La Planche des Belles-Filles au menu du Tour de France féminin et masculin

Les parcours des épreuves féminines et masculines du Tour de France ont été dévoilés ce jeudi 14 octobre. La Planche des Belles-Filles est le point commun des deux épreuves qui se dérouleront en juillet 2022. Les cyclistes s’attaqueront au tracé « Super » du sommet, avec un final à plus de 20 %.

Les parcours des épreuves féminines et masculines du Tour de France ont été dévoilés ce jeudi 14 octobre. La Planche des Belles-Filles est le point commun des deux épreuves qui se dérouleront en juillet 2022. Les cyclistes s’attaqueront au tracé « Super » du sommet, avec un final à plus de 20 %.

Le Tour de France féminin revient en 2022, après une dernière édition organisée en 1989. La première édition a été organisée en 1955, puis entre 1984 et 1989. Entre 1990 et 2009, plusieurs épreuves à étapes féminines seront organisées, avec notamment un Tour de France féminin, la Grande boucle internationale féminine ou, de 1990 à 1993 le Tour de la CEE féminin.

L’épreuve, également organisée par Amaury Sport Organisation, les organisateurs du Tour de France masculin, se tient du 24 au 31 juillet. La centaine de coureuses attendue s’affronteront sur 8 étapes, dans l’Est de la France, après être parties de la tour Eiffel, à Paris. La Planche des Belles-Filles est la dernière étape de la compétition, programmée le 31 juillet. Les athlètes partiront de Lure puis sillonneront 123 kilomètres avant de s’attaquer au sommet, dans sa version Super, avec « une ascension allongée de près d’un kilomètre avec un passage à 24 % dans le final », rappelle L’Équipe. Et ce rab de course est parcouru sur un chemin blanc.

Les cyclistes auront grimpé auparavant les 8,7 km du ballon d’Alsace avant d’affronter les 7 km de la Planche. Elles passeront également par Fougerolles, Faucogney-et-la-Mer, le Thillot, avant de rejoindre le ballon d’Alsace puis la Planche des Belles-Filles. « Cette arrivée sera terrible », a déclaré Marion Rousse, directrice du Tour de France Femmes, et ancienne championne cycliste, à France Info. « On [finit] en apothéose avec un final au sommet, le seul de ce Tour, à la Planche des Belles-Filles, et avant cela le Ballon d’Alsace, qui est le premier col franchi par le Tour de France », a-t-elle observé.

Un classique

Les hommes s’attaqueront à la Planche des Belles-Filles le 8 juillet, au cours de la 7e étape. Comme en 2019, les coureurs affronteront la version Super de la Planche, avec ce final si pentu. Comme souvent, « cette montée sèche créera une première hiérarchie entre grimpeurs », garantit L’Équipe dans sa présentation de l’épreuve. C’est l’arrivée d’une étape de 176 km, depuis Tomblaine, en Meurthe-et-Moselle. En 2012, lors de la première arrivée au sommet de la Planche des Belles-Filles, le départ avait déjà été donné depuis Tombelaine. Ce sommet sera la seule difficulté de la journée. En 2020, un contre-la-montre avait été organisé se terminant également à La Planche. C’est Tadej Pogacar qui avait remporté l’étape.

Depuis 2012, ce sera la 6e fois qu’elle sera au menu des coureurs. « Nous sommes ravis que cette ascension devienne l’un des nouveaux grands classiques du Tour de France. Les coureurs utiliseront pour la deuxième fois cette magnifique rallonge au sommet, la version « super », avec ce final non asphalté sur 800 mètres, un mur exceptionnel à 20 % », observe Christian Prud’homme, le directeur du Tour de France, dans une interview à L’Équipe. Au pays de Thibaut Pinot, aucun Français n’a encore gagné à la Planche des Belles-Filles. Espérons que ce soit pour 2022. L’épreuve masculine s’élance du Danemark le 1er juillet. Le samedi 9 juillet, les coureurs s’élanceront de Dole, dans le Jura, et rejoindront Lausanne, en Suisse. L’arrivée sur les Champs-Élysées est programmée le 24 juillet, jour du départ de l’épreuve féminine.

Filles et garçons se confronteront donc à ce sommet qui devient une référence et un juge de paix du Tour de France. « On voulait un point commun entre les deux courses, confie Christian Prud’homme, toujours dans l’Équipe. Ça sera la Planche des Belles-Filles. »

Ceci vous intéressera aussi
L’international malien Yatabaré (Sochaux) incarcéré à Besançon

L'international malien de Sochaux (L2) Sambou Yatabaré a été incarcéré après une condamnation à de la prison ferme dans une Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté parvient à maintenir le service du Samu en journée

L’une des deux lignes de la structure mobile d’urgence et de réanimation (Smur) de l’hôpital Nord Franche-Comté était menacée de Lire l’article

FCSM : Charles Demouge dénonce des comportements de « voyous »

Il n’était pas à l’ordre du jour, mais le sujet du transfert du centre de formation et d’entraînement du FCSM Lire l’article

Mandeure : Mutares finalise l’acquisition de Peugeot Motocycles

La société allemande Mutares vient de finaliser son acquisition de Peugeot Motocycles, rachetée à l’Indien Mahindra. Elle prend le contrôle Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal