Le nord Franche-Comté reconnu « Territoire d’innovations »

Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel |

Le projet présenté par Pays de Montbéliard Agglomération et le Grand Belfort au nom du nord Franche-Comté dans le cadre de l’appel à projet national Territoires d’innovation a été retenu. Il permettra de soutenir de nombreux projets.

La nouvelle était attendue depuis plusieurs semaines, elle vient d’être officialisée par un communiqué de Pays de Montbéliard Agglomération (PMA). Le Premier ministre vient d’annoncer, ce vendredi 13 septembre 2019, la liste des lauréats de l’appel à projets Territoires d’Innovation du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA3). Son objectif est « d’identifier, de sélectionner et d’accompagner des projets portant la stratégie ambitieuse de transformation de territoires, de leurs acteurs publics et privés et de leur population afin de répondre concrètement, et dans un souci de développement économique, aux enjeux des transitions énergétique et écologique, numérique, démographique et sociale », se réjouit le communiqué de presse. « C’est une excellente nouvelle pour le devenir économique et le développement du territoire nord Franc-Comtois », poursuit le communiqué de PMA.

Trois axes structurent ce projet :
> Accompagner les entreprises du territoire dans les mutations de l’industrie 4.0
> Développer une nouvelle filière industrielle de l’hydrogène-énergie
> Associer l’ensemble des citoyens à la transformation du territoire en proposant une large diffusion des compétences numériques et de la culture de l’innovation.

Ce projet porte sur la période 2020/2028. Ses premières actions représentent à ce jour un investissement total de 70 millions d’euros, dans le contexte d’un investissement industriel total sur le territoire de plus de 400 millions d’euros.

L’hydrogène tient une bonne place dans ce projet. On y retrouve le projet de centre d’expertise mondial de Faurecia sur les réservoirs à hydrogène, le développement des locomotives de frêt à hydrogène chez Alstom, mais aussi la création d’une station de production d’hydrogène décarbonné par Hynamics, l’expérimentation par Territoire Habitat et par SEDIA de logements viabilisé par hydrogène décarbonné.

Une conférence de presse de PMA est programmée ce vendredi en fin d’après-midi pour détailler ce projet

Défilement vers le haut