Les prémices d’un réseau de transport du nord Franche-Comté

Un syndicat mixte des transports du nord Franche-Comté a été créé. Il doit favoriser la mobilité vers l’espace médian, mais l’objectif final est bien d’organiser la mobilité entre les trois entités du nord Franche-Comté.

Un syndicat mixte des transports du nord Franche-Comté est en cours de création. Il doit favoriser la mobilité vers l’espace médian, mais l’objectif final est bien d’organiser la mobilité entre les trois entités du nord Franche-Comté (MAJ le 16/07/19 à 8h40).

Optymo dans le Territoire de Belfort. ÉvolitY dans le pays de Montbéliard. Des navettes dans le pays d’Héricourt qui vont vers l’hôpital Nord-Franche-Comté. Les transports dans le nord Franche-Comté ne sont pas pensés à l’échelle de ce bassin. À chaque territoire son réseau et sa marque commerciale. Peu de liaisons dépassent les frontières administratives. Les trois autorités organisatrices de la mobilité (AOM) du nord Franche-Comté que sont Pays de Montbéliard Agglomération, le Pays d’Héricourt et le syndicat mixte des transports en commun (SMTC) – regroupant le Grand Belfort, la communauté de communes Sud Territoire (CCST) et la communauté de communes des Vosges du Sud (CCVS) – ont donc décidé de créer un syndicat mixte de transport nord Franche-Comté. Un syndicat attaché au pôle métropolitain Nord-Franche-Comté. Une petite décision. Mais une décision dont la portée symbolique est loin d’être anodine pour le futur du nord Franche-Comté. Le principe de ce syndicat : « Favoriser le développement, la facilitation et la promotion des transports en commun sur son périmètre, et notamment de dépasser la spécialité géographique de ses membres », peut-on lire dans les statuts du syndicat.

Des réseaux tournés vers les villes centres

Car comme le précise le rapport voté par les trois institutions concernées, « en termes de mobilité, le territoire du Pôle métropolitain est (…) partagé entre ces trois AOM dont l’éclatement nuit à la lisibilité d’ensemble d’une offre tournée plutôt vers la desserte des villes centres interne à chaque composante, là où les besoins de déplacements transversaux et interdépartementaux sont avérés de plus en plus importants ». Les objectifs de ce syndicat sont donc : de coordonner la mobilité des habitants des trois zones vers le site médian (hôpital, gare TGV) ; de coordonner les services entre les trois zones ; de favoriser le passage d’un système à l’autre et la transmission d’information. Cela doit permettre, à terme, « la mise en place d’une identité unifiée pouvant être le préalable à une autorité organisatrice des mobilités unique », indique le rapport approuvé par les élus. Ce projet a été validé par le Pôle métropolitain fin mai. La première pierre d’un réseau commun. Essentiel à la création d’une identité du nord Franche-Comté. PMA et le pays d’Héricourt ont approuvé le principe. Il ne reste qu’au SMTC de l’adopter et aux préfets des trois départements de l’approuver.

Ceci vous intéressera aussi
Météo: des températures de – 10 à – 15 viennent s’ajouter à la neige
Météo France annonce une chute des température et maintient sa vigilance orange. (carte Météo France)

L'alerte orange de Météo France se poursuit : après la neige un épisode de grand froid arrive sur le nord Lire l'article

F2J Japy et Gaussin, lauréats du fonds de modernisation de l’automobile et de l’aéronautique
Christophe Gaussin présente à la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté les véhicules assemblés à Héricourt.

Outre Avion Mauboussin (notre article de ce mardi matin), deux entreprises du nord Franche-Comté sont également lauréates du fonds de Lire l'article

Apsiis, un incubateur pour conserver les compétences d’intégration
Apsiis, un incubateur pour conserver les compétences d’intégration dans le nord Franche-Comté

C’est une sorte de task force. D’ici 18 mois, l’association Apsiis ambitionne de lancer des projets intégrant des métiers d’ingénierie Lire l'article

Transports : un billet unique à l’échelle du nord Franche-Comté qui doit marquer les ambitions du pôle

Il est désormais possible de voyager entre les différents réseaux de transport du nord Franche-Comté avec un seul et même Lire l'article

Défilement vers le haut