Montbéliard : la Ville vend l’ancienne sous-préfecture pour y faire des logements de standing

Lundi soir, les conseillers municipaux de la ville de Montbéliard ont acté la vente des anciens locaux de la sous-préfecture à la société Welcome Habitat, qui doit y réaliser des logements.

Lundi soir, les conseillers municipaux de la ville de Montbéliard ont acté la vente des anciens locaux de la sous-préfecture à la société Welcome Habitat, qui doit y réaliser des logements.

En octobre 2018, la Ville de Montbéliard a acheté l’ancienne sous-préfecture de la cité des Princes au Département du Doubs, qui était propriétaire des lieux. Le montant de la transaction s‘était élevé à 680 000 euros. La municipalité « voyait là l’opportunité de développer l’offre de logements dans le cadre du programme Action Cœur de Ville », indique-t-elle.

La mairie a lancé un appel à projet en mai 2021, pour sa restauration. Le projet devait répondre aux exigences suivantes : la qualité environnementale de la rénovation ; l’obligation de préservation du caractère patrimonial de l’immeuble et en particulier de son   esprit « hôtel particulier » ; la réalisation du projet dans les trois années suivants la vente ; une opération d’habitat en accession à la propriété ou en locatif privé ; la réalisation d’appartements T3 et plus dans l’objectif d’accueillir des familles ; l’affectation du rez-de-chaussée à l’habitat ou au tertiaire.

la Ville a retenu l’offre de la société Welcome Habitat, basée à Seloncourt. « Situé en plein cœur du Site Patrimonial Remarquable, le projet a fait l’objet d’un accompagnement par l’architecte des bâtiments de France. Il s’articule autour de l’aménagement d’une dizaine d’appartements de type T3 à T4 très qualitatifs, avec une majorité de logements traversants, des espaces extérieurs pour la majorité d’entre eux et un ascenseur. La façade en front de rue sera conservée et les extérieurs aménagés. Les travaux seront attribués de préférence à des entreprises locales », détaille la municipalité dans sa présentation. Elle revend le bien pour 510 000 euros, « tenant compte des contraintes du cahier des charges et de la conversion du bâtiment en immeuble de logements ». Ce prix est fixé à la suite d’une estimation, « à rebours », de France domaines.

Ceci vous intéressera aussi
338 armes récupérées dans le Territoire de Belfort

L’opération d’abandon d’armes à l’État a été fructueuse dans le Territoire de Belfort. Plus de 300 armes et près de Lire l’article

En 1906, à Belfort, la « résurrection » d’un mort fait le tour du monde !

En ce mois de janvier 1906, des médias du monde entier évoquent une affaire extraordinaire survenue au tribunal de Belfort. Lire l’article

« On n’imagine pas qu’on a autant de soudage autour de nous »

Selectarc, à Grandvillars, a accueilli, mercredi, une phase de sélection du championnat de France de soudure, organisé au mois de Lire l’article

Stellantis : « la déception » des syndicats après d’âpres négociations

Les négociations annuelles obligatoires (NAO) se sont terminées au cœur de la nuit de jeudi à vendredi. La dernière proposition Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal