Montbéliard : le pays Comtois à l’honneur des Lumières de Noël

La 34e édition des Lumières de Noël de Montbéliard met à l'honneur le pays comtois.

Dans le contexte sanitaire, l’organisation du marché de Noël de Montbéliard est encore hypothétique. Mais la mairie y croit. Et se prépare. Ce vendredi 17 juillet, elle a annoncé l’invité d’honneur de cette 34e édition : le pays Comtois. Une manière de mettre en valeur le territoire et de soutenir les artisans locaux.

Dans le contexte sanitaire, l’organisation du marché de Noël de Montbéliard est encore hypothétique. Mais la mairie y croit. Et se prépare. Ce vendredi 17 juillet, elle a annoncé l’invité d’honneur de cette 34e édition des Lumières de Noël : le pays Comtois. Une manière de mettre en valeur le territoire et de soutenir les artisans locaux.

« Tout est possible. Le meilleur. Comme le pire. » En quelques mots, Marie-Noëlle Biguinet, maire de Montbéliard, a résumé la situation des Lumières de Noël 2020, programmées du samedi 28 novembre au jeudi 24 décembre 2020. « On y croit », assure la première magistrate de la Ville concernant l’organisation de l’évènement. Sans nier l’existence « d’une épée de Damoclès qui pend au-dessus de nos têtes ».

La situation sanitaire va déterminer la tenue ou non de cet évènement ou les modalités d’organisation. Devra-t-on limiter le public accueilli simultanément ? Devra-t-on limiter le nombre d’exposants ? Devra-t-on étendre la zone du marché pour espacer les différents périmètres ? « Nous travaillons à un plan B, voire à un plan C », confie Marie-Noëlle Biguinet. Aujourd’hui, l’évènement s’organise comme de coutume. « Nous faisons tout pour que cela fonctionne, mais nous sommes assujettis à l’évolution de la crise », observe la maire réélue de Montbéliard.

0
En million d’euros, le budget de la Ville sur cet évènement, sachant qu’elle récolte également 600 000 euros de recettes.

Aujourd’hui, aucun évènement regroupant plus de 5 000 personnes ne peut se tenir. L’an passé, les jours de grandes affluences, on pouvait avoir jusqu’à 8 ou 10 000 personnes simultanément sur le marché de Noël.

Baisse de 10 % du prix des chalets

Le contexte sanitaire a poussé à se questionner sur l’invité d’honneur de cette 34e édition. Pas facile de convoquer des destinations exotiques et lointaines. L’incertitude de la tenue de l’évènement et l’incertitude sur les possibilités de déplacement jetaient aussi un trouble sur les candidats. Mais la crise sanitaire a aussi encouragé à revoir nos habitudes de consommation et à privilégier le local. Dans ce contexte, Les Lumières de Noël ont décidé de mettre à l’honneur le pays comtois : fromages, charcuteries, bières artisanales, artisanat en bois et en poterie, horlogerie… 72 exposants francs-comtois seront accueillis, représentant 43,6 % des exposants.

Ce choix permet de mettre à l’honneur notre région, mais aussi de « soutenir l’économie locale qui en a bien besoin », relève Marie-Noëlle Biguinet. Dans cette perspective, la mairie a voté une baisse de 10 % du prix des chalets pour accompagner les artisans.

165 exposants sont attendus pour cette 34e édition, toujours placée sous le triptyque : authenticité, savoir-faire et tradition. L’an passé, le marché de Noël de Montbéliard avait été classé 5e plus beau marché de Noël d’Europe.

500 000 visiteurs en 2019

En 2019, Les Lumières de Noël ont accueilli 500 000 visiteurs. Un chiffre obtenu grâce à l’étude Flux vision tourisme qui calcule le nombre de visiteurs grâce aux téléphone portable. Cela représente une hausse de 16 % par rapport à 2018 (430 000 visiteurs). Le pic des Lumières de Noël a été atteint en 2016 avec 570 000 visiteurs. Les journées les plus fréquentées étaient celles des 21 et 23 décembre et celle du 30 novembre. Les principaux départements d’origine des visiteurs sont le Territoire de Belfort, la Haute-Saône et le Haut-Rhin, qui ne manque pourtant pas de propositions de marché de Noël. Chez les étrangers, on observe de nombreux Suisses, des Allemands, des Espagnols mais aussi des Chinois. Des visiteurs étrangers qui devraient être moins nombreux cette année.

Ceci vous intéressera aussi
Sochaux : le stade Bonal fête ses 20 ans [vidéo]
Le stade Auguste-Bonal, à Sochaux, a été inauguré le 22 juillet 2000 et fête ses 20 ans.

Le stade Auguste-Bonal, qui accueille les exploits du FC Sochaux-Montbéliard, a été inauguré le 22 juillet 2000. Il fête ses Lire l'article

Montbéliard : Marie-Noëlle Biguinet interpelle le ministre de l’Intérieur
Mairie de Montbéliard – Denis Bretey

Une nouvelle série de voitures brûlées, dans le quartier de la Petite-Hollande à Montbéliard, conduit Marie-Noëlle Biguinet, maire de Montbéliard, Lire l'article

Montbéliard : masque obligatoire dans le centre dès le 1er septembre
Compte tenu de l’évolution sanitaire, Joël Mathurin, le préfet du Doubs, rend obligatoire le port du masque dans les zones fréquentées de Besançon et de Montbéliard.

Le masque est obligatoire dans le centre-ville de Montbéliard. | ©Google Street view – préfecture du Doubs Compte tenu de Lire l'article

Covid-19 : 3 enfants testés positifs à l’école primaire Coteau-Jouvent de Montbéliard
Trois enfants de la même famille, fréquentant le groupe scolaire Coteau-Jouveau, à Montbéliard, ont été détectés positifs à la covid-19

Trois enfants de la même famille, fréquentant le groupe scolaire Coteau-Jouveau, à Montbéliard, ont été détectés positifs à la covid-19. Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut