Montbéliard : plus de personnes peuvent se faire vacciner au centre de vaccination

Covid-19, vaccin, vaccination

À partir de ce jeudi 25 mars, les personnes à partir de 70 ans (ou qui auront 70 ans dans l’année) et tous les professionnels de santé quel que soit leur âge, et ce sans autre critère ou facteur de comorbidité, peuvent se faire vacciner au centre de vaccination covid-19 (notre dossier complet) de Montbéliard, annonce la mairie de Montbéliard dans un communiqué de presse. « L’injection est gratuite et est effectuée par du personnel médical habilité », rassure la mairie.

Seront donc admises à se faire vacciner à partir de jeudi :

  • les personnes de 70 ans et plus (ou qui auront 70 ans dans l’année civile) sans autre critère que l’âge ;
  • les personnels de santé quel que soit leur âge, sans autre critère ;
  • les personnes atteintes de trisomie 21 ;
  • toutes les personnes considérées à haut-risque (chimiothérapie, maladie rare, greffe, dialyse, pluri-pathologie)

Sont admis se faire vacciner à ce jour :

  • Les personnes ayant 75 ans dans l’année, ou plus ;
  • les personnels de santé au sens large (médecins, infirmiers(ères), pompiers, auxiliaires de vie…) de plus de 50 ans ;
  • les personnels de santé au sens large de moins de 50 ans ayant des facteurs de comorbidité (diabète, IMC supérieur à 30, hypertension…) ;
  • les personnes atteintes de trisomie 21 ;
  • toutes les personnes considérées à haut-risque (chimiothérapie, maladie rare, greffe, dialyse, pluri-pathologie).
  • Rendez-vous, tél. : 03 81 99 20 21, aux horaires d’ouverture du standard, du lundi au vendredi de 9 h à 17 h 30 et le samedi de 9 h à 12 h 30. Centre de vaccination COVID de Montbéliard – Espace Victor-Hugo à la Chiffogne – 1 rue Boileau

Ceci vous intéressera aussi
Le pays de Montbéliard finaliste pour être capitale française de la culture 2024

Trois agglomérations, Alès, Bourg-en-Bresse et Montbéliard, sont finalistes pour devenir en 2024 la deuxième "capitale française de la culture", a Lire l'article

Pour les infirmières en psychiatrie dans le privé, l’amour du travail ne suffit plus

Plusieurs infirmiers en psychiatrie témoignent des mauvaises conditions dans le privé. Salaires inégaux, heures à gogo, intérimaires pour remplacer les Lire l'article

Proch’Parole à l’écoute des proches des patients souffrant de troubles psychiques

À l’initiative de trois infirmières, l’association hospitalière de Bourgogne-Franche-Comté a mis en place un groupe de parole destiné aux familles Lire l'article

Nord Franche-Comté : les eaux de baignade sont de bonne qualité

L’Agence Régionale de Santé (ARS) déploie chaque année une surveillance sanitaire de la qualité de l’eau des zones de baignade. Lire l'article

Défilement vers le haut