Les 111 lieux de Franche-Comté à ne pas manquer des blogueuses Cécile et Lucie

Lucie et Cécile, du blog À La Conquête de l’Est, viennent de publier un guide qui référence 111 lieux à ne pas manquer en Franche-Comté. Aucune excuse, à présent, pour dire qu’il n’y a rien à faire dans la région ! Et en plus, c’est bourré d’anecdotes à découvrir ou redécouvrir. Dans toutes les bonnes librairies, dès ce jeudi.

Lucie et Cécile, du blog À La Conquête de l’Est, viennent de publier un guide qui référence 111 lieux à ne pas manquer en Franche-Comté. Aucune excuse, à présent, pour dire qu’il n’y a rien à faire dans la région ! Et en plus, c’est bourré d’anecdotes à découvrir ou redécouvrir. Dans toutes les bonnes librairies, dès ce jeudi.

Ça fait neuf ans que Lucie et Cécile, accompagnées de leur fidèle photographe Étienne Kopp, distillent bons plans, conseils et anecdotes via leur blog À La Conquête de l’Est pour découvrir tous les secrets de la région. Ici, un café. Là, un restaurant. Plus loin, une randonnée. Par là, une balade avec des ânes. Sans oublier les légendes et autres anecdotes croustillantes qui font la saveur de nos terroirs. Et aujourd’hui, on consacre ces reines du bon plan avec l’édition d’un guide à la couleur jaune, comme pour mieux évoquer cette contrée du comté. Avec une montbéliarde comme emblème. La vache !

L’histoire se noue il y a 18 mois. En janvier 2020. Le blog reçoit un mail. Une maison d’édition allemande, les éditions Emons, les sollicite pour écrire un nouvel opus d’une collection qui se nomme 111 lieux, « qui est déclinée en région, ville ou thématiques », explique Lucie Mauffrey. 111 lieux en Provence, 111 lieux en Normandie, 111 lieux à Nantes, 111 lieux en Alsace… Et maintenant, 111 lieux en Franche-Comté.

Pour les filles, cette demande est « un rêve » dixit Cécile. « Lors de notre premier rendez-vous pour le lancement du blog, à la Voile sucrée, à Belfort, notre rêve le plus fou était que le blog devienne un livre », raconte Cécile. Près de 10 ans après la mise en ligne (le 1er octobre 2012), le rêve devient réalité. Excitation, peur et fierté envahissent les deux acolytes. Mais à ce moment-là, il faut surtout se mettre au boulot pour trouver les 111 lieux, les faire valider, s’y rendre, les écrire (une page par texte, associé à une photo sur la page d’en face). Et autant dire, qu’au cœur de la crise sanitaire, cela n’a pas toujours été simple. Des lieux étaient inaccessibles, d’autres fermés pendant de longs mois… Mais pas de quoi abattre ces deux nanas à la motivation sans faille et qui ne reculent pas devant la difficulté, en témoignent tous ces évènements concoctés depuis 10 ans au profit de causes engagées, comme la lutte contre le cancer.

Découvrir ou redécouvrir sa région

Et si les filles signent, c’est aussi parce que la maison d’édition leur fait confiance. « Nous sommes hyper libres sur l’écriture », apprécie Lucie. « L’éditrice voulait garder le ton du blog », complète Cécile. L’esprit « dénicher » est conservé et au cœur de cette nouvelle aventure, pour « faire découvrir des lieux que tu ne soupçonnes même pas », promettent-elles. C’est ainsi que l’on part sur le sentier familial du Loup-Garrou dans le Jura, que l’on redécouvre le joyau qu’est le théâtre gallo-romain de Mandeure, que l’on part à la rencontre de la ferme aux Lamas à Mamirolle, « qui mérite tellement d’être connue », insiste Cécile. On découvre enfin l’histoire de la fresque peinte sur la façade d’un immeuble, derrière les Nouvelles Galeries à Belfort, mais aussi les méthodes de travail d’une fruitière, en 1900, à Thoiria, dans le Jura.

« Nous avons la chance, en Franche-Comté, d’avoir un patrimoine historique, industriel et une terre de légendes », sourit Cécile. Les anecdotes alimentent donc toutes les pages du guide. On cherche le petit truc. On raconte des histoires. « Et ce n’est pas qu’un guide pour les touristes. C’est d’abord un guide pour les locaux pour qu’ils découvrent ou redécouvrent leur région ! » insistent les deux femmes. Et Cécile de confier, avec ses yeux qui pétillent : « Le plus beau compliment qu’on nous ait fait : « Merci, grâce à vous, je redécouvre ma région ! » » Et c’est toujours le but de ce guide. Comme depuis 9 ans avec le blog. « Un voyage étonnant à travers une région qui mérite d’être redécouverte – et pas que pour ses fromages », promet alors la 4e de couverture du livre. Et on veut bien la croire. On fait surtout confiance à ces deux reines des bons plans.

[ En images ]

Photos prises par Le Trois

Ceci vous intéressera aussi
Covid-19 : 2 classes fermées en Franche-Comté
La Ville de Belfort opte pour une ouverture par étape des écoles élémentaires et maternelles.

2 classes sont assurées en distanciel dans l'académie de Besançon. | Photo Pixabay Le rectorat de l’académie de Besançon communique Lire l'article

Covid-19 : l’Urssaf réactive les mesures exceptionnelles [repères]
La reprise économique est lente et les entreprises sont dans des situations précaires.

L’Urssaf Franche-Comté communique sur les mesures exceptionnelles actées pour accompagner les entreprises et soutenir les indépendants, face à la crise Lire l'article

Macha Woronoff élue 10e présidente de l’université de Franche-Comté
Macha Woronoff, présidente de l'université de Franche-Comté, élue en novembre 2020.

Macha Woronoff, nouvelle présidente de l'université de Franche-Comté. | ©UFC « Le conseil d’administration de l’université de Franche-Comté a procédé ce Lire l'article

11 469 candidats au bac en Franche-Comté

Contrairement à 2020, le bac se déroulera en présentiel cette année. Les bacs professionnels ont commencé leur série d’épreuves ce Lire l'article

Défilement vers le haut