Un label national d’art contemporain pour Gantner

L’espace multimédia Gantner, installé à Bourogne, a été labellisé centre d’art contemporain d’intérêt national. Une reconnaissance du travail mené depuis 21 ans. Et une assise pour continuer à façonner un lieu singulier, unique en Europe.

L’espace multimédia Gantner (EmG) est installé au cœur du nord Franche-Comté et d’une campagne verdoyante, à 15 kilomètres de Belfort et à 16 kilomètres de Montbéliard. On est loin d’imaginer qu’ici, éloigné des centres urbains, repose l’une des références en art contemporain. Ici, la toile n’est pas composée de coups de pinceau, mais fait référence à l’univers numérique. « L’espace Gantner bénéficie d’une réelle audience nationale et internationale en raison de la qualité de sa riche programmation et de ses actions, de sa collection d’œuvres d’art numériques unique en Europe », relève le Département. Déjà conventionné depuis 2012 par le ministère de la Culture comme centre d’art contemporain, l’espace multimédia Gantner vient de recevoir le label de centre d’art contemporain d’intérêt national. Un label créé à l’occasion de la publication de la loi relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine de 2016.

Un territoire audacieux

L’espace multimédia Gantner fait donc partie des « premiers de cordée », dixit Pierre-Olivier Rousset, directeur de pôle à la direction régionale des affaires culturelles (Drac). Une douzaine d’établissements peuvent prétendre à cette reconnaissance à l’échelle de l’Hexagone. Et deux sont déjà labellisées en Bourgogne-Franche-Comté. Et même dans le nord Franche-Comté. Le 19, centre régional d’art contemporain à Montbéliard, a en effet reçu la même distinction. « Cela montre que nous sommes dans un territoire riche et dynamique, plein d’audace », se réjouit Valérie Perrin, directrice de l’espace multimédia Gantner. « Ce lieu présente parfois des choses incompréhensibles, relève de son côté Marie-Claude Chitry-Clerc, vice-présidente du conseil départemental, en charge de la culture. Mais c’est très important, car c’est ce qui nous permet de nous ouvrir aux autres. »

« La culture, c’est toujours quelque chose à défendre, poursuit Pierre-Olivier Rousset, Surtout dans l’art contemporain. » Cette labellisation, si elle reconnaît le travail effectué depuis 1998, fige également les relations entre l’État et l’espace multimédia Gantner. « Le label assoit ce qui a été fait et assoit dans la durée ce qui est fait », résume le représentant de la Drac.

Promouvoir la création contemporaine

Selon les modalités du cahier des charges, précisées en 2017, « le label « centre d’art contemporain d’intérêt national » est attribué à une structure assumant un projet artistique et culturel d’intérêt général en faveur du soutien à la création, à la production et à la diffusion des arts visuels contemporains. Les structures labellisées « centres d’art contemporain d’intérêt national » constituent un réseau national contribuant au développement et à la promotion de la création contemporaine dans le domaine des arts visuels au niveau local, régional, national et international. Dans l’exercice de leurs missions, elles portent une attention particulière à la diversité, notamment au travers des œuvres présentées, des artistes accompagnés et des publics, au respect des objectifs de parité ainsi qu’à la prise en compte des droits culturels, de l’équité territoriale, pour le développement de l’accès et de la participation du plus grand nombre à la vie culturelle. »

Culture en zone rurale

Cette labellisation récompense également un projet culturel singulier. L’espace multimédia Gantner, inscrit dans le réseau de la médiathèque départementale (32 bibliothèques), est éloigné des zones urbaines. Ce label honore donc un travail, mais aussi l’accompagnement de la culture en zone rurale. Il coche Bourogne comme un centre névralgique de la culture numérique. « Notre commune modeste va se hisser au rang des grands », résume, avec fierté, Sandrine Poux, conseillère municipale. 30 ans après la création du Web, c’est une belle carte de visite pour cette commune d’à peine 2 000 habitants.

« Un lieu de référence du numérique »

L’espace multimédia Gantner, qui emploie 7 personnes, a été créé en 1998 par la commune de Bourogne. Il est devenu, en 2011, l’antenne multimédia et art contemporain de la médiathèque départementale de prêt. En 2012, il est conventionné centre d’art contemporain par le ministère de la Culture, « devenant ainsi le premier centre d’art conventionné dédié au numérique », rappelle le Département. « Il est devenu l’un des lieux de référence en France concernant l’art contemporain et les nouvelles technologies, tant par sa programmation (expositions, concerts, site web…), sa collection documentaire exceptionnelle, que par sa collection d’œuvres d’art numérique ». Tout au long de l’année, l’espace multimédia Gantner propose des expositions pour découvrir la création contemporaine, des concerts de musique électronique expérimentale et des résidences d’artistes pour soutenir la création.