partagés entre quatre centres d’exploitation routiers (CER). Le CER de Belfort qui couvre 119 km dont 3 circuits, celui de Delle 155 km avec 4 circuits, le CER de Giromagny avec 124 km de route à traiter, avec 4 circuits. Et celui de Rougemont/Fontaine : 138 km de route pour 3 circuits.

4

Le Territoire de Belfort est spécifique car il dispose de différents microclimats. Qui impliquent des situations et des traitements des routes différents. Le Territoire de Belfort est partagé entre la trouée de Belfort (400m), le plateau de Croix (600 m d’altitude), le pays sous-vosgien et le ballon d’Alsace (1 247 m).Les centres d’exploitations routiers ne sont pas gâtés de la même façon. Bien souvent, les centres de Delle et Giromagny sont ceux qui effectuent le plus de mission à cause du climat. 

66

66 agents sont mobilisés en astreinte du 15 novembre au 21 mars 2022. Le dispositif d’astreinte fonctionne 24h/24 et 7j/7. 21 agents sont d’astreinte chaque jour, et 17 chaque nuit.

Le CER de Giromagny est en astreinte plus longtemps, en raison de la spécificité du massif du Ballon d’Alsace : du 8 novembre au 11 avril.

220 000

Cette année, le Département a investi 220 000 euros pour le renouvellement et la modernisation de son équipement. 1 camion, 2 saleuses et une lame ont été acheté. En tout, ce sont 14 poids lourds qui sont affectés aux opérations de viabilité hivernale. Auxquels s’ajoutent 2 engins spécifiques, appelés fraises, pour l’évacuation de la neige sur les routes du massif du Ballon d’Alsace. En moyenne, tout confondu, le coût pour la viabilité hivernale pour les routes départementales s’élève à plus d’un million d’euros par an.

2 500

En tout, en début d’hiver, ce sont 2 500 tonnes de sel qui sont stockées en prévision de la saison hivernale. Selon l’intensité de l’hiver, la consommation de sel peut varier de 500 à 6 000 tonnes. Une consommation variable :  l’an dernier, 2 500 tonnes ont été nécessaires, alors que l’année d’avant, seules 970 tonnes avaient été utilisées.

Au vu de la quantité de sel commandée, le marché départemental est passé depuis 2012 sous la forme d’un groupement de commandes avec les communes intéressées. Cette année, 57 communes y ont adhéré, ce qui a fait baisser le tarif de 35% en 2016, puis encore de 9% en 2020.

Une cartographie pour consulter l'état des routes

Le Département va prochainement mettre en place une cartographie dynamique qui sera consultable sur son site internet. Chaque habitant pourra connaître presque en temps réel le statut des interventions sur les routes en indiquant les patrouillages, les traitements en cours, les traitements terminés ainsi que les routes fermées… Il devrait voir le jour tout début 2022.

Ceci vous intéressera aussi
Territoire de Belfort : le risque de rupture d’alimentation en eau potable est sérieux 

Lors d’une conférence de presse mercredi 10 août, le préfet du Territoire de Belfort, Raphaël Sodini est revenu sur les Lire l'article

L’histoire entremêlée du Jura suisse et de l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard

Depuis le Moyen Age, l'Aire Urbaine et son voisin suisse possèdent une histoire commune. Cette proximité s'est renforcée depuis la Lire l'article

Covid-19 : plus de passe sanitaire demandé à l’entrée de l’hôpital Nord Franche-Comté

L’hôpital Nord Franche-Comté lève le filtrage lié au passe sanitaire à l’entrée de ses établissements, dès le lundi 1er août, Lire l'article

Des vers luisants dans la nuit

Les habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté sont invités à participer à une enquête en ligne pour recenser les vers luisants Lire l'article

Défilement vers le haut