Belfort : l’école élémentaire René-Rucklin entièrement rénovée

L’école élémentaire René-Rucklin vient d’être entièrement rénovée. C’était la première fois depuis sa mise en service, en 1962. Ce projet fait partie d’un ensemble plus vaste : celui de transformer le quartier des Résidences.

L’école élémentaire René-Rucklin, à Belfort, vient d’être entièrement rénovée. C’était la première fois depuis sa mise en service, en 1962. Ce projet fait partie d’un ensemble plus vaste : celui de transformer le quartier des Résidences.

En 2019, un grand projet de restructuration des bâtiments de l’école René-Rucklin a été lancé par la Ville de Belfort et le Grand Belfort dans le cadre du renouvellement urbain des Résidences. Les travaux viennent d’être achevés. L’objectif : réduire la consommation en énergie, rendre les bâtiments accessibles à tous, améliorer le confort dans les salles de classe et repenser les espaces verts, en accord avec les enseignants. « Les propositions tiennent compte de la dimension pédagogique de la cour d’école : mise en place de signalétique, points d’affichage, traçage au sol de jeux pour les enfants, bacs à tri, local à vélo couvert, espaces verts et ombragés », détaille le communiqué.

La nouveauté : la création d’un espace d’accueil périscolaire et de restauration scolaire de 330m². « L’extension est composée d’un espace modulable multi-activités de plus de 100 m², d’un espace self-service, d’une salle de restauration et d’un lieu dédié à la santé où infirmière et psychologues scolaires accueillent les enfants », rapporte le communiqué.

C’était la première fois que l’école connaissait des travaux depuis sa mise en service, en 1962. « Ce projet répond à un souhait ancien et ardent de la part des enseignants comme des parents d’élèves. Il était urgent de restructurer l’édifice », a argué Damien Meslot, maire de Belfort et président du Grand Belfort, lors de l’inauguration, le 2 décembre.

Transformer le quartier des Résidences

La restructuration du groupe scolaire René-Rucklin fait partie du projet de réaménagement des Résidences, soutenu par l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU). Le coût total de ses opérations s’élève à 68 millions d’euros. Le programme porte sur l’habitat, les espaces publics et les équipements. Dans les projets déjà réalisés : la piscine du Parc ou encore la démolition des quatre tours des rues Dorey et Zaporojie.

Le projet a coûté 3 millions d’euros hors taxe. La prochaine étape : la rénovation de l’école maternelle, à l’horizon 2023.

Ceci vous intéressera aussi
Assassinat à Besançon: l’auteur présumé mis en examen
Commissariat de la police nationale, à Belfort (TQ)

L'homme arrêté en fin de semaine dernière par la police à Marseille est soupçonné de deux meurtres. Il conteste ces Lire l’article

Le suspect d’un assassinat à Besançon interpellé à Marseille

L'homme interpellé par la police judiciaire de Dijon est soupçonné de deux meurtres : un homme de 51 ans et un Lire l’article

Besançon: Adèle Hugo, fille de Victor au destin cruel, renaît en musique
L'affiche de la manifestation organisée à Besançon en hommage à Adèle Hugo.

L'orchestre Victor-Hugo Franche-Comté va jouer pour la première fois, à Besançon, des œuvres de la fille de l'écrivain, compositrice méconnue.

Besançon: jusqu’à 10 ans ferme pour des trafiquants de drogue
Affaire Péchier: sa caisse de prévoyance lui réclame le remboursement de 500.000 euros

Les membres d'une bande de trafiquants de drogue qui se livraient à une guerre de territoires dans le quartier Planoise Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal