La République et Canton du Jura s’organise face au Covid-19

La Suisse est aussi touchée par la pandémie du coronavirus Covid-19. La confédération helvétique a pris des mesures fortes vendredi 13 mars. La République et Canton du Jura est allée plus loin, encore, ce dimanche. Elle aussi ferme ses lieux publics. Le point.

La Suisse est aussi touchée par la pandémie du coronavirus Covid-19. La confédération helvétique a pris des mesures fortes vendredi 13 mars. La République et Canton du Jura est allée plus loin, encore, ce dimanche. Elle aussi ferme ses lieux publics. Le point. mis à jour le 17 mars à 10h18

La République et Canton du Jura enregistre 15 cas d’infection au coronavirus Covid-19. À l’échelle de la confédération, 2 200 personnes ont été testées positivement et 1 563 cas ont été confirmés. 13 personnes ont perdu la vie. Vendredi 13 mars, la confédération a pris des mesures importante : fermeture des structures d’accueil de l’enfance, ainsi que les centres d’accueil temporaire. Il n’est plus possible, non plus, de rendre visite dans les hôpitaux, les établissements médico-sociaux et dans des unités de vie psycho-gériatrique. Les rassemblements étaient limités à 100 personnes. Ce dimanche 15 mars, le gouvernement du canton francophone est allé plus loin en éditant de nouvelles mesures pour enrayer sa propagation.

Fermeture des lieux publics également

« À l’exception des institutions dans le domaine de la santé et du social, la fermeture de tous les commerces et établissements, publics ou privés, accessibles librement au public sans rendez-vous, est ordonnée, à l’exception des magasins et marchés d’alimentation et de ceux offrant de manière prépondérante des biens de première nécessité, des stations-services et shops attenants, kiosques, marchands de journaux, pharmacies, drogueries, banques, offices de poste. Les commerces et établissements devant rester fermés peuvent toutefois accepter certains clients sur rendez-vous. Par ailleurs, les restaurants, commerces et institutions peuvent toutefois confectionner et distribuer des repas destinés à la livraison à domicile ou à être directement emportés par les clients », détaille le gouvernement jurassien dans un communiqué de presse, publié ce dimanche en fin de journée (l’arrêté est à retrouver ci-dessous). Cette fermeture concerne également les établissements de loisirs et culturels. « Les commerces vendant des produits alimentaires ou de première nécessité peuvent être ouverts de 6 h à 20 h », complète le gouvernement. Tous les rassemblements publics de plus de 50 personnes, à l’intérieur comme à l’extérieur, sont interdits. Les cours en groupe de plus de 5 personnes sont aussi suspendus.  

Il est demandé aux entreprises et institutions de ne réclamer à leurs employés un certificat médical d’absence qu’à partir du 8e jour d’absence. Vendredi, la confédération avait confirmé la mise à disposition de 10 milliards de francs suisses pour limiter l’impact économique. 8 milliards de francs concernent notamment les indemnisations liées au chômage partiel. « Les PME en difficulté financière peuvent bénéficier dès maintenant de crédits bancaires garantis par cautionnement d’un montant total de 580 millions de francs », remarque aussi la conseil fédéral dans son communiqué de vendredi.

Frontières vers la France pas (encore) fermées

Si l’Allemagne a décidé de fermer ses frontières partiellement avec la France, la Suisse et l’Allemagne, la frontière n’est pas fermée entre la Confédération helvétique et l’Hexagone. Les contrôles Schengen sont toutefois réintroduits à toutes les frontières, mais au cas par cas. Aujourd’hui, depuis les frontières italiennes, « n’est ainsi autorisée qu’aux citoyens suisses, aux personnes ayant un permis de séjour en Suisse ainsi qu’à celles qui doivent voyager en Suisse pour des raisons professionnelles », précisait la confédération vendredi. Le transit et le transport de marchandises restent autorisés. Les Suisses veulent protéger leur population et préserver les capacités de son système de santé. « Mais cette mesure permet aussi de renforcer l’efficacité de la réglementation italienne visant à freiner la propagation du virus », indique le Conseil fédéral. Il n’est pas impossible que cela soit étendu à d’autres frontières dans les jours qui viennent.

Selon l’office fédéral de la santé publique, plus de 140 pays ou régions ont confirmé des infections au coronavirus Covid-19. Plus de 169 000 infections au Covid-19 ont été déclarées dans le monde entier. L’Italie dénombre plus de 24 500 cas confirmés et 1 809 décès. Ce dimanche soir, la France enregistrait 5 423 cas confirmés et 127 morts. Le nombre total de décès s’élève à 6 518 dans le monde ; 3 305 personnes sont décédées en dehors de la Chine continentale. Entre-temps, plus de 77 000 personnes sont de guéries.

Ceci vous intéressera aussi
« Sensibiliser aux opportunités de l’autre côté de la frontière »

63 entrepreneurs et 50 entreprises françaises et suisses se sont retrouvées ce jeudi à la salle des Fêtes de Belfort Lire l'article

Disparue fin juillet, une habitante d’Abbévillers retrouvée morte en Suisse

L'avis de recherche avait été lancé par la police cantonale du Jura. | ©Police cantonale jurassienne. Michelina Panzera, une habitante Lire l'article

Belfort : le festival Conte et compagnies en chiffres

La 20e édition du festival transfrontalier Contes et compagnies est programmée jusqu’au 6 octobre. Retour en chiffres sur un événement Lire l'article

Suisse : cambriolage d’une banque à Fahy, un village frontalier

La banque Raiffeisen de Fahy a été cambriolée ce vendredi matin. | ©Police de la République et Canton du Jura. Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut