Le cadavre carbonisé d’une femme retrouvé en Haute-Saône

Le cadavre carbonisé d’une femme d’une soixantaine d’années a été découvert à son domicile, lundi après-midi à Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône), a-t-on appris auprès du parquet.

(AFP)

Le cadavre carbonisé d’une femme d’une soixantaine d’années a été découvert à son domicile, lundi après-midi à Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône), a-t-on appris auprès du parquet.

« D’après les premiers éléments recueillis par la gendarmerie, l’hypothèse du suicide par immolation est privilégiée », a déclaré à l’AFP le procureur de la République de Vesoul, Emmanuel Dupic. Le corps a été retrouvé par trois proches de cette femme qui n’avait pas donné de nouvelles depuis vendredi, dans un cellier fermé de l’intérieur, situé au sous-sol de la maison qu’elle habitait seule, a-t-il précisé.

« Un bidon d’essence se trouvait à proximité du cadavre », selon M. Dupic qui s’est rendu sur place. Les possibles raisons du suicide de cette femme ne sont pas connues pour l’instant. Mère de deux enfants d’une vingtaine d’années, elle devait se rendre lundi chez le notaire pour vendre la maison où elle habitait seule. Une autopsie et des analyses ADN ont été ordonnées pour identifier avec certitude la victime, a-t-il précisé.
L’enquête ouverte pour « recherche des causes de la mort » a été confiée à la brigade de recherches de Lure, épaulée par les techniciens en identification criminelle (TIC).

Défilement vers le haut